L’exposition : Füssli, Entre Rêve et Fantastique

Publié le 18 Nov 2022

Peuplé de rêves et de cauchemars, un monde étrange accueille le visiteur au musée Jacquemart-André de Paris.

Une soixantaine d’œuvres de Johann Heinrich Füssli (1751-1825), peintre anglais d’origine suisse, issu d’une famille d’artistes et d’historien d’art, dévoile son originalité en son époque. En effet, à la charnière du XVIIIe et XIXe siècle, la peinture est encore très marquée par un certain académisme. Étonnement, en Angleterre où il résidera définitivement à partir de 1779, son travail est bien accepté.

Il étudia d’abord la théologie et devint pasteur, puis il se tourna vers l’art, se passionnant aussi pour la littérature. C’est elle qui, très souvent, inspire ses tableaux, Shakespeare en particulier, dont il va voir des représentations théâtrales à Londres. Il compose alors ses productions à partir de la gestuelle des comédiens, l’impressionnant Lady Mac Beth saisissant les poignards (1812) en est un remarquable exemple.

Füssli s’était rendu une première fois dans la capitale anglaise en 1764 où il avait rencontré le peintre Reynolds. C’est sur le conseil de ce dernier qu’il partit pour Rome. Ebloui par les fresques de Michel-Ange, ses réalisations (raccourcis, puissances des corps, musculations développées) témoignent de cette imprégnation. Mais il est aussi fasciné par le monde des rêves qui sont pour lui « l’une des régions les moins explorées de l’art ».

Insolite !

 

Jusqu’au 23 janvier 2023.

Musée Jacquemart André, 158 Bd Haussmann, 75008 Paris. Tél. : 01 45 62 11 59. Ouvert tous les jours de 10h à 18h. Nocturnes les lundis jusqu’à 20h30 en période d’exposition.

 

Photo : Johann Heinrich Füssli (1741 – 1825), Lady Macbeth saisissant les poignards, 1812, huile sur toile, 101,6 x 127 cm, Tate Britain, Londres, photo: Tate.

 

Céline Vicq

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneCultureLectures

4 livres d’histoire pour son mois de juin

Recension adulte | Dans notre page culture, nous vous parlons de Pie VII, le pape qui défia Napoléon par Xavier Maréchaux, Jean-Marie Perrot, 12 décembre 1943, un crime communiste d'Yves Mervin, une Nouvelle histoire du Japon de Pierre-François Souyri et enfin une BD sur la bataille de Verdun. Paru dans le n°1808.

+

livre histoire
CultureLectures

Cap sur le Cœur de Jésus : Un joli conte pour se préparer à la Première Communion

Recension jeunesse | La rédaction de L’Homme Nouveau vous propose une page recension de lectures jeunesse avec un choix éclairé de quelques histoires à lire ou faire lire. Les Petits Allongés de Berck est un joli roman d'Isabelle Davy sur le monde des enfants tuberculeux. Cap sur le Cœur de Jésus permet aux enfants de se préparer à la première communion en neuf chapitres. Le Pardon du Morbihan relate l'histoire d'Élisabeth, engagée comme intendante au manoir de Kervrech en 1915. Paru dans le n°1808.

+

roman jeunesse première communion
CultureLectures

Côté édition : Pénombres, Glanes et approches théologiques

Côté éditions | Malgré une carrière tôt brisée par la mort, Joseph Malègue est l’auteur de ce que certains considèrent comme le plus grand roman du XXe siècle mais d’un seul autre roman. Les éditions de L’Homme Nouveau rééditent un ensemble de quatre textes, parus en 1939 sous le titre Pénombres, dans lesquels l’écrivain manifeste son souci du salut.

+

Piemonte 337 scaled e1715867758849 pénombres
CultureLecturesThéologie

« La Croix de Jésus » de Louis Chardon, une leçon de tendresse divine

Culture | Le dominicain Louis Chardon, théologien et prédicateur du XVIIe siècle aujourd’hui bien oublié, est l’auteur de La Croix de Jésus dont Les Belles Lettres proposent ces temps-ci une réédition, avec une introduction de l’écrivain et philosophe Romain Debluë. Celui-ci éclaire pour nous le mariage de la théologie et de la mystique, de la souffrance et de l’amour chanté par le religieux. Entretien.

+

croix de jésus création