L’exposition l Monfreid sous le regard de Gauguin

Publié le 09 Sep 2022
L'exposition l Monfreid sous le regard de Gauguin L'Homme Nouveau

George Daniel de Monfreid (1856-1929) est peu connu du grand public et pourtant on lui doit beaucoup. Son amitié profonde et durable avec Paul Gauguin (1848-1903) a contribué à faire davantage connaître l’œuvre de ce dernier et il est aussi à l’origine de la publication du fameux Noa Noa.

En effet, après le départ en Polynésie de Gauguin, George de Monfreid devient le dépositaire de son œuvre, cherchant à la vendre avec plus ou moins de succès. Il a rencontré ce peintre génial, au caractère réputé difficile, à Paris en 1887 et a été subjugué par ses dons. Or Monfreid est aussi peintre et c’est ce que l’on découvre dans cette nouvelle exposition temporaire du charmant musée Hyacinthe Rigaud de Perpignan (qu’il faut visiter au passage, ses collections permanentes étant de très belle qualité et admirablement présentées).

De nombreux paysages aux couleurs chatoyantes, des portraits de son entourage familial ou de ses relations, des carnets, des lettres et des sculptures dont une Crucifixion de grande taille qui a été restaurée pour la circonstance, sont donnés à contempler.

Quelques peintures de Gauguin sont exposées. Celles qui furent données à Monfreid par le peintre lui-même, dont l’autoportrait de profil, aujourd’hui conservé au musée d’Orsay et qui apparaît sur plusieurs toiles de Monfreid.

Une véritable découverte !

Jusqu’au 6 novembre 2022.
Musée Hyacinthe Rigaud, 21 rue Mailly, 66000 Perpignan. Tél. : 04 68 66 19 83. Du 1er juin au 30 septembre : ouvert tous les jours de 10h30 à 19h. Attention : fermeture des caisses à 18h30. Du 1er octobre au 31 mai : Ouvert du mardi au dimanche, de 11h à 17h30 Attention : fermeture des caisses à 17h00.

Photo : George Daniel de Monfreid (1856-1929). Hommage à Gauguin, 1925. Huile sur papier marouflé sur toile. Perpignan, Musée d’art Hyacinthe Rigaud. Photo Musée d’art Hyacinthe Rigaud / Pascale Marchesan.

Celine Vicq

Celine Vicq

Ce contenu pourrait vous intéresser

Culture

L’exposition : Chana Orloff. Sculpter l’époque

Le musée Zadkine (Paris 6) accueille une exposition consacrée à la sculptrice Chana Orloff jusqu'au 31 mars. Cet ancien atelier du sculpteur d’origine russe Ossip Zadkine a été légué par son épouse Valentine Prax, et est devenu un atelier-musée au cœur du quartier artiste de Montparnasse.

+

Chana orloff
CultureEglise

Les mémoires du cardinal Consalvi

Carte Blanche d'Yves Chiron | Le cardinal Consalvi, secrétaire d'État du Saint-Siège à partir de 1806, a rédigé ses Mémoires. Celles-ci viennent d'être retraduites et rééditées par Bernard Ardura, le président du Conseil pontifical des Sciences historiques, aux éditions du Cerf, sous le titre Mémoires. Un diplomate dans la bourrasque.

+

Cardinal Consalvi
Culture

Figurer Jeanne d’Arc à Orléans

À l'occasion de la sortie de notre dernier hors-série Jeanne d'Arc, une jeune sainte pour notre temps (n°54-55), nous donnons la parole à Bénédicte Baranger, présidente du comité Jeanne d'Arc d'Orléans, et ancienne Jeanne 1975. Elle nous raconte le rôle de la Jeanne et l'importance de cette figuration pour le public et la jeune fille désignée. La Jeanne 2024 sera présentée le 12 février prochain.

+

jeanne d'arc