L’Homme Nouveau fait peau neuve !

Publié le 08 Mai 2015
L'Homme Nouveau fait peau neuve ! L'Homme Nouveau

Pour répondre au mieux aux attentes des lecteurs et être fidèle à sa mission d’offrir un regard catholique sur le monde, L’Homme Nouveau fait peau neuve.

Les défis sont multiples : affirmer de manière visible notre attachement à l’Église, donner les moyens d’une analyse des faits en profondeur, susciter la réflexion sur les questions de société ou de culture, nourrir la vie spirituelle

Vous découvrirez ainsi dans la nouvelle mouture de L’Homme Nouveau (que vous pouvez consultez ici) :

> Un nouveau logo…

… qui marque de manière plus forte notre attachement à l’Église, en intégrant un symbole qui unit foi, espérance et charité. Un logo riche également de l’histoire de L’Homme Nouveau puisqu’il garde la couleur rouge qui, dès la fondation du journal, voulait rendre hommage aux martyrs qui surent annoncer le Christ jusqu’au bout.

> Une nouvelle maquette…

… plus lisible et plus claire, avec une mise en page et un rubriquage renouvelés afin de faciliter la lecture des articles.

> Des rubriques enrichies…

… et repensées par rapport à la mission de la presse écrite en 2015 : à l’heure des réseaux sociaux et de l’information continue, L’Homme Nouveau n’a pas vocation à délivrer de l’actualité brûlante mais à prendre et donner le temps de la réflexion qui n’est pas celui d’Internet.

Retrouvez donc tous les 15 jours :
– L’éditorial de Philippe Maxence
– Le Décryptage/Analyse de l’actualité et des enjeux de société
– La Discussion/Deux spécialistes donnent leur éclairage sur une question de fond
– La Tribune libre
– Les RDV des Chroniqueurs avec Pasquin, François Foucart, Henri Lobster…
– La Culture
– La Vie chrétienne
– Paroles du Pape/L’Homme Nouveau publie des extraits des discours du Pape
– L’Essentiel

> Un journal plus court…

… puisque L’Homme Nouveau passe de 32 à 24 pages, pour aller à l’essentiel sans pourtant sacrifier à sa volonté d’analyse et de réflexion. Un format que nous avons voulu plus adapté à nos lecteurs qui n’ont pas toujours le temps de lire l’intégralité du journal.

Retrouvez L’Homme Nouveau sur www.hommenouveau.fr
Facebook : L’Homme Nouveau /Twitter : @HN_Éditions
Les Éditions de L’Homme Nouveau, 10, rue Rosenwald, 75015 Paris. Tél. :  01 53 68 99 77.

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneÉditorial

Notre quinzaine : Quand on n’a que l’amour

Éditorial du Père Danziec | Notre monde est-il plus violent qu’autrefois ? Prenons garde de répondre trop vite par l’affirmative. Le refrain qui consiste à dire, en tout et nécessairement, « c’était mieux avant » mériterait certainement nuance et contextualisation. Face aux déchaînements de violence propres à l’atmosphère postchrétienne, il s’agit – plus que jamais – de devenir lumière dans les ténèbres. Comment cela ? En prenant la résolution vigoureuse d’accueillir en nous l’amour de Dieu.

+

amour
Éditorial

Notre quinzaine : L’espérance peut-elle être politique ?

Le Christ, notre véritable espérance, est ressuscité. Alléluia ! Nous venons à nouveau de proclamer cette bonne nouvelle qui n’est pas seulement celle d’un jour et d’une fête, fût-elle la plus grande du calendrier chrétien, mais celle qui rejaillit et irrigue constamment notre vie. Nous ne pouvons pas perdre de vue la finalité ultime d’un vrai combat politique qui est le règne du Christ sur les personnes, les familles et la société. Ne perdons pas courage ! Le but est lointain mais nous devons œuvrer à son avènement car notre espérance se fonde sur le Christ, mort et ressuscité.

+

espérance
ÉditorialDoctrine socialeLettre Reconstruire

Avortement : il est urgent de remonter à la source

Lettre Reconstruire n°34 – Edito | Le lundi 4 mars, le droit à l’avortement est officiellement entré dans la Constitution de la République française. Votée en 1975 comme une dépénalisation et une exception, la loi libéralisant l’avortement s’est muée au fil du temps en un véritable droit positif dont la remise en cause s’est vue de plus en plus entravée. Sans aucun doute, cette défaite pour la vie et pour le militantisme anti-avortement aura des conséquences dans les mois ou les années à venir. Un examen de conscience et une remise en cause des méthodes employées et de la doctrine sur laquelle se fonde ce combat sont nécessaires.

+

constitutionnalisation avortement
ÉditorialBioéthique

Notre quinzaine : La vérité, à temps et à contretemps

Édito du Père Danziec | Dans sa fameuse lettre Que dire à un jeune de vingt ans, Hélie de Saint Marc suggère à son jeune lecteur de « ne pas s’installer dans sa vérité et de vouloir l’asséner comme une certitude »mais lui conseille plutôt de « savoir l’offrir en tremblant comme un mystère ». Permettez-moi, à l’occasion de cet éditorial, de me plier à une rapide étude de la citation d’Hélie de Saint Marc en tentant de l’appliquer au drame de la constitutionnalisation de l’avortement qui fait la couverture de ce numéro.

+

vérité
ÉditorialCarême

Notre quinzaine : La gratuité ou l’amour à l’état pur

Edito du Père Danziec | La correspondance de dates entre la Saint-Valentin le 14 février et le mercredi des Cendres permet de lever le voile sur l’un des défis majeurs de notre époque. Disons-le sans détours : notre monde crève de dureté, de froideur, d’inclémence et d’impiété. Nos contemporains suffoquent chaque jour un peu plus de manque d’amour. Et pourquoi donc ? Parce qu’il réside au fond du cœur de l’homme un immense besoin d’amour. Parce qu’à l’image de Dieu, d’un Dieu qui est amour, l’homme est constitutivement fait pour l’amour.

+

carême amour gratuité