Redécouvrir l’oraison : l’amitié avec Dieu

Publié le 16 Fév 2018
Redécouvrir l'oraison : l'amitié avec Dieu L'Homme Nouveau

Si le titre n’avait déjà été pris par une célèbre collection, assurément le petit livre du Père Max Huot de Longchamp aurait pu s’intituler : « L’oraison pour les nuls ». Plus sobrement, celui que ses amis appellent le Père Max a préféré Prière et vie spirituelle à l’école des saints.

Depuis de longues années, l’auteur est à la tête du Centre Saint-Jean-de-la-Croix, dont le patronage indique bien le dessein : former prêtres et fidèles à la pratique de l’oraison, afin de nourrir une vie spirituelle toujours plus riche. Dans ce cadre, le Père Max Huot de Longchamp a publié plusieurs ouvrages qui, d’une manière ou d’une autre, ont tous un rapport avec la prière et la vie spirituelle. Il propose également des enseignements enregistrés permettant de découvrir la vie et la doctrine des grands docteurs ou des grands spirituels de l’Église. Chaque mois, il offre aussi un excellent petit bulletin dont le titre, lui aussi, dit l’objet et l’ambition : Oraison. Tous ceux qui voudraient progresser dans la voie de cette dernière ou, plus simplement en savoir davantage sur les activités du Centre Saint-Jean-de-la-Croix auront intérêt à visiter le site Internet Paroisse et famille.

C’est dans ce cadre d’ailleurs que paraît Prière et vie spirituelle à l’école des saints qui « reprend et enrichi » un petit livre antérieur, Oraison à l’école des saints. L’insistance a se mettre à cette école n’est pas seulement un argument de vente. Aussi bien dans les conférences qu’il propose que dans les livres qu’il publie, le Père de Longchamp s’appuie énormément sur des citations de grands auteurs spirituels. Si tous ne sont pas canonisés, tous ont eu, en revanche, une très riche vie de prière et une solide doctrine spirituelle, en tous points conformes à l’enseignement constant de l’Église.

À l’aide de cette méthode, Prière et vie spirituelle à l’école des saints propose aux lecteurs de comprendre ce qu’est l’oraison et que tous, clercs ou laïcs, y sont appelés. On ne sera pas surpris d’y retrouver la grande et simple définition de sainte Thérèse d’Avila : « L’oraison n’est pas autre chose qu’un commerce d’amitié, un entretien fréquent et intime avec Celui dont nous savons qu’Il nous aime. »

À partir de cette première approche, validée par la grande mystique réformatrice du Carmel, le Père de Longchamp déploie un certain nombre de conseils pour entrer dans cette amitié et pour l’entretenir. Recourant sans cesse aux grands auteurs spirituels – citons par exemple saint François de Sales, saint Vincent de Paul, mais aussi Bérulle, Faber, Gay, Scupoli ou Chapman (et bien d’autres) –, il s’intéresse aussi aux moyens pratiques de la vie spirituelle et donne des conseils utiles face aux distractions et aux sécheresses, écueils courants en ce domaine. Bien que restant dans le cadre de généralités, il n’hésite pourtant pas à donner des avis très pratiques pour doser son temps de prière, équilibrer la prière personnelle et la prière liturgique ou choisir son directeur spirituel.

Ce petit livre de plus de 180 pages, au prix dérisoire (10 €), d’un format de poche qui en fait par définition un compagnon de tous les instants, est un véritable vade-mecum de l’oraison et de la vie spirituelle. Alors que le Carême vient de commencer, on se demande bien pourquoi vous ne le possédez pas encore.

Priere et vie spirituelle

Prière et vie spirituelle à l’école des saints

Père Max Huot de Longchamp

Préface de Mgr Maillard, évêque de Bourges

184 pages, 10 €

Ce contenu pourrait vous intéresser

CultureLectures

Cap sur le Cœur de Jésus : Un joli conte pour se préparer à la Première Communion

Recension jeunesse | La rédaction de L’Homme Nouveau vous propose une page recension de lectures jeunesse avec un choix éclairé de quelques histoires à lire ou faire lire. Les Petits Allongés de Berck est un joli roman d'Isabelle Davy sur le monde des enfants tuberculeux. Cap sur le Cœur de Jésus permet aux enfants de se préparer à la première communion en neuf chapitres. Le Pardon du Morbihan relate l'histoire d'Élisabeth, engagée comme intendante au manoir de Kervrech en 1915. Paru dans le n°1808.

+

roman jeunesse première communion
CultureLectures

Côté édition : Pénombres, Glanes et approches théologiques

Côté éditions | Malgré une carrière tôt brisée par la mort, Joseph Malègue est l’auteur de ce que certains considèrent comme le plus grand roman du XXe siècle mais d’un seul autre roman. Les éditions de L’Homme Nouveau rééditent un ensemble de quatre textes, parus en 1939 sous le titre Pénombres, dans lesquels l’écrivain manifeste son souci du salut.

+

Piemonte 337 scaled e1715867758849
CultureLecturesThéologie

« La Croix de Jésus » de Louis Chardon, une leçon de tendresse divine

Culture | Le dominicain Louis Chardon, théologien et prédicateur du XVIIe siècle aujourd’hui bien oublié, est l’auteur de La Croix de Jésus dont Les Belles Lettres proposent ces temps-ci une réédition, avec une introduction de l’écrivain et philosophe Romain Debluë. Celui-ci éclaire pour nous le mariage de la théologie et de la mystique, de la souffrance et de l’amour chanté par le religieux. Entretien.

+

croix de jésus création
CultureLectures

Guerre, propagande et politique

Lectures | Deux livres rédigés par d'anciens militaires et s'intéressant à la propagande dans le contexte de la guerre en Ukraine viennent de paraître. Il s'agit de L’Art de la guerre russe, par Jacques Baud, ancien membre du renseignement stratégique suisse, et de La Guerre en Ukraine, par Jacques Hogard, ancien officier français reconverti dans l’intelligence stratégique.

+

propagande