Gustave Thibon, il était une foi

Publié le 11 Déc 2013
Gustave Thibon

La chaîne Histoire diffuse actuellement un beau film sur le philosophe Gustave Thibon, réalisé par Patrick Buisson, sur de très belles images de Guillaume Laidet.

Des images d’archives

Le documentaire s’appuie sur des images d’archives, réalisées entre 1975 et 1989, et trace à travers les propos de Thibon et la mise en scène musicale et en images, son itinéraire de foi, ses rapports, parfois difficiles, avec Dieu et sa propre approche philosophique. Interrogé par Christian Chabanis, Marcel Jullian ou Jacques Chancel, Thibon explique de sa voix rocailleuse son regard sur le mystère de Dieu et de la foi, appelle à la rescousse la mémoire de Simone Weil ou récite en puisant dans sa mémoire prodigieuse des vers de Hugo.

Réentendre Thibon

Certes, le film a tendance à catholiciser Thibon peut-être plus que celui-ci ne l’aurait accepté, surtout à la fin de sa vie. Certes, il faut déjà bien connaître l’homme et l’œuvre pour comprendre de quel endroit nous parle celui que nous entendons depuis Saint-Marcel d’Ardèche. Certes, on aurait aimé que certains de ses livres soient présentés. Mais Thibon est là, parle, répond, précise, dit de la poésie, sourit, évoque la mort comme la vie, la force de la communauté paysanne comme ses médiocrités. C’est un grand moment d’intelligence et, peut-être plus encore, l’invitation au retour au réel et à replonger dans une œuvre qui n’a pas pris une ride. Le clin d’œil depuis l’au-delà d’un anarchiste-conservateur.

Un film à voir 

– Jeudi 12 décembre 2013 à 23h05 sur Histoire
– Mercredi 18 décembre 2013 à 06h05 sur Histoire
– Samedi 21 décembre 2013 à 01h25 sur Histoire
– Lundi 23 décembre 2013 à 05h05 sur Histoire

//www.youtube.com/embed/9UlR9uLpa5E?rel=0

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneCultureLectures

4 livres d’histoire pour son mois de juin

Recension adulte | Dans notre page culture, nous vous parlons de Pie VII, le pape qui défia Napoléon par Xavier Maréchaux, Jean-Marie Perrot, 12 décembre 1943, un crime communiste d'Yves Mervin, une Nouvelle histoire du Japon de Pierre-François Souyri et enfin une BD sur la bataille de Verdun. Paru dans le n°1808.

+

livre histoire
CultureLectures

Cap sur le Cœur de Jésus : Un joli conte pour se préparer à la Première Communion

Recension jeunesse | La rédaction de L’Homme Nouveau vous propose une page recension de lectures jeunesse avec un choix éclairé de quelques histoires à lire ou faire lire. Les Petits Allongés de Berck est un joli roman d'Isabelle Davy sur le monde des enfants tuberculeux. Cap sur le Cœur de Jésus permet aux enfants de se préparer à la première communion en neuf chapitres. Le Pardon du Morbihan relate l'histoire d'Élisabeth, engagée comme intendante au manoir de Kervrech en 1915. Paru dans le n°1808.

+

roman jeunesse première communion
CultureLectures

Côté édition : Pénombres, Glanes et approches théologiques

Côté éditions | Malgré une carrière tôt brisée par la mort, Joseph Malègue est l’auteur de ce que certains considèrent comme le plus grand roman du XXe siècle mais d’un seul autre roman. Les éditions de L’Homme Nouveau rééditent un ensemble de quatre textes, parus en 1939 sous le titre Pénombres, dans lesquels l’écrivain manifeste son souci du salut.

+

Piemonte 337 scaled e1715867758849 pénombres
CultureLecturesThéologie

« La Croix de Jésus » de Louis Chardon, une leçon de tendresse divine

Culture | Le dominicain Louis Chardon, théologien et prédicateur du XVIIe siècle aujourd’hui bien oublié, est l’auteur de La Croix de Jésus dont Les Belles Lettres proposent ces temps-ci une réédition, avec une introduction de l’écrivain et philosophe Romain Debluë. Celui-ci éclaire pour nous le mariage de la théologie et de la mystique, de la souffrance et de l’amour chanté par le religieux. Entretien.

+

croix de jésus création