Les Nabis et le décor

Publié le 22 Mai 2019
Les Nabis et le décor L'Homme Nouveau

De doux paysages habités de femmes discrètes ornent les murs des premières salles du musée du Luxembourg. Ce sont d’abord des peintures de Maurice Denis et d’Edouard Vuillard : peu de perspective, des couleurs suaves répandues en grands aplats cernés d’un noir léger pour le premier (Juillet, 1892), des séries de touches plus ou moins larges pour le second, avec une partie de son décor monumental destiné à orner le salon-salle à manger de son ami Alexandre Natanson, et aujourd’hui dispersé à travers le monde. Puis, Pierre Bonnard, qui avait été l’initiateur de ce type de peinture selon Isabelle Cahn, commissaire de l’exposition, est représenté par de jolies grandes toiles aux superbes herbages verts intitulées La cueillette des pommes, peut-être aussi prévues pour un décor intérieur.

Environ 90 pièces sont exposées avec, au centre du parcours, une évocation plus précise des arts décoratifs : tapisserie, assiettes, boites à cigare, papier peint, vitraux, abat-jour, éventail… Le groupe des Nabis (« prophètes ») avaient, en effet, l’ambition de créer une nouvelle forme d’art et voulaient supprimer la séparation entre les beaux-arts et les arts appliqués. Ils étaient également marqués par la découverte de l’art japonais.

Des tableaux monumentaux de Maurice Denis illustrant La légende de saint Hubert concluent la visite.

Beaucoup d’œuvres proviennent de collections privées. Une occasion unique de contempler le travail d’artistes qui désiraient « embellir la vie ».

Jusqu’au 30 juin 2019. Musée du Luxembourg, 19 rue de Vaugirard, Paris VIe.

Tél. :  01 40 13 62 00. Ouvert tous les jours de 10h30 à 19h et nocturnes jusque 22h tous les lundis. 

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneCultureLectures

4 livres d’histoire pour son mois de juin

Recension adulte | Dans notre page culture, nous vous parlons de Pie VII, le pape qui défia Napoléon par Xavier Maréchaux, Jean-Marie Perrot, 12 décembre 1943, un crime communiste d'Yves Mervin, une Nouvelle histoire du Japon de Pierre-François Souyri et enfin une BD sur la bataille de Verdun. Paru dans le n°1808.

+

livre histoire
CultureLectures

Cap sur le Cœur de Jésus : Un joli conte pour se préparer à la Première Communion

Recension jeunesse | La rédaction de L’Homme Nouveau vous propose une page recension de lectures jeunesse avec un choix éclairé de quelques histoires à lire ou faire lire. Les Petits Allongés de Berck est un joli roman d'Isabelle Davy sur le monde des enfants tuberculeux. Cap sur le Cœur de Jésus permet aux enfants de se préparer à la première communion en neuf chapitres. Le Pardon du Morbihan relate l'histoire d'Élisabeth, engagée comme intendante au manoir de Kervrech en 1915. Paru dans le n°1808.

+

roman jeunesse première communion
CultureLectures

Côté édition : Pénombres, Glanes et approches théologiques

Côté éditions | Malgré une carrière tôt brisée par la mort, Joseph Malègue est l’auteur de ce que certains considèrent comme le plus grand roman du XXe siècle mais d’un seul autre roman. Les éditions de L’Homme Nouveau rééditent un ensemble de quatre textes, parus en 1939 sous le titre Pénombres, dans lesquels l’écrivain manifeste son souci du salut.

+

Piemonte 337 scaled e1715867758849 pénombres
CultureLecturesThéologie

« La Croix de Jésus » de Louis Chardon, une leçon de tendresse divine

Culture | Le dominicain Louis Chardon, théologien et prédicateur du XVIIe siècle aujourd’hui bien oublié, est l’auteur de La Croix de Jésus dont Les Belles Lettres proposent ces temps-ci une réédition, avec une introduction de l’écrivain et philosophe Romain Debluë. Celui-ci éclaire pour nous le mariage de la théologie et de la mystique, de la souffrance et de l’amour chanté par le religieux. Entretien.

+

croix de jésus création