Aux lecteurs et amis de L’Homme Nouveau (n°3)

Aux lecteurs et amis de L'Homme Nouveau (n°3) L'Homme Nouveau

Chers lecteurs et amis de L’Homme Nouveau

Alors que le Triduum a commencé, toute l’équipe de L’Homme Nouveau tenait à vous souhaiter une excellente Semaine sainte et une très belle fête de Pâques, malgré le confinement et les conditions si particulières dans lesquelles nous allons célébrer la Résurrection de notre Sauveur. Ces derniers mots indiquent combien nous devons nous appuyer sur le Christ et combien il nous faut tout rebâtir – nos vies personnelles, familiales, sociales, professionnelles et l’avenir même de notre pays – sur le vainqueur de la mort, sur Jésus-Christ, notre Rédempteur.

Avec vous !

HN 1709i

Pendant ce confinement, L’Homme Nouveau:vous accompagne toujours. D’abord en continuant à produire votre magazine. Devant la fermeture de notre imprimeur et l’absence de distributions postales dans beaucoup d’endroits du pays, nous avons sorti deux numéros (1708 et 1709) uniquement en format numérique (pdf). Notre imprimeur ayant rouvert ses portes et la Poste ayant assuré qu’elle acheminerait le courrier, et notamment la presse, nous allons reparaître sous notre forme habituelle, à partir du numéro 1710 daté du 25 avril. Surveillez bien vos boîtes à lettres et n’hésitez pas à interroger (en respectant les règles de sécurité) votre facteur ou votre bureau de Poste si vous ne voyez rien venir. Nous continuerons également à tenir disponible L’Homme Nouveau en format numérique pour ceux qui le souhaitent.

Des livres pour vous

Comme nous vous l’avions annoncé, nous mettons en format numérique pour lecture sur tablette, liseuse et ordinateur l’ensemble de nos livres. C’est un travail de longue haleine et qui n’est pas encore achevé. Pour l’heure, près d’une dizaine de livres sont à votre disposition. Parmi ces derniers, nous nous permettons de vous en signaler deux particulièrement adaptés à la situation dans laquelle nous sommes plongés.

St benoit

Saint Benoît et la vie de famille. Véritable succès de nos éditions, cet ouvrage donne des conseils pour vivre chrétiennement, sainement et joyeusement en famille en s’inspirant des professionnels du confinement (en langage chrétien, on l’appelle la clôture) : les moines bénédictins et la règle de saint Benoît. Nul doute qu’il répondra aux attentes de ceux qui doivent vivre le confinement à plusieurs.

Amitie

L’Amitié de Jésus-Christ. Écrit par un converti, Mgr Robert Hugh Benson, auteur par ailleurs du très célèbre Maître de la terre, ce petit livre de spiritualité, très accessible, indique comment entrer dans l’intimité du Christ, en devenant  son ami à l’instar de Marthe, Marie-Madeleine et Lazare. Profond, doctrinalement sûr, c’est l’ouvrage idéal pour la fin de la Semaine sainte et le temps pascal.

divers livres

Mais pour ceux qui veulent profiter du confinement pour réfléchir et approfondir certaines questions, mais qui ont peu de temps, plusieurs livres de poche sont à votre disposition :

La famille, les droits de l’Homme et la vie éternelle de Grégor Puppinck, Prix Humanisme chrétien 2016.

Les confessions d’un converti de Mgr Robert Hugh Benson. Où comment le fils du primat de l’Église anglicane devint prêtre catholique et auteur d’ouvrages spirituels et d’un roman d’anticipation. Une belle histoire d’une âme.

Pour une politique naturelle, chroniques d’une France à relever de Marie-Pauline Deswarte. Un petit ouvrage percutant, plus que jamais d’actualité, sur les principes à retrouver pour redresser notre pays.

La dégradation de l’école en France de Jean de Viguerie. Par le grand historien disparu, pourquoi notre système scolaire est en panne. Un tour d’horizon très éclairant.

La bonne nouvelle de l’Église sur le mariage par l’abbé Michel-Jean Pillet. Un curé de paroisse, un homme du terrain prend la plume pour rappeler la beauté du mariage et le rôle que l’Église doit jouer en faveur de cette institution.

La messe à l’endroit par l’abbé Claude Barthe. Reprenant une phrase de Paul Claudel, l’auteur propose des moyens pratiques d’une réconciliation liturgique.

Martin Luther, le chant du coq de la modernité par Danilo Castellano. Un livre incontournable qui remonte aux origines de la modernité politique. Très actuel.

ND
Notre-Dame de Paris, âme de la France

N’oublions pas Notre-Dame ! Il y a un an Notre-Dame de Paris, l’âme même de la France, brûlait, embrasant d’un même mouvement le cœur des Français et de leurs amis du monde entier. Impossible d’oublier Notre-Dame et pour mieux s’en souvenir et pour la voir renaître l’équipe de L’Homme Nouveau à fait appel aux meilleurs spécialistes pour l’évoquer dans toutes ses dimensions, y compris liturgiques. N’hésitez pas à vous procurer ce numéro exceptionnel, quasiment épuisé en format papier, mais disponible en forme numérique.

