Les catholiques ne faisaient pas la grève…

Publié le 18 Oct 2010
Au quotidien n° 247 : état de droit et refondation politique L'Homme Nouveau

… et pourtant ils étaient dans les rues de Paris. Forme parmi tant d’autre de l’engagement en faveur de la vie, la marche de prière pour la vie organisée par Renaissance Catholique depuis maintenant 20 ans a eu lieu ce 16 octobre. Avec le recueillement habituel qui fait la spécificité de cette manifestation, les participants ont rendu publique l’importance de ce combat et rappelé combien cette marche n’était qu’un moment de l’engagement politique que nous devons avoir comme catholiques pour que ne se développe pas plus la culture de mort. Plusieurs représentants de congrégations religieuses étaient présents, parmi lesquels le père Louis-Marie de Blignières, prieur de la Fraternité Saint-Vincent-Ferrier, l’abbé Pages du diocèse de Paris, le chanoine Trauchessec de l’Institut du Christ-Roi-Souverain-Prêtre, l’abbé Le Coq de la Fraternité Saint-Pierre et le père Jean-Noël de la Fraternité de la Transfiguration.

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneSociété

Un avenir politique voilé de dangereuses incertitudes

Décryptage | Le résultat des élections européennes et la dissolution surprise de l’Assemblée nationale par Emmanuel Macron ouvrent la perspective de scénarios politiques inquiétants dans un contexte déjà très tendu : élection présidentielle anticipée, chaos social, graves difficultés financières, promesse d’émeutes, pays ingouvernable ? Un tableau sombre auquel ne manque pas la possibilité de retournements imprévisibles.

+

politique émeutes