Au quotidien n°285 : Le déni de l’islam

Publié le 08 Nov 2021
Au quotidien n°285 : Le déni de l’islam L'Homme Nouveau

C’est le titre retenu par Guillaume Roquette pour son éditorial du Figaro Magazine (5 novembre 2021) consacré au procès des attentats du 13 novembre 2015.

Etonnant. Dans le procès des attentats du 13 novembre 2015, les accusés ont longuement été interrogés cette semaine sur leur histoire personnelle et familiale, sur leur profil psychologique… mais pas sur leur religion. Le tribunal a en effet choisi de n’aborder qu’en janvier prochain, au moment de l’examen des événements, l’islamisme dont se revendiquent les terroristes.

Cette version judiciaire du célèbre « pas d’amalgame » est révélatrice d’un déni de réalité. La justice fait comme si l’environnement religieux dans lequel évoluaient Salah Abdeslam et ses complices n’avait eu aucun impact sur leur radicalisation. Comme si tous les attentats perpétrés depuis dix ans sur le territoire français ne l’avaient pas été au nom d’Allah par des personnes imprégnées d’islam.

(…)

Permettons-nous quelques questions en vrac : pourquoi un même mot, « djihad », désigne-t-il à la fois l’idéal de vie des musulmans et la guerre sainte contre les infidèles ? Pourquoi est-il quasiment impossible de « déradicaliser » les islamistes, qui sont convaincus d’être les seuls vrais musulmans ? Comment le régime des talibans peut-il se réclamer de l’islam le plus pur ? Pourquoi le changement de religion (l’apostasie) est-il condamné avec violence dans tant de familles musulmanes ? Pourquoi une femme enlevant son voile (face à Éric Zemmour sur CNews la semaine dernière) fait-elle aussitôt l’objet d’un torrent d’insultes et de menaces sur les réseaux sociaux ? Que cela plaise ou non, de nombreuses zones d’ombre empêchent encore d’affirmer que l’islam est une religion parfaitement pacifique. Rien ne sert de se mettre la tête dans le sable, cela ne fait qu’attiser les peurs.

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneChroniquesSociété

D’où vient l’autorité que l’on invoque aujourd’hui ?

C'est logique de François-marie Portes | Réagissant à une série de violences graves caractéristiques de la société française contemporaine, Gabriel Attal tentait récemment, sous l’œil des caméras, de démontrer son autorité devant des jeunes promis à un séjour en internat. Un exercice qui n’a pas enté couronné de succès. La notion claire de ce qu’est l’autorité permet de comprendre pourquoi. 

+

autorité auctoritas
Société

Les Maisons d’Alliance, des béguinages modernes

Initiative chrétienne | Au moment où le projet de loi sur la fin de vie promet de renvoyer les personnes âgées à leur poids financier sur la société, avec la possibilité de les euthanasier, des initiatives se développent pour leur permettre d’avancer sereinement vers la mort en restant autonomes aussi longtemps que possible, reliées aux autres et soutenues spirituellement. Entretien avec Frédéric Zack, directeur général de l’association « Maisons d'Alliance ».

+

maisons d'alliance
SociétéBioéthique

« La loi sur la fin de vie ne fait qu’aggraver le sentiment de culpabilité de certains handicapés. »

Entretien | La proposition de loi sur la fin de vie ayant été adoptée par les députés jeudi 16 mai, elle sera débattue au Sénat à partir du 26. Afin d'alerter sur les enjeux et conséquences de cette loi, l'Office Chrétien des personnes Handicapées (OCH) a publié lundi 13 mai, un communiqué intitulé « Fin de vie : Et les plus fragiles dans tout ça ? » et signé par une quinzaine d'associations et d'organismes du domaine de la santé engagés pour la vie des plus fragiles. Emmanuel Belluteau, président de l'OCH, nous éclaire sur les raisons de cette tribune et les enjeux de la proposition de loi.

+

old patient suffering from parkinson fin de vie
SociétéBioéthique

L’IA générative : rivale ou alliée de l’homme ?

Entretien | Devant les progrès fulgurants de l’intelligence artificielle (IA), la question qui vient d’abord à l’esprit est celle de sa capacité à remplacer l’être humain. Mais au-delà des performances de plus en plus sidérantes des machines, la question reste celle de leur utilisation vertueuse et surtout de la puissance unique de l’intelligence humaine, seule ordonnée à la vérité. Analyse du Doyen de l’IPC, Emmanuel Brochier.

+

IA intelligence artificielle
SociétéLectures

Faire grandir les enfants avec Honoré, l’écureuil et Marceline, l’hirondelle

Recension jeunesse | La rédaction de L’Homme Nouveau vous propose une page recension de lectures jeunesse pour ce mois de mai, avec un choix éclairé de quelques histoires à lire ou faire lire, et autres activités. Avec les albums Honoré, l’écureuil qui refusait d’aider et Marceline, l’hirondelle qui voulait faire confiance, les enfants retiendront une belle leçon de vie à la lumière de l’Évangile. Paru dans le n°1807.

+

enfant lecture