La Sainte Famille ne lâche rien

La Sainte Famille ne lâche rien L'Homme Nouveau

Alors que pleuvent les taxes et qu’un vent froid a soufflé sur le mariage, la bonne nouvelle de cette année 2013, qui joue en ce moment ses dernières notes, c’est le retour en force de la famille. Attaquée, moquée, elle a retrouvé paradoxalement droit de cité et une jeune génération s’est levée pour la défendre et, mieux, en revendiquer la nécessité et la bonté.

Une grande aventure spirituelle

Hasard ? Au commencement de cette grande aventure spirituelle qu’est le christianisme, nous retrouvons le mariage et la famille. Dieu ne joue jamais contre ses propres lois. Au cœur du message chrétien, Dieu s’est fait enfant, entouré de sa Mère et de son père protecteur. Tout comme la société s’appuie sur la famille, le plan divin lui-même s’est appuyé sur la Sainte Famille.

Le modèle de la Sainte Famille

Au pied de la crèche, dans quelques jours, nous viendrons d’abord adorer Dieu, rendre grâce pour son Incarnation et nous puiserons force et exemple auprès de la Sainte Famille. Elle nous rappelle notamment que la victoire chrétienne ne s’obtient pas à coups d’exaspération, de provocation et de cet activisme qui est une véritable contrefaçon de l’action chrétienne. Il n’y a pas de victoire chrétienne sans le travail lent, patient, humble de celui qui doit agir pour imiter le Christ. La Sainte Famille n’a jamais connu la gloire de la victoire mondaine, des applaudissements, du triomphe immédiat, mais l’isolement et le froid. En revanche, superbe reflet divin dans cette humanité entourée de gris, elle a incarné mieux que tout cette idée qu’il ne faut jamais rien lâcher. Saint et Joyeux Noël à toutes les familles.

Ce contenu pourrait vous intéresser

Éditorial

Notre quinzaine : Il faut qu’il y ait schisme…

Dans un communiqué rendu public le 20 septembre dernier, les évêques de Belgique néerlandophone ont annoncé la mise en place d’une sorte de bénédiction pour les couples homosexuels, engagés dans une relation « stable et fidèle ». À vrai dire, cette « Prière pour la fidélité et pour l’amour » n’utilise pas le terme de « bénédiction ». Elle est d’ailleurs censé...

+

Edito schisme rosaire France
Éditorial

Vous aimez les écouter, venez leur parler !

Philippe Maxence vous convie au premier dîner des membres du Club des Hommes en noir qui aura lieu le mercredi 9 novembre 2022, à partir de 20 h, à l’espace Saint-Sulpice, 26bis rue Cassette, 75006 Paris.

Vous y retrouverez les membres du Club des Hommes en noir :

L’abbé Claude Barthe, l’abbé Hervé Benoît, l’abbé Grégoire Celier, l’abbé Marc Guelfucci, l’abbé Guillaume de Tanoüarn, le Père Michel Viot, Jeanne Smits, le docteur...

+

diner ok France
Éditorial

Notre quinzaine : La bataille pour la vie gronde déjà

Une reine a rendu son âme à Dieu et le monde est en émoi. Le monde, et pas seulement son pays, sa famille, ses proches, ses amis, ses collaborateurs ou ses sujets. Il est vrai qu’Élisabeth II a traversé plus d’un demi-siècle à la tête d’un royaume qui fut autrefois un empire. Les raisons de cette émotion mondiale sont évidemment nombreuses et, en partie, discutables. Elles tiennent aussi au fait, paradoxal, que le monde a trouvé spontanément en la reine Élisabeth...

+

Edito Elisabeth prison France