L’exposition : Voyage dans le cristal

Publié le 02 Déc 2023
exposition cristal cluny

Monstrance portée par deux anges, XVe siècle, Argent (métal), dorure, orfèvrerie (technique), Cl. 14082. © RMN-Grand Palais (Musée de Cluny – musée national du Moyen Âge) /Jean- Gilles Berizzi.

À Paris, au musée de Cluny, le cristal de roche est à l’honneur. Dès l’entrée, de superbes pépites provenant de différents pays accueillent le visiteur. « Merveille de la nature, le cristal de roche fascine par sa transparence et ses facettes diffractant la lumière. Il éveille la spiritualité alors même qu’il est matière », lit-on dans la présentation de l’exposition. 

Et c’est ce que l’on découvre dans ce parcours chronologique. De vitrines en vitrines, dans l’ombre (parfois un peu trop sombres pour lire les cartels), le visiteur est saisi par la beauté de ces objets. Une feuille de laurier qui daterait du Paléolithique supérieur (19 000-16 500 av. J. C) montre le savoir-faire de cette époque préhistorique. Des vases, des sceaux, de magnifiques bijoux éblouissent nos yeux.

Mais c’est aussi dans le domaine religieux que l’on contemple des réalisations splendides. Le Baptême du Christ datant du milieu du IXe siècle, gravé sur une plaque de cristal de roche en est un exemple. Des reliquaires dont celui à roues de l’église de Saint-Aignan d’Orléans ou d’autres en formes de croix, des monstrances de toute beauté sont à contempler… La dimension symbolique liée à la lumière explique l’attrait pour ce matériau si prisé au Moyen Âge. Et l’on apprend que toutes les civilisations se sont intéressées à ce quartz.

La visite se poursuit en montrant combien le cristal de roche a eu un rôle tant dans le domaine de l’optique que dans celui de l’horlogerie… et a marqué l’imaginaire illustré par les Septs boules de cristal de Hergé ou encore par des affiches de films d’Indiana Jones.

Inattendu mais passionnant !

 


Jusqu’au 14 janvier 2024.
Musée de Cluny, 28 rue du Sommerard, 75005 Paris. Tél. : 01 53 73 78 00.
Ouvert tous les jours, sauf le lundi, de 9 h 30 à 18 h 15. Nocturnes le 1er et 3e jeudi du mois de 18 h 15 à 21 h.

 

>> à lire également : L’exposition : Trésors médiévaux du Victoria and Albert Museum

Céline Vicq

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneCultureLectures

Le génocide vendéen : la preuve par les colonnes infernales

ENTRETIEN | Haut fonctionnaire aux Affaires étrangères, juriste spécialiste de droit pénal international, Jacques Villemain poursuit ses recherches avec, après Vendée 1793-1794 (2017) et Génocide en Vendée (2020), un nouvel ouvrage en deux volumes, Histoire politique des colonnes infernales. Avant et après le 9 Thermidor et Papiers et Rapports. Il y poursuit sa démonstration du caractère génocidaire de ce qui s’est passé dans ce département.

+

Vendée
Culture

L’exposition : Chana Orloff. Sculpter l’époque

Le musée Zadkine (Paris 6) accueille une exposition consacrée à la sculptrice Chana Orloff jusqu'au 31 mars. Cet ancien atelier du sculpteur d’origine russe Ossip Zadkine a été légué par son épouse Valentine Prax, et est devenu un atelier-musée au cœur du quartier artiste de Montparnasse.

+

Chana orloff
CultureEglise

Les mémoires du cardinal Consalvi

Carte Blanche d'Yves Chiron | Le cardinal Consalvi, secrétaire d'État du Saint-Siège à partir de 1806, a rédigé ses Mémoires. Celles-ci viennent d'être retraduites et rééditées par Bernard Ardura, le président du Conseil pontifical des Sciences historiques, aux éditions du Cerf, sous le titre Mémoires. Un diplomate dans la bourrasque.

+

Cardinal Consalvi