10 000 km avec Jésus Eucharistie

Publié le 11 Juin 2023
eucharisti

Ce sera la plus grande procession eucharistique de l’histoire. À partir du 18 mai 2024, quatre grands pèlerinages eucharistiques seront lancés aux États-Unis, à partir des quatre points cardinaux. L’unique arrivée sera Indianapolis, dans l’Indiana, où le dixième congrès eucharistique national américain aura lieu du 17 au 21 juillet. Ces quatre immenses processions eucharistiques partiront de quatre lieux différents : le lac Itasca, dans le nord, la ville de New Haven (Conecticut) dans l’est, San Francisco (Californie) à l’ouest et Brownsville (Texas) au sud. Une perte de la croyance en la Présence réelle En 2019, le Pew Research Center, un institut de recherche sur l’opinion américain, publiait un sondage selon lequel 69 % des catholiques du pays verraient le pain et le vin comme de simples symboles de la présence du Christ, tandis que 31 % y reconnaîtraient la présence réelle de Jésus. Dans ce sondage, 50 % des catholiques ne connaissent pas l’enseignement de l’Église concernant la transsubstantiation. Face à ce constat alarmant, les évêques américains ont lancé, le 19 juin 2022, un « réveil eucharistique national », visant à mettre de nouveau en avant l’enseignement de l’Église sur la présence réelle de Notre-Seigneur dans l’eucharistie. Dans une vidéo datant du 9 juin 2022, Mgr Andrew Cozzens, évêque de Crookston, président du comité national d’évangélisation et de catéchèse, présente ce réveil eucharistique : « notre but est de vous responsabiliser, vous et vos organisations », annonce-t-il aux fidèles. Il invite donc tous les catholiques des États-Unis à participer à ce réveil autour d’eux, en organisant des groupes de réflexion dans les paroisses, les écoles ou les familles. Une croix sur tout le territoire Dans cette même vidéo, Mgr Cozzens annonce la tenue du dixième congrès eucharistique national, « le premier depuis 40 ans ». Durant soixante jours, douze jeunes pèlerins marcheront tout le pèlerinage. Avec eux, deux séminaristes et un prêtre pour célébrer la messe. Devant eux, le Saint-Sacrement dans un ostensoir. Tous ceux qui le souhaitent peuvent également marcher quelques jours avec la caravane. Les organisateurs prévoient 100 000 participants. Sur le site « National Eucharistic Pilgrimage » , mis en place pour présenter l’initiative, ils invitent les familles, les paroisses, les écoles et les sanctuaires à accueillir les pèlerins sur leur trajet. Dans les étapes plus difficiles, comme les déserts, un véhicule les accompagne, pour les transporter. Pour certains trajets, comme celui partant de…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Aymeric Rabany

Ce contenu pourrait vous intéresser