Exposition : Albert Besnard (1849-1934)

Publié le 30 Août 2016
Exposition : Albert Besnard (1849-1934) L'Homme Nouveau

Albert Besnard, artiste-peintre oublié, fut très célèbre en son temps. Remis à l’honneur aujourd’hui au Palais Lumière d’Evian avant d’être exposé cet automne au Petit Palais de Paris, il réalisa une œuvre marquée par les différents mouvements de son siècle. Malgré son grand succès, il fut accusé d’emprunter à tous les styles en profitant des découvertes des autres… En effet si en regardant son travail, on observe une grande dextérité, un vrai sens de la composition et également une belle utilisation de la couleur, on peut aussi être dérouté par une forme d’expression qui n’est pas vraiment personnelle. Le titre de l’exposition – « Modernités Belle Époque » – résume cependant bien ses représentations.

Prix de Rome en 1874, élu à l’Académie des Beaux-Arts puis à l’Académie française, directeur de la villa Médicis et ensuite de l’école des Beaux-Arts, il réalisa un grand nombre de décors pour des établissements publics parisiens dont celui du Petit Palais (La Mystique, 1903-1910). Portraitiste de talent, il peignait à l’huile mais pratiqua aussi le pastel avec brio. Les portraits de sa femme (Femme lisant, vers 1887 ou Femme à la fenêtre, 1899) sont parmi les plus poétiques. Il fut également un excellent graveur.

150 œuvres sont données à voir. Elles révèlent la diversité de ses talents qui ont aussi été influencés par ses séjours à Rome et à Londres puis par ses voyages en Algérie et aux Indes.

Palais Lumière, Quai Albert Besson, 74500 Evian. Tél. : 04 50 83 15 90. Ouvert tous les jours 10h-19h (lundi 14h-19h) et les jours fériés. Tarifs : 10 € (Plein tarif), 8 € (10-16 ans), Gratuit (-10 ans). Jusqu’au 2 octobre 2016 (puis à partir du 25 octobre au Petit Palais de Paris)

Catalogue : Albert Besnard (1849-1934), Modernités Belle Époque, Somogy, éditions d’Art, 2016, 304 p., 39 euros.

Ce contenu pourrait vous intéresser

CultureLectures

Cap sur le Cœur de Jésus : Un joli conte pour se préparer à la Première Communion

Recension jeunesse | La rédaction de L’Homme Nouveau vous propose une page recension de lectures jeunesse avec un choix éclairé de quelques histoires à lire ou faire lire. Les Petits Allongés de Berck est un joli roman d'Isabelle Davy sur le monde des enfants tuberculeux. Cap sur le Cœur de Jésus permet aux enfants de se préparer à la première communion en neuf chapitres. Le Pardon du Morbihan relate l'histoire d'Élisabeth, engagée comme intendante au manoir de Kervrech en 1915. Paru dans le n°1808.

+

roman jeunesse première communion
CultureLectures

Côté édition : Pénombres, Glanes et approches théologiques

Côté éditions | Malgré une carrière tôt brisée par la mort, Joseph Malègue est l’auteur de ce que certains considèrent comme le plus grand roman du XXe siècle mais d’un seul autre roman. Les éditions de L’Homme Nouveau rééditent un ensemble de quatre textes, parus en 1939 sous le titre Pénombres, dans lesquels l’écrivain manifeste son souci du salut.

+

Piemonte 337 scaled e1715867758849 pénombres
CultureLecturesThéologie

« La Croix de Jésus » de Louis Chardon, une leçon de tendresse divine

Culture | Le dominicain Louis Chardon, théologien et prédicateur du XVIIe siècle aujourd’hui bien oublié, est l’auteur de La Croix de Jésus dont Les Belles Lettres proposent ces temps-ci une réédition, avec une introduction de l’écrivain et philosophe Romain Debluë. Celui-ci éclaire pour nous le mariage de la théologie et de la mystique, de la souffrance et de l’amour chanté par le religieux. Entretien.

+

croix de jésus création
CultureLectures

Guerre, propagande et politique

Lectures | Deux livres rédigés par d'anciens militaires et s'intéressant à la propagande dans le contexte de la guerre en Ukraine viennent de paraître. Il s'agit de L’Art de la guerre russe, par Jacques Baud, ancien membre du renseignement stratégique suisse, et de La Guerre en Ukraine, par Jacques Hogard, ancien officier français reconverti dans l’intelligence stratégique.

+

propagande