Béatification des martyrs de la Commune 2/4 : Qui étaient les cinq bienheureux ?

Publié le 20 Avr 2023
Martyrs de la Commune?

Ce sont cinq prêtres martyrs de la Commune en 1871 qui vont être béatifiés ce 22 avril à Saint-Sulpice, un prêtre diocésain et quatre religieux picpuciens.    Henri Planchat est né le 8 novembre 1823 à La Roche-sur-Yon où son père est magistrat. Étudiant en droit à Paris, il devient membre de la Conférence Saint-Vincent-de-Paul, à peine créée par Ozanam, et œuvre bénévolement au patronage de Vaugirard, voué à l’éducation de la jeunesse ouvrière. Il s’y lie avec Jean-Léon Le Prévost, futur fondateur des Religieux de Saint-Vincent de Paul, et Pierre Olivaint, futur jésuite et futur compagnon de martyre. Frappé par la misère spirituelle du peuple, Planchat décide de se vouer à l’évangélisation de la classe ouvrière. Il entre au séminaire de Saint-Sulpice en 1847, est ordonné le 21 décembre 1850 : « Toujours aimer les pauvres d’un amour de préférence, les recevoir, les rechercher et les servir comme il recevrait, rechercherait et servirait le Seigneur qui se cache en leur personne. Ne pas adopter l’air d’un bourgeois en soutane mais devenir un prêtre d’une vie exemplaire », écrit-il ce jour-là. Il se tiendra à ce programme. Le matin de Noël, il rejoint à Grenelle son ami Le Prévost et la naissante congrégation des religieux de Saint-Vincent-de-Paul dont il sera le premier prêtre. Dans cette banlieue s’entassent dix mille ouvriers et des immigrés italiens, presque tous chômeurs depuis 1848, qui vivent et meurent « comme des païens, pour ne pas dire comme des bêtes ». À sa sœur, Henri écrit : « Cela vaut bien la Chine. » Il se fait aimer, et malgré une longue maladie qui l’écarte un temps, crée, à son retour, l’Association ouvrière de la Sainte-Famille, avec pour objectif « l’entraide et l’évangélisation des ouvriers par les ouvriers ». Si on lui demande comment il réussit où d’autres échouent, il réplique que le secret est « de dire cent paroles à Dieu contre une seule aux hommes ». Par tous les temps, il est là pour ceux qui ont besoin de lui, indifférent aux moqueries. En 1861, le curé de Saint-Jean-Baptiste de Grenelle déclenche contre lui une telle campagne diffamatoire qu’il doit partir pour Arras. En 1863, il rentre à Paris prendre en charge le patronage Sainte-Anne de Charonne, rue de la Roquette. Grâce à lui, et à Notre-Dame de la Salette, des centaines d’adolescents reviennent au catholicisme, entraînant leurs parents. Il est tout à tous ; certains disent : « Avant de connaître l’abbé Planchat, j’ignorais…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Anne Bernet

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneEgliseSpiritualité

Réception des sacrements, une question de Salut (2/4)

Dossier « Faisons-nous bon usage des sacrements ? » 2/4 | Prêtre du diocèse de Nanterre, l'abbé Thibaud Guespereau a codirigé chez Artège l'ouvrage intitulé Les Sacrements en question, dans lequel il s’interroge sur le peu de fruits que semblent produire les sacrements. Une question grave qui selon lui devrait conduire à s’interroger sur la pastorale, l’enseignement des fins dernières et le rôle du prêtre.

+

sacrement
A la uneEglise

L’innovation au service de la foi : une cartographie des messes traditionnelles

Dans le sillage du pèlerinage de Chartres, et à la suite du succès retentissant de la messe organisée par Notre-Dame de Chrétienté, comment trouver la messe Saint-Pie V la plus proche de chez vous ? Cette question, un groupe de fidèles se l’est posée il y a désormais deux ans. Ils se sont alors attelés à une initiative audacieuse : la création d’une cartographie détaillée des messes de Saint Pie V.

+

messes traditionnelles cartographie traditionnelle
A la uneEgliseLiturgie

Pastorale des sacrements : une expérience paroissiale (1/4)

Dossier « Faisons-nous bon usage des sacrements ? » 1/4 | L'abbé Antoine Michel a participé à l'ouvrage Les sacrements en question, en y présentant une initiative originale. Inspiré par un prêtre américain et troublé par le manque de fécondité des sacrements, il a mis en place dans sa paroisse une nouvelle manière d’offrir le baptême et le mariage, en particulier, qui favorise une vraie démarche de foi et de conversion. Entretien.

+

sacrement
A la uneEglise

Le Pape revient-il sur ses dernières décisions ?

La chaine américaine CBS News a diffusé dimanche 19 mai un entretien exclusif avec le pape François au Vatican. Plusieurs extraits ont été publiés ces dernières semaines, révélant des pans d'un entretien consacré aux sujets d'actualité du monde et de l'Église : femmes diacres, bénédictions des couples homosexuels...

+

Capture decran 2024 05 24 a 12.43.53 pape