Au cinéma : Christina Noble

Publié le 21 Mai 2015
Au cinéma : Christina Noble L'Homme Nouveau

Élevée dans la misère à Dublin, Christina Noble est placée, à la mort de sa mère, dans un orphelinat religieux. Victime d’un viol collectif, elle donne naissance à un enfant qui lui est retiré de force et confié à l’adoption.

Après son mariage, elle se trouve sous la coupe d’un homme brutal et infidèle. Mais, elle est hantée par des rêves d’un pays qu’elle ne connaît pas, le Vietnam. Elle attendra d’avoir élevé ses trois enfants pour s’y rendre et comprendre enfin le sens de ces rêves.

Valeur artistique : Inconnue en France, Christina Noble, qui a écrit son autobiographie, est reconnue dans le monde entier pour sa remarquable action en faveur des enfants abandonnés. Malgré des défauts artistiques (trop long, trop hâché, trop mélo, etc.), ce film bouleversant retrace sa vie et son combat en faveur de ces enfants. Portée par l’interprétation remarquable de Deirdre O’Kane, et des interprètes de l’héroïne plus jeune, ce film nous fait découvrir un personnage étonnant, que rien ne peut décourager, tant elle parvient à comprendre les souffrances de ces enfants abandonnés, les ayant connues elle-même.

Valeur humaine : La foi chevillée au corps, Christina Noble ne cesse de prier (« Je marche, Tu guides »), voire d’invectiver le Seigneur. C’est dans cette foi et dans son enfance misérable qu’elle a puisé la force de se consacrer aux autres, en fondant son association humanitaire, qui dispose aujourd’hui de plus d’une centaine d’établissements. Mais l’institution religieuse de l’époque est présentée sous un jour très négatif, et on regrette une brève scène sensuelle.

Comédie dramatique irlandaise (2014) [GA, s] de Stephen Bradley, avec Deirdre O’Kane (Christina Noble), Sarah Greene, Brendan Coyle (Gerry Shaw), Liam Cunningham (Thomas) (1h40). 

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneCultureLectures

4 livres d’histoire pour son mois de juin

Recension adulte | Dans notre page culture, nous vous parlons de Pie VII, le pape qui défia Napoléon par Xavier Maréchaux, Jean-Marie Perrot, 12 décembre 1943, un crime communiste d'Yves Mervin, une Nouvelle histoire du Japon de Pierre-François Souyri et enfin une BD sur la bataille de Verdun. Paru dans le n°1808.

+

livre histoire
CultureLectures

Cap sur le Cœur de Jésus : Un joli conte pour se préparer à la Première Communion

Recension jeunesse | La rédaction de L’Homme Nouveau vous propose une page recension de lectures jeunesse avec un choix éclairé de quelques histoires à lire ou faire lire. Les Petits Allongés de Berck est un joli roman d'Isabelle Davy sur le monde des enfants tuberculeux. Cap sur le Cœur de Jésus permet aux enfants de se préparer à la première communion en neuf chapitres. Le Pardon du Morbihan relate l'histoire d'Élisabeth, engagée comme intendante au manoir de Kervrech en 1915. Paru dans le n°1808.

+

roman jeunesse première communion
CultureLectures

Côté édition : Pénombres, Glanes et approches théologiques

Côté éditions | Malgré une carrière tôt brisée par la mort, Joseph Malègue est l’auteur de ce que certains considèrent comme le plus grand roman du XXe siècle mais d’un seul autre roman. Les éditions de L’Homme Nouveau rééditent un ensemble de quatre textes, parus en 1939 sous le titre Pénombres, dans lesquels l’écrivain manifeste son souci du salut.

+

Piemonte 337 scaled e1715867758849 pénombres
CultureLecturesThéologie

« La Croix de Jésus » de Louis Chardon, une leçon de tendresse divine

Culture | Le dominicain Louis Chardon, théologien et prédicateur du XVIIe siècle aujourd’hui bien oublié, est l’auteur de La Croix de Jésus dont Les Belles Lettres proposent ces temps-ci une réédition, avec une introduction de l’écrivain et philosophe Romain Debluë. Celui-ci éclaire pour nous le mariage de la théologie et de la mystique, de la souffrance et de l’amour chanté par le religieux. Entretien.

+

croix de jésus création