Franz Marc, August Macke : L’aventure du Cavalier Bleu

Publié le 27 Avr 2019
Franz Marc, August Macke : L’aventure du Cavalier Bleu L'Homme Nouveau

À Paris, dans la suite des commémorations de la fin de la Première Guerre mondiale, le musée de l’Orangerie présente deux peintres allemands, Franz Marc (1880-1916) et August Macke (1887-1914), appartenant au mouvement expressionniste Der Blaue Reiter (le cavalier bleu). Leurs œuvres, pour la plupart, n’ont jamais été présentées en France. Ces deux amis se rencontrèrent en 1910 à Munich et mourront tous deux tragiquement au front.

Au départ, leurs toiles sont figuratives. La beauté de la nature est exaltée par Franz Marc. Sa grande toile, « Étude verte » (1908) et celle plus modeste « Étude de pierre » montrent un formidable sens de la couleur – nuances de verts splendides –, et une véritable admiration pour le monde végétal et minéral, dont il fait ressortir la poésie immédiate. Il aime également introduire des animaux (ours, lapins, chevaux, chevreuils…) dans ses compositions tandis qu’August Macke, s’intéresse davantage à l’être humain, à la ville, aux maisons. Ses colorations peuvent être parfois plus violentes.

Lors de séjours à Paris, ils découvrent les œuvres de Cézanne, Gauguin, Van Gogh, le fauvisme, le cubisme, ce qui les amène à modifier leurs recherches ; leur peinture va se styliser. En 1911, avec la complicité de Vassily Kandinsky, débute l’aventure du Cavalier Bleu. Désirant renouveler l’art de leur temps, ils créent une revue intitulée Almanach du Blaue Reiter, destinée à diffuser leurs idées. Certaines pages de ces documents sont exposées dans des vitrines. Ils organisent également des expositions dont une, en 1912, à Munich où l’on voit des dessins et des tableaux de Derain, Klee, Picasso, Henri Rousseau… À partir de 1913 l’art de Marc se rapproche de plus en plus de l’abstraction avec une influence notable de Delaunay tandis que celui de Macke subit de belles influences de Klee. 

Un hymne à la couleur !

Musée de l’Orangerie, Jardin des Tuileries, Place de la Concorde, 75001 Paris. Tél. : 01 44 77 80 07 ou 01 44 50 43 00. Ouvert tous les jours sauf le mardi, et le 1er mai, de 9h à 18h.

Catalogue : Franz Marc/August Macke, L’aventure du cavalier bleu, Cécile Debray, Annegret Hoberg, Sarah Imatte, Vivian Endicott Barnett, Jansen, Ursula, Olaf Peters, éd. Hazan, 2019, 39,95 €.

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneCultureLectures

Augusto Del Noce, un penseur pour notre temps

Culture | "Analyse de la déraison", qui vient de paraître en français, permettra-t-il enfin à Augusto Del Noce (1910-1989) d’être reconnu chez nous, comme il l’est en Italie ? Que le lecteur potentiel ne soit pas rebuté par la longueur de cet ouvrage. Il en sera récompensé en découvrant un des penseurs les plus originaux de ce temps.

+

del noce
Culture

L’exposition : Des samouraïs aux mangas. L’épopée chrétienne au Japon

Les Missions étrangères de Paris proposent jusqu'en juillet une rétrospective de l'évangélisation du Japon depuis le XVIe siècle jusqu'à aujourd'hui. L’histoire de cette « épopée » est présentée de façon chronologique. Soulignant les aspects contrastés de cette évangélisation, le parcours montre dans ces premiers siècles des périodes d’« expansion rapide aux effets bénéfiques » auxquelles succèdent de terribles répressions.

+

japon
CultureEglise de France

Mgr Chappoulie, évêque d’Angers

Carte blanche d'Yves Chiron | La nouvelle biographie Mgr Chappoulie, de Vichy à l’épiscopat d’Angers écrite par l'abbé Serge-Daniel Ekani est parue fin 2023 aux éditions de L'Harmattan. Elle décrit la vie de celui qui fut le lien entre l'Église et l'État français entre 1940 et 1944, et qui œuvra longtemps dans les organismes missionnaires.

+

Mgr Chappoulie