Geneviève, maire de Paris et mère des parisiens

Publié le 09 Août 2023
Geneviève

Plus de 1600 ans après sa naissance, il faut encore et toujours admirer la force d’âme de cette femme éminemment française, protectrice assumée des Parisiens, à qui elle a consacré sa vie. Sa foi l’amena à la politique. Et son dévouement total à cette charge, dans l’habileté, la nuance et la douceur, atouts féminins par excellence, lui confère un rayonnement tout à fait singulier.

 

Entre Antiquité et Moyen Âge, une femme bouleverse le destin de notre territoire. Personnage incontournable de la scène politique du Ve siècle, Geneviève joue un rôle historique essentiel pour la France. Notre pays se dessine grâce à l’action de celle qui fut la première femme maire de notre capitale et la mère spirituelle d’une population entière pendant plus de cinquante ans. Souvent représentée avec des moutons, Geneviève, sans jamais avoir été bergère, incarne pleinement la vision évangélique du bon pasteur. Suivant l’exemple du Christ, elle donne sa vie pour ses brebis. « Ma vie, nul ne la prend mais c’est moi qui la donne », aurait pu affirmer la sainte patronne de Paris en son temps. Femme politique, administratrice de terres, diplomate, conseiller municipal, maire, présidente d’œuvres de charité, religieuse, infirmière, secouriste, bâtisseuse, organisatrice de pèlerinages… le curriculum vitae de Geneviève a de quoi impressionner ! Le fait qu’une femme ait pu accomplir tant de missions et avoir un rôle politique majeur à cette époque est à la fois surprenant et inspirant. Sa manière féminine et indépendante de mener son existence se révèle contemporaine à plus d’un titre. Ainsi, cette femme vieille de mille six cents ans nous offre une bonne leçon d’un véritable féminisme. Par le don total de sa vie à Dieu et aux Parisiens, elle nous offre aussi une belle leçon de vie : en agissant par amour avec l’aide de Dieu, l’impossible devient possible. Une femme totalement donnée à Dieu et aux autres Née vers 420, à Nanterre, Geneviève, fille de notables, a une vocation religieuse précoce. Dès sa petite enfance, elle décide de consacrer sa vie à Dieu. Sa position familiale et les événements de l’époque vont donner à sa vocation une dimension historique exceptionnelle. Fille unique, elle hérite à l’âge de 25 ans de la charge de magistrature de son père et part s’installer à…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Delphine Pasteau, Auteur de Geneviève, mystique et femme d’action (Éd. Emmanuel)

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneEgliseSpiritualité

Lourdes : se plonger dans l’eau vivifiante

Les piscines de Lourdes, dont l'accès avait été interdit au temps du COVID, vont enfin ré-ouvrir, après que les autorités du sanctuaire en ont profité pour en rénover l'accès et l'utilisation. Voilà qui offre l'occasion d'inviter les pèlerins à entrer dans une riche symbolique qui s'inscrit dans la révélation biblique et le quotidien de la vie chrétienne.

+

lourdes eau
ChroniquesEgliseLiturgie

Célébrations pascales

L'esprit de la liturgie | Au commencement de ce temps pascal, l’Église célèbre la Résurrection de son Seigneur huit jours durant : c’est l’octave de Pâques. Les jours consacrés à la commémoration de la Résurrection sont remplis de coutumes et de célébrations, passées et actuelles, évoquant la blancheur des âmes des baptisé, le lait et le miel de la Terre promise, la foi de Thomas et, depuis l’an 2000, la miséricorde du Seigneur envers les pécheurs.

+

célébrations pascales thomas
EgliseEglise de France

Notre-Dame de Boulogne, bientôt basilique ?

Une église qui va devenir une basilique ! Le 22 mars dernier, la conférence des évêques de France a changé l’histoire fabuleuse de Notre-Dame de Boulogne-Billancourt, en donnant son accord à Mgr Rougé pour engager les démarches auprès du Dicastère pour le culte divin et la discipline des sacrements afin de conférer le titre de basilique mineure à l’église Notre-Dame-de-Boulogne.

+

Boulogne