Islam, christianisme et démocratie : quelles relations ?

Publié le 14 Juil 2023
démocratie

Protestation d'un derviche tourneur à Istanbul

Comment le christianisme et l’islam se situent-ils par rapport à la démocratie promue en Occident comme le régime dominant voire le modèle indépassable ? La ligne de fracture semble nette du côté des pouvoirs inféodés à l’islam, tandis que le christianisme s’est rapproché après guerre de la démocratie. Toutefois le pape Jean-Paul II devait dénoncer plus tard l’alliance entre la démocratie et le relativisme éthique qui l’oblitère.   Quelles relations entretiennent les grandes religions monothéistes que sont l’islam et le christianisme avec la notion politique de démocratie ? Les grands principes de la démocratie sont-ils consubstantiels à l’islam et au christianisme ou ces religions majeures ne font-elles que des concessions à la démocratie, parce qu’il faut bien, de fait, vivre ensemble dans un espace démocratique, reconnu comme l’espace politique le plus viable ou le moins vicieux à l’époque moderne et contemporaine ? Pour éclairer le sujet, il faut bien voir qu’il existe deux manières d’envisager ces relations avec la démocratie. La démocratie est-elle un ensemble de règles qui traversent l’islam et le christianisme eux-mêmes ou bien est-elle un ensemble de règles de vie politique qui structurent nos sociétés modernes dans lesquelles s’inscrivent les religions de l’islam et du christianisme ? Car, il se peut fort bien qu’une religion ne fonctionne pas (seulement) selon un modèle démocratique, mais admette néanmoins les principes politiques de la démocratie, les valorise comme une bonne chose pour la vie en société et son développement. Qu’en est-il donc pour les deux grands monothéismes que nous interrogeons ici ? Islam et démocratie Quelles que soient les difficultés à définir la notion de démocratie, l’islam a dû se situer par rapport à cette notion politique, tant il est vrai que les progrès humains réalisés au sein de la démocratie sont nombreux. Celle-ci est donc devenue une référence obligée en raison du développement qu’elle apporte aux sociétés. Pourtant, on lit souvent l’affirmation selon laquelle islam et démocratie seraient inconciliables par essence. En 2011, les processus démocratiques des révolutions tunisienne et égyptienne avaient temporairement délégitimé cette interprétation. Hélas, l’essoufflement de la libéralisation politique, la montée en puissance des partis islamistes, la reprise en main autoritaire des régimes observée ici et là (Égypte, Irak, Syrie et Turquie), et surtout le spectre effrayant de la menace jihadiste lui ont donné une nouvelle crédibilité. Et si Samuel Huntington avait raison ? Son constat abrupt et sans appel, « islam has not been hospitable to…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Hubert Borde, Chercheur en sciences sociales et philosophie politique (Paris).

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneChroniquesSociété

D’où vient l’autorité que l’on invoque aujourd’hui ?

C'est logique de François-marie Portes | Réagissant à une série de violences graves caractéristiques de la société française contemporaine, Gabriel Attal tentait récemment, sous l’œil des caméras, de démontrer son autorité devant des jeunes promis à un séjour en internat. Un exercice qui n’a pas enté couronné de succès. La notion claire de ce qu’est l’autorité permet de comprendre pourquoi. 

+

autorité auctoritas
Société

Les Maisons d’Alliance, des béguinages modernes

Initiative chrétienne | Au moment où le projet de loi sur la fin de vie promet de renvoyer les personnes âgées à leur poids financier sur la société, avec la possibilité de les euthanasier, des initiatives se développent pour leur permettre d’avancer sereinement vers la mort en restant autonomes aussi longtemps que possible, reliées aux autres et soutenues spirituellement. Entretien avec Frédéric Zack, directeur général de l’association « Maisons d'Alliance ».

+

maisons d'alliance
SociétéBioéthique

« La loi sur la fin de vie ne fait qu’aggraver le sentiment de culpabilité de certains handicapés. »

Entretien | La proposition de loi sur la fin de vie ayant été adoptée par les députés jeudi 16 mai, elle sera débattue au Sénat à partir du 26. Afin d'alerter sur les enjeux et conséquences de cette loi, l'Office Chrétien des personnes Handicapées (OCH) a publié lundi 13 mai, un communiqué intitulé « Fin de vie : Et les plus fragiles dans tout ça ? » et signé par une quinzaine d'associations et d'organismes du domaine de la santé engagés pour la vie des plus fragiles. Emmanuel Belluteau, président de l'OCH, nous éclaire sur les raisons de cette tribune et les enjeux de la proposition de loi.

+

old patient suffering from parkinson projet de loi fin de vie
SociétéBioéthique

L’IA générative : rivale ou alliée de l’homme ?

Entretien | Devant les progrès fulgurants de l’intelligence artificielle (IA), la question qui vient d’abord à l’esprit est celle de sa capacité à remplacer l’être humain. Mais au-delà des performances de plus en plus sidérantes des machines, la question reste celle de leur utilisation vertueuse et surtout de la puissance unique de l’intelligence humaine, seule ordonnée à la vérité. Analyse du Doyen de l’IPC, Emmanuel Brochier.

+

IA intelligence artificielle