Une enquête dans le milieu du métal et du tatouage

Publié le 05 Fév 2019
Une enquête dans le milieu du métal et du tatouage L'Homme Nouveau

Des promeneurs découvrent un homme en piteux état dans une curieuse posture : suspendu par un pied dans une chapelle. Pas de papiers d’identité sur lui, inconnu de la police… le seul indice trouvé sur place, une soutane, le relie à un prêtre : le père Nicolas Stock. 

C’est ainsi que Michael Dor (voir l’entretien témoignage : Parole de Vérité, Père Jean-Christophe Thibaut, du spiritisme à la prêtrise !) débute sa deuxième enquête. Enquête spéciale puisque si elle est bien menée par des policiers, ils sont aidés par deux hommes dont ce n’est pas le métier : un prêtre, le père Nicolas Stock, un médecin, le docteur Roubillon. 

Entrainés par leurs déductions, les deux hommes vont être plongés au cœur de l’univers du tatouage et de ses significations : de la simple décoration au symbole ésotérique. Bien qu’opposés par leur foi, le Christ d’un côté, la science de l’autre, les deux amis vont s’entraider pour percer à jour le mystère opaque auquel ils sont confrontés.

La force de Michael Dor dans l’écriture de ses différents livres, est sa capacité à faire émerger les questions, puis à accompagner les lecteurs qui cherchent des réponses. La tétralogie de La porte des anges s’adressait aux jeunes pour leur proposer des lectures fantastiques dans lesquelles la frontière entre le Bien et le Mal était claire, à la différence d’une série comme Harry Potter. Les enquêtes de l’abbé Nicolas Stock s’adressent à un public plus âgé et abordent des sujets plus complexes. La mandragore du boucher, premier opus de la série soulevait les questions relatives aux pratiques liées au New Age, Le triton noir questionne le tatouage, une impression en profondeur marquant à vie celui qui la choisit. 

Le tatouage est-il bon ? L’auteur ne veut pas y répondre, mais en faisant dialoguer ses personnages sur le sujet, il soulève les objections, se réfère aux textes bibliques, oriente le lecteur qui voudrait approfondir ce thème. Même approche pour la musique métal dont il est question dans le livre, plutôt que de rejeter le genre musical, l’auteur interroge sur les symboles qui l’entourent. 

Un livre intéressant dont l’intrigue captive le lecteur qui suit le père Nicolas Stock, Sherlock Holmes des temps modernes, dans ses déductions.

Le triton noir, Michael Dor, éditions Salvator, 20€.

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneCultureEglise de France

Mgr Chappoulie, évêque d’Angers

Carte blanche d'Yves Chiron | La nouvelle biographie Mgr Chappoulie, de Vichy à l’épiscopat d’Angers écrite par l'abbé Serge-Daniel Ekani est parue fin 2023 aux éditions de L'Harmattan. Elle décrit la vie de celui qui fut le lien entre l'Église et l'État français entre 1940 et 1944, et qui œuvra longtemps dans les organismes missionnaires.

+

Mgr Chappoulie
Culture

Un vin aux armes du Saint-Siège pour 2026 

Focus | À proximité des spectaculaires jardins de Castel Gandolfo, surplombant le lac d’Albano, le Vatican possède depuis 2020 deux hectares de vigne, dont le vin, maturé en fûts de chêne, sera embouteillé pour la première fois en 2026. Portant une étiquette aux armes du Saint-Siège, ces bouteilles seront destinées uniquement au Vatican, pour la table du Pape. Le reste sera vendu exclusivement au sein de l’Annona, le supermarché détaxé réservé aux employés de l’enclave. 

+

vin castel Gandolfo