Le Talisman de Sérusier : Une prophétie de la couleur

Publié le 29 Mar 2019
Le Talisman de Sérusier : Une prophétie de la couleur L'Homme Nouveau

À Pont-Aven, en octobre 1888, sous les conseils de Gauguin, Sérusier réalise en plein air en un modeste tableau, un paysage du bois d’Amour (Le Talisman) aux couleurs pures, très original pour l’époque. Lorsque le jeune artiste revient à Paris à l’Académie Jullian, il montre cette œuvre à ses amis artistes qui s’enthousiasment et en font leur talisman. Ils fondent ensemble les « Nabis » (prophètes en hébreu). Au premier coup d’œil cette petite étude semble abstraite. Cependant, quand on prend le temps de la regarder, elle se révèle : des arbres se reflètent dans un cours d’eau. Les formes très stylisées et les couleurs posées en aplats rapides ne cherchent pas l’imitation photographique mais plutôt le « ressenti intérieur et visuel » qui semble illustrer les propos de Gauguin dans une lettre à Émile Schuffenecker : « Un conseil, ne copier pas trop d’après nature. L’art est une abstraction. Tirez-là de la nature en rêvant devant et pensez plus à la création qu’au résultat, c’est le seul moyen de monter vers Dieu en faisant comme notre divin maître, créer. ». Et c’est autour de cette modeste peinture sur bois que s’organise la nouvelle exposition du Musée d’Orsay. Une soixantaine d’œuvres illustrent les recherches de ces peintres avec un bon nombre de tableaux de Sérusier. Ses paysages aux colorations poétiques et joyeuses (Arbres rouges et fougères en automne, v. 1905, La route dorée, 1903…) sont un vrai plaisir pour les yeux. Plus loin ce sont ses recherches théoriques sur la couleur qui semble mener cet artiste vers une certaine abstraction… D’autres nabis, Denis, Ranson, Piot, Ibels, Bonnard qui sont rejoints par Vuillard, Ranson, Verkad, Ballin, Vallotton et Lacombe sont aussi représentés…

Une belle exposition qui donne aussi accès à des œuvres provenant de collections privées. À ne pas manquer !

Catalogue : Le Talisman de Sérusier, Une prophétie de la couleur, sous la direction de Claire Bernardi et Estelle Guille des Buttes-Fresneau, Éd. MO, MP-A, RMN, 2018, 208 p., 35 e.

Jusqu’au 2 juin 2019. Musée d’Orsay, 1 rue de la Légion d’Honneur, 75007 Paris. Tél. : 01 40 49 48 14.

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneCulture

Que la Croix demeure ! Les aventures de SOS Calvaires, et autres récits

Recensions adultes | La Rédaction de L'Homme Nouveau vous propose une page culture, avec un choix de quelques récits comme Que la Croix demeure ! SOS Calvaires au secours du patrimoine ou bien Des gens sans importance. Petits récits du grand âge, ou encore En Provence sur les traces de Marie Madeleine, mais aussi quelques livres religieux, essais, CD ou DVD. Paru dans le n° 1810.

+

livres récit
Culture

Charette revisité

ENTRETIEN | Revenue sur le devant de la scène au moment de la sortie du film Vaincre ou Mourir, la figure de Charette, général de la Vendée militaire, vient de faire l’objet d’une nouvelle biographie par Anne Bernet. Entretien avec l’auteur sur un personnage clé de l’épopée contre-révolutionnaire, passionnant, controversé, héroïque et qui cache encore quelques mystères.

+

charette
CultureLectures

Le choix de votre quinzaine : Maggie Smith à Lourdes

Recension adultes | Le Club des Miracles raconte le périple jusqu'à Lourdes de quatre irlandaises (dont Maggie Smith), qui aspirent toutes à un miracle. Dans cette page de recension retrouvez aussi des livres de spiritualité, un essai sur Simon Leys, un CD de Lang Lang et quelques autres sélections. Paru dans le n° 1809.

+

Maggie Smith
CultureLectures

Faire découvrir aux enfants sainte Faustine et la Miséricorde Divine

Recension jeunesse | La rédaction de L’Homme Nouveau vous propose une page recension de lectures jeunesse, avec un choix éclairé de quelques histoires à lire ou faire lire, et autres activités. Le livre Carlo Acutis et les miracles eucharistiques n'est pas une ultime biographie, mais raconte et explique sa grande exposition sur les miracles eucharistiques.Paru dans le n°1809.

+

Carlo Acutis garçon lecture
Culture

L’exposition : Un œil passionné. Douze ans d’acquisitions de Ger Luijten

La Fondation Custodia, un lieu unique dans Paris, un peu confidentiel, où sont présentées des expositions remarquables, rend hommage à son précédent directeur Ger Luijten, disparu prématurément en décembre 2022. Cet homme passionné, érudit et fin connaisseur a toujours cherché à être fidèle à l’esprit du grand collectionneur Frits Lugt (1884-1970) à l’origine de cette Fondation. Pendant douze années il dirigea ce lieu et mena une politique d’acquisition intense. Environ 10 000 œuvres sont entrées dans les collections de ce superbe hôtel particulier. Une sélection de 140 œuvres est proposée au regard du visiteur.

+

Ger Luijten