Au quotidien n°190 : échec de l’islam à la française

Publié le 19 Avr 2021
Au quotidien n°190 : échec de l’islam à la française L'Homme Nouveau

C’est le thème de l’éditorial de Guillaume Roquette dans le Figaro Magazine (16 avril 2021). Pas sûr pourtant que les bonnes leçons apparaissent clairement aux responsables politiques.

L’islam de la République n’est pas pour ­demain. En proposant en début d’année aux principales associations musulmanes de ­signer une charte reconnaissant des principes communs, Emmanuel Macron espérait bien jeter les bases d’une forme d’unité. Mais l’échec est patent. Plusieurs organismes ont repoussé sans vergogne un texte dont les principes semblent pourtant aller de soi (égalité homme-femme, refus des influences étrangères, acceptation de l’apostasie…).

Face à ce rejet de nos principes républicains, le gouvernement a choisi de faire profil bas. Le Conseil français du culte ­musulman (CFCM) étant au bord du collapsus, une nouvelle organisation, départementalisée, est dans les limbes. Et on attend toujours la condamnation solennelle, au plus haut niveau de l’État, des associations qui refusent ouvertement nos règles de vie en société : il ne faudrait pas mettre de l’huile sur le feu en rappelant trop clairement nos principes. (…)

On peut retenir plusieurs leçons de cette pantalonnade. D’abord que les musulmans de France restent largement sous influence étrangère : l’islam consulaire a de beaux jours devant lui, avec toutes les dérives que des chefs d’État comme Erdogan peuvent faire prospérer. Et cette soumission à des puissances extérieures se conjugue sans surprise avec le rejet de nos valeurs républicaines. Toutes les études d’opinion démontrent l’ampleur du phénomène : le mois dernier, un sondage Ifop montrait ainsi que 88 % des ­lycéens musulmans étaient favorables à l’abrogation de la loi de 2004 sur les signes religieux à l’école, et donc à l’autorisation du voile islamique dans l’espace scolaire.

Que faire face à ce rejet de nos valeurs ? Commençons par arrêter de croire à l’émergence d’un hypothétique islam de France, avec son clergé et ses organisations représenta­tives. Voilà vingt ans que tous les ministres de l’Intérieur s’y cassent les dents les uns après les autres. Contentons-nous de fixer des règles strictes et d’exiger leur application, sans espérer la coopération d’organisations noyautées par ­l’islamisme.

Et enfin, ouvrons les yeux sur une immigration familiale musulmane qui ne fait qu’aggraver la situation. Les Français de fraîche date qui font venir leur conjoint de leur pays d’origine développent une forme d’endogamie dans la communauté musulmane, renforçant du même coup l’emprise des États étrangers. Qui osera rompre ce cercle vicieux de la non-intégration ?

Il y a d’autres leçons à tirer. D’abord que les « valeurs républicaines » sont incapables de faire face et de résoudre ce problème. Ensuite qu’il serait temps de comprendre que l’islam n’est pas l’équivalent de la religion chrétienne. Pour faire face à l’islam, il faut d’abord saisir ce qu’il est et réagir ensuite en conséquence. Depuis des décennies, la laïcité à la française a montré son incapacité face à l’islam. Elle n’a retrouvé que sa haine du christianisme.

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneChroniquesSociété

D’où vient l’autorité que l’on invoque aujourd’hui ?

C'est logique de François-marie Portes | Réagissant à une série de violences graves caractéristiques de la société française contemporaine, Gabriel Attal tentait récemment, sous l’œil des caméras, de démontrer son autorité devant des jeunes promis à un séjour en internat. Un exercice qui n’a pas enté couronné de succès. La notion claire de ce qu’est l’autorité permet de comprendre pourquoi. 

+

autorité auctoritas
A la uneSociété

Les Maisons d’Alliance, des béguinages modernes

Initiative chrétienne | Au moment où le projet de loi sur la fin de vie promet de renvoyer les personnes âgées à leur poids financier sur la société, avec la possibilité de les euthanasier, des initiatives se développent pour leur permettre d’avancer sereinement vers la mort en restant autonomes aussi longtemps que possible, reliées aux autres et soutenues spirituellement. Entretien avec Frédéric Zack, directeur général de l’association « Maisons d'Alliance ».

+

maisons d'alliance
SociétéBioéthique

« La loi sur la fin de vie ne fait qu’aggraver le sentiment de culpabilité de certains handicapés. »

Entretien | La proposition de loi sur la fin de vie ayant été adoptée par les députés jeudi 16 mai, elle sera débattue au Sénat à partir du 26. Afin d'alerter sur les enjeux et conséquences de cette loi, l'Office Chrétien des personnes Handicapées (OCH) a publié lundi 13 mai, un communiqué intitulé « Fin de vie : Et les plus fragiles dans tout ça ? » et signé par une quinzaine d'associations et d'organismes du domaine de la santé engagés pour la vie des plus fragiles. Emmanuel Belluteau, président de l'OCH, nous éclaire sur les raisons de cette tribune et les enjeux de la proposition de loi.

+

old patient suffering from parkinson fin de vie
SociétéBioéthique

L’IA générative : rivale ou alliée de l’homme ?

Entretien | Devant les progrès fulgurants de l’intelligence artificielle (IA), la question qui vient d’abord à l’esprit est celle de sa capacité à remplacer l’être humain. Mais au-delà des performances de plus en plus sidérantes des machines, la question reste celle de leur utilisation vertueuse et surtout de la puissance unique de l’intelligence humaine, seule ordonnée à la vérité. Analyse du Doyen de l’IPC, Emmanuel Brochier.

+

IA intelligence artificielle
SociétéLectures

Faire grandir les enfants avec Honoré, l’écureuil et Marceline, l’hirondelle

Recension jeunesse | La rédaction de L’Homme Nouveau vous propose une page recension de lectures jeunesse pour ce mois de mai, avec un choix éclairé de quelques histoires à lire ou faire lire, et autres activités. Avec les albums Honoré, l’écureuil qui refusait d’aider et Marceline, l’hirondelle qui voulait faire confiance, les enfants retiendront une belle leçon de vie à la lumière de l’Évangile. Paru dans le n°1807.

+

enfant lecture