Fin de règne à Rome : les échecs d’un pontificat ?

Publié le 06 Jan 2024
pontificat pape François
Âgé de 87 ans, le pape François a probablement peu de temps devant lui pour de nouvelles réformes et la plupart de celles qu’il a entreprises lors de son pontificat ont rencontré des résistances parfois inattendues, tout en décevant les conservateurs comme les progressistes. A-t-il toutefois enclenché une dynamique irréversible ? Analyse par Roberto de Mattei*.

  Le pontificat du pape François atteint son chapitre final, mais il est difficile de tenter un bilan avant sa conclusion. La caractéristique de l’époque bergoglienne est en effet l’imprévisibilité, et les rebondissements sont possibles jusqu’au bout. L’imprévisibilité vient avant tout de la personnalité du pape François. Il est difficile de comprendre dans quelle mesure les nombreuses contradictions de son comportement proviennent d’un état psychologique qui modifie les pensées et les sentiments de son esprit ou d’une formation culturelle qui fait de la dialectique l’âme de la réalité. Mais l’imprévisibilité découle également du cours des événements de la dernière décennie, dépourvus de linéarité historique et de plus en plus complexes et confus.  

Le soutien des Américains

Jorge Mario Bergoglio, par exemple, n’a pas réussi au conclave de 2005 parce qu’il n’avait pas reçu le soutien du cardinal Carlo Maria Martini, son frère et chef de la « mafia saint-galloise ». En 2013, il a cependant été élu au trône papal grâce au vote décisif des cardinaux américains. Qui aurait pensé que dix ans plus tard, l’opposition la plus décisive au pape François se manifesterait précisément dans l’épiscopat américain ? Les réformes internes de l’Église étaient souhaitées aussi bien par les conservateurs que par les progressistes et le cardinal Bergoglio se présentait comme un candidat « spirituel », capable de mettre en œuvre cette réforme. Qui aurait imaginé que le pape François serait le plus « politique » des papes du siècle dernier ?, et que ses réformes auraient échoué de façon spectaculaire ? La nomination du cardinal australien George Pell comme premier préfet du Secrétariat à l’Économie, le 24 février 2014, a semblé une garantie aux conservateurs, qui se sont toutefois rendu compte que les réformes prenaient du temps et que les malentendus doctrinaux et pastoraux se multipliaient, notamment après l’exhortation apostolique Amoris Lætitia du 19 mars 2016. Quatre cardinaux éminents (Walter Brandmüller, Raymond Leo Burke, Carlo Caffarra, Joachim Meisner) ont présenté cinq dubia à la Congrégation pour la Doctrine de la Foi le 16 septembre 2016. Il était peut-être prévisible…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Roberto de Mattei

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneEglise

L’innovation au service de la foi : une cartographie des messes traditionnelles

Dans le sillage du pèlerinage de Chartres, et à la suite du succès retentissant de la messe organisée par Notre-Dame de Chrétienté, comment trouver la messe Saint-Pie V la plus proche de chez vous ? Cette question, un groupe de fidèles se l’est posée il y a désormais deux ans. Ils se sont alors attelés à une initiative audacieuse : la création d’une cartographie détaillée des messes de Saint Pie V.

+

messes traditionnelles cartographie traditionnelle
A la uneEgliseLiturgie

Pastorale des sacrements : une expérience paroissiale (1/4)

Dossier « Faisons-nous bon usage des sacrements ? » 1/4 | L'abbé Antoine Michel a participé à l'ouvrage Les sacrements en question, en y présentant une initiative originale. Inspiré par un prêtre américain et troublé par le manque de fécondité des sacrements, il a mis en place dans sa paroisse une nouvelle manière d’offrir le baptême et le mariage, en particulier, qui favorise une vraie démarche de foi et de conversion. Entretien.

+

sacrement
A la uneEglise

Le Pape revient-il sur ses dernières décisions ?

La chaine américaine CBS News a diffusé dimanche 19 mai un entretien exclusif avec le pape François au Vatican. Plusieurs extraits ont été publiés ces dernières semaines, révélant des pans d'un entretien consacré aux sujets d'actualité du monde et de l'Église : femmes diacres, bénédictions des couples homosexuels...

+

Capture decran 2024 05 24 a 12.43.53 pape
Eglise

Communautés : oasis ou citadelles ?

L'Essentiel de Joël Hautebert | Tendance de fond ces dernières années, la société paraissant malade ou repoussante à beaucoup, le communautarisme de tout poil prospère. La parution d’un ouvrage de l’abbé Raffray, qui se veut une réponse aux inquiétudes contemporaines, est l'occasion de faire le point sur ce qui pourrait sembler bien tentant à des chrétiens dégoûtés par le monde dans lequel ils vivent et soucieux de se rassembler pour se garder des maladies de l’âme qu’il véhicule.

+

communauté oasis