 

Nous retrouverons-nous demain ?

Retrouvons-nous demain ! Il y aura bien un moment où nous sortirons du confinement. Nous retrouverons-nous ? Dans ces conditions parfois difficiles, nous faisons tout pour maintenir l’Homme Nouveau et pour que vous retrouviez votre magazine demain. Plusieurs d’entre vous nous demandent que faire ?

En toute simplicité, le plus important dans l’ordre matériel est de renouveler votre abonnement s’il arrive à échéance, sans attendre de recevoir plusieurs relances, ce qui entraîne toujours des frais supplémentaires. Maintenant que le courrier est redistribué plus normalement, n’hésitez pas à nous renvoyer votre réabonnement et vos commandes de livres et de hors série. Si vous hésitez, vous pouvez toujours utiliser notre boutique ou prendre contact avec notre secrétariat. Maintenir l’activité normale et habituelle de L’Homme Nouveau est ce qui nous aide le plus.

Dans la mesure de vos possibilités, vous pouvez également nous adresser un don (ouvrant à un reçu fiscal) à transmettre au « Fonds de dotation de L’Homme Nouveau », au mieux par virement bancaire (IBAN : FR76 3006 6108 4500 0202 1930 139 ; BIC : CMCIFRPP), ou par carte bancaire (en allant sur le site Helloasso). Même modique, un don nous apporte une aide précieuse qui nous permettra de sortir le mieux possible du tunnel actuel. Les petits ruisseaux font les grandes rivières ! Enfin, n’hésitez pas à faire connaître L’Homme Nouveau à votre famille, vos amis et connaissances. En cliquant sur ce lien, ils pourront se faire une idée par eux-mêmes. Ils n’ont pas Internet ? Envoyer nous leurs noms et leurs adresses et nous nous occupons du reste.

Nouvelles rubriques !

Nous avions annoncé de nouvelles rubriques sur notre site Internet. Nous avons pris un peu de retard, mais elles devraient se mettre en place après Pâques pour élargir encore davantage ce que vous propose L’Homme Nouveau en termes de formation et de nourriture intellectuelle et spirituelle. La difficulté accroît notre désir d’avancer. Comptez sur nous pour ne pas nous laisser abattre.

Ce vendredi Saint, nous avons publié une méditation inédite de l’abbé Henri Vallançon, bibliste : Pâques 2020, le retrait de la gloire de Dieu. Un bon moyen de méditer en ce jour de la Passion du Christ sur l’état de notre monde et de l’Église.

Dans l’espérance de la Résurrection du Christ, nous vous assurons, chers amis et lecteurs de L’Homme Nouveau, de notre dévouement, en vous souhaitant une belle montée vers Pâques notre véritable horizon.

L’équipe de L’Homme Nouveau

Ce contenu pourrait vous intéresser

Éditorial

Notre quinzaine : Il faut qu’il y ait schisme…

Dans un communiqué rendu public le 20 septembre dernier, les évêques de Belgique néerlandophone ont annoncé la mise en place d’une sorte de bénédiction pour les couples homosexuels, engagés dans une relation « stable et fidèle ». À vrai dire, cette « Prière pour la fidélité et pour l’amour » n’utilise pas le terme de « bénédiction ». Elle est d’ailleurs censé...

+

Edito schisme rosaire
Éditorial

Vous aimez les écouter, venez leur parler !

Philippe Maxence vous convie au premier dîner des membres du Club des Hommes en noir qui aura lieu le mercredi 9 novembre 2022, à partir de 20 h, à l’espace Saint-Sulpice, 26bis rue Cassette, 75006 Paris.

Vous y retrouverez les membres du Club des Hommes en noir :

L’abbé Claude Barthe, l’abbé Hervé Benoît, l’abbé Grégoire Celier, l’abbé Marc Guelfucci, l’abbé Guillaume de Tanoüarn, le Père Michel Viot, Jeanne Smits, le docteur...

+

diner ok
Éditorial

Notre quinzaine : La bataille pour la vie gronde déjà

Une reine a rendu son âme à Dieu et le monde est en émoi. Le monde, et pas seulement son pays, sa famille, ses proches, ses amis, ses collaborateurs ou ses sujets. Il est vrai qu’Élisabeth II a traversé plus d’un demi-siècle à la tête d’un royaume qui fut autrefois un empire. Les raisons de cette émotion mondiale sont évidemment nombreuses et, en partie, discutables. Elles tiennent aussi au fait, paradoxal, que le monde a trouvé spontanément en la reine Élisabeth...

+

Edito Elisabeth prison