L’exposition l Julie Manet. La mémoire impressionniste

L'exposition l Julie Manet. La mémoire impressionniste L'Homme Nouveau

Issue d’une famille d’artistes, Julie Manet (1878-1966), fille de Berthe Morisot et d’Eugène Manet, nièce du peintre Édouard Manet, est orpheline à 17 ans. Elle devient la pupille du poète Stéphane Mallarmé (à la mort de son père en 1892) et la protégée de Pierre Auguste Renoir et d’Edgar Degas qui lui fit rencontrer son futur époux, son élève, le peintre Ernest Rouart.

C’est autour de cette héritière de l’Impressionnisme et ces personnalités marquantes de l’histoire de l’art, que se déploie la nouvelle exposition du musée Marmottan.

Le visiteur découvre Julie, charmante petite fille portraiturée de nombreuses fois par sa maman mais aussi par Renoir (L’enfant au chat). Plusieurs tableaux de Manet sont présentés dont le célèbre portrait de Mallarmé ou encore celui de Berthe Morisot. De superbes œuvres rachetées après la dispersion de la collection de son beau-père Henri Rouart sont aussi montrées (Corot, Gauguin, Degas, Daumier, Jondking, Fragonard, Delacroix,…)

Au cours de cette présentation, on apprend que Julie était très pieuse alors que sa mère ne l’était pas particulièrement. C’est donc après la mort de cette dernière, qu’elle se « met en règle avec l’Église », rejoignant « Les Enfants de Marie » de l’église Saint-Honoré-d’Eylau en 1898. Elle est catéchiste pour les jeunes filles du patronage des Chiffonniers à Levallois et fait sa confirmation le 4 décembre 1899 quelques mois avant son mariage. Elle entrera dans la branche du tiers ordre dominicain ainsi que son mari et son cousin (Gabriel Thomas) rejoint par Maurice Denis dont une lumineuse Visitation est donnée à voir. Plus tard, elle réalise un livre de catéchisme pour ses petits-enfants entièrement manuscrit et illustré dont quelques pages sont exposées (Crèche et Épiphanie).

Une personnalité discrète et généreuse qui fit beaucoup pour que les peintures d’Édouard Manet et de Berthe Morisot ne soient pas oubliées et qui, avec le soutien de son époux, réalisa de nombreuses donations à différents musées français. À découvrir !

Jusqu’au 20 mars 2022. Musée Marmottan, 2, rue Louis-Boilly, 75016 Paris. Tél. : 01 44 96 50 33. Ouvert du mardi au dimanche (10h-18h). Nocturne le jeudi jusqu’à 21h.
Présentation d’un passe sanitaire obligatoire. Conformément aux restrictions gouvernementales, l’accès au musée est limité à 250 personnes simultanées. Sont prioritairement admis les détenteurs d’un billet préacheté.
Le port du masque est obligatoire, les consignes et le vestiaire sont momentanément fermés.

Photo : Berthe Morisot, Eugène Manet et sa fille dans le jardin de Bougival. 1881 Huile sur toile 73 x 92 cm. Legs Annie Rouart, 1993, Paris, musée Marmottan Monet © Musée Marmottan Monet, Paris.

Celine Vicq

Celine Vicq

Ce contenu pourrait vous intéresser