L’exposition : Théodore Rousseau, La voix de la forêt

Publié le 05 Avr 2024
Théodore rousseau

Théodore Rousseau, Le Lac de Malbuisson, vers 1831. Huile sur papier montée sur carton, 19,5 x 28,4 cm. Collection privée.

Le Petit Palais propose jusqu’au 7 juillet une rétrospective du peintre du XIXe siècle Théodore Rousseau, dont la majorité des œuvres représentaient la nature et particulièrement les arbres et la forêt. 

 

Peindre la nature, tel est l’engagement de Théodore Rousseau (1812-1867). Mis à l’honneur au Petit Palais de Paris, son travail n’avait pas été montré au public depuis 1967.

De paysages en paysages, l’artiste partage sa contemplation marquée au départ par une vision romantique avec de superbes ciels tourmentés (Paysage avec coucher de soleil orageux, vers 1844). Après avoir sillonné la France et représenté différentes régions, la Normandie mais aussi l’Auvergne et le Jura (Paysage d’Auvergne, 1830 ; Lac de Malbuisson dans le Jura, 1831), il s’installe à Barbizon. Il rejoint ainsi son ami Jean-François Millet (1814- 1875) tandis que d’autres peintres paysagistes les retrouvent. Il y restera jusqu’à sa mort, la forêt devenant sa muse.

Défenseur de cette belle forêt de Fontainebleau, il crie son désespoir en voyant des chênes centenaires coupés par l’homme en pleine période d’industrialisation. Il réalise alors un dessin intitulé le Massacre des Innocents… Il se bat pour préserver ce lieu, obtenant de l’État en 1853 la première réserve naturelle du monde sous le nom de « réserve artistique », officialisée en 1861.

Reprenant souvent ses tableaux, cet éternel insatisfait les a parfois chargés de bitume ou de couleurs chimiquement incompatibles ce qui nuit malheureusement aujourd’hui à leurs lectures.

Une centaine d’œuvres sont données à voir provenant du musée du Louvre et du musée d’Orsay mais aussi de prestigieux musées internationaux et de collections privées.

Un moment de pause pour contempler la vision du peintre : « Si je parviens, par l’assimilation de l’air et de la lumière, à donner la vie générique à ce monde de la végétation, alors vous y entendrez les arbres gémir », aurait dit Théodore Rousseau en 1872, cité par Alfred Sensier.


Jusqu’au 7 juillet 2024.

Petit Palais
Avenue Winston Churchill 75008 Paris.
Tél. : 01 53 43 40 00.
Du mardi au dimanche de 10 h à 18 h. Vendredi et Samedi jusqu’à 20 h. Fermé le lundi.

>> à lire également : L’exposition : Le Paris de la modernité, 1905-1925

Céline Vicq

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneCultureDoctrine socialeLettre Reconstruire

La Bibliothèque politique et sociale | Aristote : éthique et politique

Reconstruire n°36 | Reconstruire propose une nouvelle rubrique intitulée « La Bibliothèque politique et sociale », pour remplacer les recensions de livre, avec comme premiers titres : l’Éthique à Nicomaque et Les Politiques d'Aristote dans l'édition de Garnier Flammarion. Il existe plusieurs traductions de ces deux ouvrages actuellement sur le marché. Nous recommandons pour notre part la traduction de l’Éthique à Nicomaque de Richard Bodéüs et celle des Politiques par Pierre Pellegrin. Outre le texte d’Aristote, leur intérêt principal réside dans leur exposition de la pensée d’Aristote et de sa compréhension.

+

égalité mythe aristote
A la uneCultureLectures

4 livres d’histoire pour son mois de juin

Recension adulte | Dans notre page culture, nous vous parlons de Pie VII, le pape qui défia Napoléon par Xavier Maréchaux, Jean-Marie Perrot, 12 décembre 1943, un crime communiste d'Yves Mervin, une Nouvelle histoire du Japon de Pierre-François Souyri et enfin une BD sur la bataille de Verdun. Paru dans le n°1808.

+

livre histoire
A la uneChroniquesSociété

D’où vient l’autorité que l’on invoque aujourd’hui ?

C'est logique de François-marie Portes | Réagissant à une série de violences graves caractéristiques de la société française contemporaine, Gabriel Attal tentait récemment, sous l’œil des caméras, de démontrer son autorité devant des jeunes promis à un séjour en internat. Un exercice qui n’a pas enté couronné de succès. La notion claire de ce qu’est l’autorité permet de comprendre pourquoi. 

+

autorité auctoritas
CultureLectures

Cap sur le Cœur de Jésus : Un joli conte pour se préparer à la Première Communion

Recension jeunesse | La rédaction de L’Homme Nouveau vous propose une page recension de lectures jeunesse avec un choix éclairé de quelques histoires à lire ou faire lire. Les Petits Allongés de Berck est un joli roman d'Isabelle Davy sur le monde des enfants tuberculeux. Cap sur le Cœur de Jésus permet aux enfants de se préparer à la première communion en neuf chapitres. Le Pardon du Morbihan relate l'histoire d'Élisabeth, engagée comme intendante au manoir de Kervrech en 1915. Paru dans le n°1808.

+

roman jeunesse première communion
CultureLectures

Côté édition : Pénombres, Glanes et approches théologiques

Côté éditions | Malgré une carrière tôt brisée par la mort, Joseph Malègue est l’auteur de ce que certains considèrent comme le plus grand roman du XXe siècle mais d’un seul autre roman. Les éditions de L’Homme Nouveau rééditent un ensemble de quatre textes, parus en 1939 sous le titre Pénombres, dans lesquels l’écrivain manifeste son souci du salut.

+

Piemonte 337 scaled e1715867758849 pénombres