Communauté de prière | La neuvaine pour les âmes du Purgatoire commence aujourd’hui

Publié le 02 Nov 2020
Communauté de prière | La neuvaine pour les âmes du Purgatoire commence aujourd'hui L'Homme Nouveau

Animée par la Famille monastique de Saint-Joseph, la communauté de prière Hozana que nous vous proposons en ce mois de novembre est consacrée aux âmes du purgatoire. La neuvaine commence aujourd’hui 2 novembre, jour de prière pour les défunts, et s’achèvera le 10 novembre.

Et si nous travaillions à vider le purgatoire par nos prières ? C’est ce à quoi nous sommes appelés pendant ces neufs jours, accompagnés par les enseignements et méditations du frère Dominique-Joseph.

Chaque jour, les personnes inscrites à la neuvaine reçoivent une prière et un enregistrement audio (accessible aussi sur la page de la neuvaine) d’enseignement et de méditation sur les fins dernières. Chaque jour, les inscrits sont également invités à prier plus particulièrement par l’intercession d’un saint connu pour ses liens avec les âmes du purgatoire.

Dans le contexte de crise dans lequel le monde est plongé, l’Église a étendu à tout le mois de novembre, et non plus au seul jour des défunts, la possibilité d’obtenir une indulgence plénière aux conditions habituelles. 

Cette neuvaine de prière et, plus largement, ce mois de novembre confiné donc propice à la lecture, sont l’occasion d’approfondir nos connaissances sur les fins dernières en (re)lisant 15 questions sur l’au-delà, le hors-série n°17 des éditions de L’Homme Nouveau. De l’incinération au Paradis en passant par l’Apocalypse et le spiritisme, prêtres et religieux traitent en 15 questions ce sujet qui effraie ou intrigue mais ne laisse jamais indifférent. Vous y trouverez notamment la signature du Père Joseph-Marie Verlinde, fondateur de la Famille monastique de Saint-Joseph qui porte la neuvaine de ce mois.

Ce contenu pourrait vous intéresser

CultureEglise

Les mémoires du cardinal Consalvi

Carte Blanche d'Yves Chiron | Le cardinal Consalvi, secrétaire d'État du Saint-Siège à partir de 1806, a rédigé ses Mémoires. Celles-ci viennent d'être retraduites et rééditées par Bernard Ardura, le président du Conseil pontifical des Sciences historiques, aux éditions du Cerf, sous le titre Mémoires. Un diplomate dans la bourrasque.

+

Cardinal Consalvi