Le Cercle de Whitechapel

Publié le 17 Mar 2018
Le Cercle de Whitechapel L'Homme Nouveau

Voilà un spectacle qui régalera les amateurs de comédies policières.

Nous sommes à Londres en 1888 dans le quartier de Whitechapel. Une série de meurtres de prostituées sème un vent de panique dans ce quartier défavorisé à l’écart des beaux quartiers londoniens. Sir Herbert Greville, membre de la gentry londonienne, décide de réunir une équipe peu ordinaire d’enquêteurs. Il fait appel à Conan Doyle, à George Bernard Shaw, au directeur d’un prestigieux théâtre de Londres, Bram Stoker et à l’une des premières femmes médecins de l’époque, Marie Lawson. La scène se passe dans un ancien atelier d’artistes au cœur même de Whitechapel. Voilà cinq personnages chargés de découvrir qui se cache derrière ces meurtres sordides. C’est toute la magie du théâtre que de faire vivre des atmosphères, sentir les peurs, nous plonger dans ces méandres complexes des passions humaines et surtout ici de nous associer au plus près aux démêlés d’une enquête complexe où la logique, la finesse des intuitions, les techniques d’investigation suscitent nos neurones et nous étonnent au fil des évènements. Pas un instant de répit, le suspense est total ! On y explore la face trouble de l’ère victorienne à travers un quartier pauvre qui contraste absolument avec la richesse d’une capitale devenue la ville la plus riche de son temps. Quelque chose ronge cette modernité insolente, un mal qui ne dit pas son visage. N’est-ce pas le rôle des artistes de démasquer les apparences, de mettre à nu le cœur humain, d’en purger la lie ? Nos personnages bien célèbres le font avec une précision chirurgicale, un vernis protecteur de cynisme, cet humour caustique anglais et une rigueur policière digne des plus fins limiers de Scotland Yard. Pas une seule fausse note dans ce jeu d’acteurs dont il convient de souligner la virtuosité et l’élégance. Un régal !

Théâtre du Lucernaire, 53, rue Notre-Dame-des-Champs, Paris VIe. Jusqu’au 15 avril, du mardi au samedi à 21 h, dimanche à 18 h. Rés. : 01 45 44 57 34.

Écrit par Julien Lefebvre, mis en scène par Jean-Laurent Silvi.

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneCultureLectures

Cap sur le Cœur de Jésus : Un joli conte pour se préparer à la Première Communion

Recension jeunesse | La rédaction de L’Homme Nouveau vous propose une page recension de lectures jeunesse avec un choix éclairé de quelques histoires à lire ou faire lire. Les Petits Allongés de Berck est un joli roman d'Isabelle Davy sur le monde des enfants tuberculeux. Cap sur le Cœur de Jésus permet aux enfants de se préparer à la première communion en neuf chapitres. Le Pardon du Morbihan relate l'histoire d'Élisabeth, engagée comme intendante au manoir de Kervrech en 1915. Paru dans le n°1808.

+

roman jeunesse première communion
A la uneCultureLectures

Côté édition : Pénombres, Glanes et approches théologiques

Côté éditions | Malgré une carrière tôt brisée par la mort, Joseph Malègue est l’auteur de ce que certains considèrent comme le plus grand roman du XXe siècle mais d’un seul autre roman. Les éditions de L’Homme Nouveau rééditent un ensemble de quatre textes, parus en 1939 sous le titre Pénombres, dans lesquels l’écrivain manifeste son souci du salut.

+

Piemonte 337 scaled e1715867758849 pénombres
A la uneCultureLecturesThéologie

« La Croix de Jésus » de Louis Chardon, une leçon de tendresse divine

Culture | Le dominicain Louis Chardon, théologien et prédicateur du XVIIe siècle aujourd’hui bien oublié, est l’auteur de La Croix de Jésus dont Les Belles Lettres proposent ces temps-ci une réédition, avec une introduction de l’écrivain et philosophe Romain Debluë. Celui-ci éclaire pour nous le mariage de la théologie et de la mystique, de la souffrance et de l’amour chanté par le religieux. Entretien.

+

croix de jésus création
CultureLectures

Guerre, propagande et politique

Lectures | Deux livres rédigés par d'anciens militaires et s'intéressant à la propagande dans le contexte de la guerre en Ukraine viennent de paraître. Il s'agit de L’Art de la guerre russe, par Jacques Baud, ancien membre du renseignement stratégique suisse, et de La Guerre en Ukraine, par Jacques Hogard, ancien officier français reconverti dans l’intelligence stratégique.

+

propagande