Milton 3/3 : Christianisme et littérature dans l’Angleterre des Stuarts

Publié le 17 Nov 2022
angleterre

Le contexte politique et religieux troublé de l’Angleterre du XVIIe siècle a été le creuset de controverses spirituelles ardentes entre protestants de différentes obédiences et catholiques. Il suscita donc de remarquables œuvres littéraires inspirées par la foi chrétienne et restées des classiques de la culture anglo-saxonne.   Le XVIIe siècle fut une période particulièrement florissante pour la littérature anglaise, entre l’ère élisabéthaine, illustrée par les grands dramaturges Shakespeare et Marlowe, et la prodigieuse fécondité littéraire du XVIIIe siècle. Les grands changements politiques du temps (guerre civile de 1642-1651, dictature cromwellienne de 1649-1660, Glorieuse Révolution de 1689) eurent un impact idéologique décisif sur la production littéraire. La question religieuse occupa aussi une place importante, le vieil antagonisme entre catholiques et anglicans étant doublé par des débats politico-spirituels entre les différentes tendances du protestantisme apparues en Angleterre. Plusieurs écrivains marquants de la période accordèrent une place importante à la spiritualité chrétienne au sens large, signe d’une continuité de la prégnance de la foi dans le monde culturel d’outre-Manche. Il convient de passer en revue certaines figures majeures de ce grand siècle de la littérature anglaise. John Milton, le Dante d’Albion C’est au soir de sa vie que John Milton (1608-1674), polémiste acquis à la cause parlementaire au temps de la guerre civile, se lança dans une écriture spirituelle empruntant le ton de l’épopée. Touché par la pauvreté et par la cécité, marginalisé au lendemain de la restauration des Stuarts, il fit l’expérience d’une profonde conversion intérieure. En 1667 parut le Paradis perdu, suivi, en 1671, du Paradis retrouvé. La Bible constitua le fondement de ces poèmes épiques, en particulier la Genèse, qui inspira sa réflexion sur la Création du monde et de l’homme, la chute de Lucifer, le Péché originel et ses conséquences, l’annonce de la Rédemption, et les aspects théologiques qui y sont liés. Le Paradis perdu propose un tableau à la fois effrayant, celui du chaos infernal, et ravissant, celui du monde angélique du ciel (1). L’épopée miltonienne rompait avec les sources d’inspiration de l’épopée classique (Homère, Le Tasse, L’Arioste) : il se rapprochait du seul Dante, en qualité de « poète créateur » (2). Le Paradis retrouvé, moins connu, plonge le lecteur dans le Nouveau Testament, en mettant en scène le ministère public du Christ et les tentations de Satan. Les deux ouvrages sont complémentaires et insistent sur la question épineuse des rapports entre la liberté humaine et le salut…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Armand Dumesniel +

Ce contenu pourrait vous intéresser

CultureLectures

Cap sur le Cœur de Jésus : Un joli conte pour se préparer à la Première Communion

Recension jeunesse | La rédaction de L’Homme Nouveau vous propose une page recension de lectures jeunesse avec un choix éclairé de quelques histoires à lire ou faire lire. Les Petits Allongés de Berck est un joli roman d'Isabelle Davy sur le monde des enfants tuberculeux. Cap sur le Cœur de Jésus permet aux enfants de se préparer à la première communion en neuf chapitres. Le Pardon du Morbihan relate l'histoire d'Élisabeth, engagée comme intendante au manoir de Kervrech en 1915. Paru dans le n°1808.

+

roman jeunesse première communion
CultureLectures

Côté édition : Pénombres, Glanes et approches théologiques

Côté éditions | Malgré une carrière tôt brisée par la mort, Joseph Malègue est l’auteur de ce que certains considèrent comme le plus grand roman du XXe siècle mais d’un seul autre roman. Les éditions de L’Homme Nouveau rééditent un ensemble de quatre textes, parus en 1939 sous le titre Pénombres, dans lesquels l’écrivain manifeste son souci du salut.

+

Piemonte 337 scaled e1715867758849 pénombres
CultureLecturesThéologie

« La Croix de Jésus » de Louis Chardon, une leçon de tendresse divine

Culture | Le dominicain Louis Chardon, théologien et prédicateur du XVIIe siècle aujourd’hui bien oublié, est l’auteur de La Croix de Jésus dont Les Belles Lettres proposent ces temps-ci une réédition, avec une introduction de l’écrivain et philosophe Romain Debluë. Celui-ci éclaire pour nous le mariage de la théologie et de la mystique, de la souffrance et de l’amour chanté par le religieux. Entretien.

+

croix de jésus création
CultureLectures

Guerre, propagande et politique

Lectures | Deux livres rédigés par d'anciens militaires et s'intéressant à la propagande dans le contexte de la guerre en Ukraine viennent de paraître. Il s'agit de L’Art de la guerre russe, par Jacques Baud, ancien membre du renseignement stratégique suisse, et de La Guerre en Ukraine, par Jacques Hogard, ancien officier français reconverti dans l’intelligence stratégique.

+

propagande