Les catholiques ne faisaient pas la grève…

Publié le 18 Oct 2010
Au quotidien n° 247 : état de droit et refondation politique L'Homme Nouveau

… et pourtant ils étaient dans les rues de Paris. Forme parmi tant d’autre de l’engagement en faveur de la vie, la marche de prière pour la vie organisée par Renaissance Catholique depuis maintenant 20 ans a eu lieu ce 16 octobre. Avec le recueillement habituel qui fait la spécificité de cette manifestation, les participants ont rendu publique l’importance de ce combat et rappelé combien cette marche n’était qu’un moment de l’engagement politique que nous devons avoir comme catholiques pour que ne se développe pas plus la culture de mort. Plusieurs représentants de congrégations religieuses étaient présents, parmi lesquels le père Louis-Marie de Blignières, prieur de la Fraternité Saint-Vincent-Ferrier, l’abbé Pages du diocèse de Paris, le chanoine Trauchessec de l’Institut du Christ-Roi-Souverain-Prêtre, l’abbé Le Coq de la Fraternité Saint-Pierre et le père Jean-Noël de la Fraternité de la Transfiguration.

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneSociétéBioéthique

« Les Survivants » : lutter sans renforcer le système ?

La récente action d’éclat du collectif anti-avortement « Les Survivants » a eu essentiellement comme effet la fermeture de son site Internet. Reposant sur un « coup de com », elle pourrait coûter cher à certains militants. L’occasion de se poser la question des moyens, des fins et des résultats de la lutte contre l'avortement de ces cinquante dernières années.

+

survivants
A la uneChroniquesSociété

Providence, conversion et nature politique

L'Essentiel de Joël Hautebert | Ainsi que le disait Jeanne d’Arc elle-même, « les hommes d’armes combattent et Dieu donne la victoire », nous exhortant par là à résister à la décadence contemporaine sans attendre de miracle ni espérer de renversement immédiatement visible. Car c’est ainsi que fonctionnent la nature et la grâce, dans les individus comme dans les civilisations.

+

providence nature politique
SociétéÉducation

L’Institut Saint-Joseph : éduquer les enfants, épauler les parents

Initiatives chrétiennes | S’appuyant sur les principes de l’éducation intégrale, un nouveau collège a vu le jour en Provence en septembre. Ses fondateurs ont la volonté de développer la personne dans toutes ses dimensions, en particulier spirituelle, et de se faire les relais de l’éducation familiale. Entretien avec Louis et Sophie Olivier, fondateurs de l’Institut Saint-Joseph au Barroux.

+

institut saint-joseph école