Le temps de l’Église

Publié le 13 Mar 2013
Le temps de l'Église L'Homme Nouveau

La période que nous vivons dans l’attente de connaître le nouveau souverain pontife est un temps d’intense bruissement médiatique. Le monde cherche à imposer son propre tempo à la vie de l’Église à laquelle il reste pourtant étranger quand il ne s’en déclare pas un adversaire résolu. À nous catholiques, il revient de rappeler que l’Esprit Saint agit à travers les décisions et les passions des hommes, lesquelles ne sont pas toujours d’une pureté absolue. S’il convient d’éviter le piège du naturalisme, il faut se garder également de tout angélisme.

Plus que jamais notre arme est donc celle de la prière. Nous n’avons pas de candidat parce que l’Église ne ressort pas du champ de la foire démocratique. Mais nous pouvons demander à Dieu qu’Il nous donne un pape d’une sainteté exceptionnelle et qui saura, à la manière d’un saint Pie X, affronter les attaques du monde et réformer en profondeur l’Église dans la fidélité à la Tradition.

Pour le successeur de Benoît XVI, les défis seront nombreux. J’en vois cependant trois principaux : l’affrontement avec le laïcisme agressif, présent aussi bien en Europe qu’aux États-Unis ; la confrontation avec l’islam et l’activisme des sectes protestantes, (c’est le cas notamment au Brésil et en Afrique) ; la réforme de la Curie afin qu’elle travaille dans le même sens.

À ces trois défis, j’ajouterais ce qui doit constituer l’armature d’une vraie réponse et que Benoît XVI avait bien perçu en décrétant une Année de la foi : la réaffirmation et la transmission de la doctrine catholique. Oui, plus que jamais, saint Pie X, priez pour nous !

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneChroniquesSociété

D’où vient l’autorité que l’on invoque aujourd’hui ?

C'est logique de François-marie Portes | Réagissant à une série de violences graves caractéristiques de la société française contemporaine, Gabriel Attal tentait récemment, sous l’œil des caméras, de démontrer son autorité devant des jeunes promis à un séjour en internat. Un exercice qui n’a pas enté couronné de succès. La notion claire de ce qu’est l’autorité permet de comprendre pourquoi. 

+

autorité auctoritas
A la uneSociété

Les Maisons d’Alliance, des béguinages modernes

Initiative chrétienne | Au moment où le projet de loi sur la fin de vie promet de renvoyer les personnes âgées à leur poids financier sur la société, avec la possibilité de les euthanasier, des initiatives se développent pour leur permettre d’avancer sereinement vers la mort en restant autonomes aussi longtemps que possible, reliées aux autres et soutenues spirituellement. Entretien avec Frédéric Zack, directeur général de l’association « Maisons d'Alliance ».

+

maisons d'alliance
SociétéBioéthique

« La loi sur la fin de vie ne fait qu’aggraver le sentiment de culpabilité de certains handicapés. »

Entretien | La proposition de loi sur la fin de vie ayant été adoptée par les députés jeudi 16 mai, elle sera débattue au Sénat à partir du 26. Afin d'alerter sur les enjeux et conséquences de cette loi, l'Office Chrétien des personnes Handicapées (OCH) a publié lundi 13 mai, un communiqué intitulé « Fin de vie : Et les plus fragiles dans tout ça ? » et signé par une quinzaine d'associations et d'organismes du domaine de la santé engagés pour la vie des plus fragiles. Emmanuel Belluteau, président de l'OCH, nous éclaire sur les raisons de cette tribune et les enjeux de la proposition de loi.

+

old patient suffering from parkinson fin de vie
SociétéBioéthique

L’IA générative : rivale ou alliée de l’homme ?

Entretien | Devant les progrès fulgurants de l’intelligence artificielle (IA), la question qui vient d’abord à l’esprit est celle de sa capacité à remplacer l’être humain. Mais au-delà des performances de plus en plus sidérantes des machines, la question reste celle de leur utilisation vertueuse et surtout de la puissance unique de l’intelligence humaine, seule ordonnée à la vérité. Analyse du Doyen de l’IPC, Emmanuel Brochier.

+

IA intelligence artificielle
EgliseLiturgie

L’Ascension du Christ est notre propre élévation

L'esprit de la liturgie | Jésus montant au ciel est cause de joie pour les apôtres car, avec lui, la nature humaine est élevé à une dignité plus haute et « la captivité est emmenée captive ». Et leur égarement ne durera pas puisqu’il leur a promis le Consolateur.

+

ascension