Fatima : Bienheureuse Jacinthe Marto, petit agneau de Dieu

Publié le 01 Août 2023
Bienheureuse Jacinthe Marto

Jacinthe avait 6 ans au moment des apparitions de l’Ange puis de la Vierge qui vont bouleverser sa vie. Dès lors l’amour du Cœur immaculé de Marie et du Sacré-Cœur de Jésus vont brûler en elle les scories de ses légères imperfections et, toute vouée à la cause du salut des âmes, elle multipliera les sacrifices jusqu’à l’offrande de sa vie loin des siens, dans l’abandon à la volonté divine et la joie du don.   Jacinthe est la huitième et dernière enfant de la famille Marto. Elle est née le 11 mars 1910. Elle a bon cœur et son caractère doux et tendre en fait une agréable camarade ; mais quelquefois, elle est si capricieuse que, si elle perd au jeu, elle boude et pour la faire revenir il faut la laisser choisir le jeu et le partenaire avec qui elle veut jouer. Vive et gaie, elle aime beaucoup passer ses journées au grand air à s’occuper de ses brebis. Elle gambade dans la campagne, courant, sautant de pierre en pierre ou virevoltant au son du fifre de François. Elle soigne tout particulièrement ses agneaux qu’elle porte volontiers comme le Bon Pasteur.  

L’amour du Cœur immaculé

Les apparitions de Notre Dame vont transformer son âme de manière radicale ! La deuxième particulièrement enflamme son cœur d’un grand amour pour le Cœur immaculé de Marie. Cet amour est si fort qu’elle en parle souvent à Lucie : « J’aime tant le Cœur immaculé de Marie ! C’est le Cœur de notre petite Maman du Ciel. Tu ne trouves pas bien doux de répéter souvent : “Doux Cœur de Marie !… Doux Cœur de Marie !…”. Moi j’aime cela tellement, tellement ! ». Et, tout en cueillant les fleurs dans les champs, au milieu de ses moutons, elle aime, sur un air connu d’elle seule, chantonner ces doux mots à la Sainte Vierge : « Doux Cœur de Marie, soyez mon salut ! Cœur immaculé de Marie, convertissez les pécheurs, préservez les âmes de l’enfer ! ». La troisième apparition revêt une importance particulière pour notre petite Jacinthe. Elle va déterminer toute la physionomie de son âme. Notre Dame montre l’enfer aux enfants. Dès lors, c’est surtout les âmes des pauvres pécheurs qui préoccupent Jacinthe. Elle voudrait se sacrifier pour en sauver le plus grand nombre. Cette pensée domine toutes les autres et la compassion pour eux consume son cœur.  

Se sacrifier…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Père Ange-Marie +, Responsable de l’« Association des Enfants de Fatima ».

Ce contenu pourrait vous intéresser

CultureEglise

Les mémoires du cardinal Consalvi

Carte Blanche d'Yves Chiron | Le cardinal Consalvi, secrétaire d'État du Saint-Siège à partir de 1806, a rédigé ses Mémoires. Celles-ci viennent d'être retraduites et rééditées par Bernard Ardura, le président du Conseil pontifical des Sciences historiques, aux éditions du Cerf, sous le titre Mémoires. Un diplomate dans la bourrasque.

+

Cardinal Consalvi