L’identité pour tous

Publié le 23 Oct 2014
L’identité pour tous L'Homme Nouveau

L’Europe a renoncé à ses formes anciennes d’identité, celles qui assuraient le lien des individus entre eux et avec la communauté élargie, qu’il s’agisse de la religion, de la nation ou de l’origine ethnico-familiale.

Bientôt les racines

Le tronc culturel a été émondé et la cognée s’apprête à attaquer les racines. Le nouvel « homme hors-sol » est métissé, connecté, beaucoup plus libre que son ancêtre, libre de ses racines et de sa dette envers le groupe. Les barrières ont sauté. Les revendications des uns sont aussitôt adoptées par les autres. C’est le temps des mouvements « pour tous » : mariage pour tous, euthanasie pour tous, crémation pour tous, et même manif pour tous. Il n’y a aucune raison que cette course si bien commencée se termine rapidement. À moins d’un sursaut…

Le réveil

Celui-ci pourrait nous être imposé de l’extérieur par un ennemi de l’Europe, qu’elle soit chrétienne ou laïque : l’État islamique. En effet, le Califat est un incroyable promoteur d’une « identité pour tous ». Tous les musulmans, même éloignés de la pratique cultuelle, même les banlieusards éduqués au rap et à la marijuana, sont invités à rejoindre les territoires de l’État islamique et à retrouver une identité mythifiée, mêlée d’arabisme, d’islam rigoriste, de solidarité tribale, ces trois aspects trouvant leur unité dans le retour de la fierté et la création d’un nouveau destin.

Le vide pour tous ?

Face à un État islamique qui défend sa vision de l’identité pour tous, l’Europe ne présente plus rien que le « vide pour tous » : néant des idées et des responsabilités, vacuité des engagements sociaux et individuels, mensonges des droits et des démocraties. Faudra-t-il un choc de brutalité pour réveiller les consciences comme l’a fait l’État islamique ? L’Europe renouera-t-elle avec ses racines lorsqu’elles seront abattues ? Les catholiques rejettent le recours à la violence, mais il est temps de redécouvrir la force comme vertu cardinale.

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneSociétéPhilosophie

Le chaos organisé

L'Essentiel de Joël Hautebert | Si la France se trouve dans une désastreuse situation de désordre institutionnel et social, c'est bien par une volonté dont témoignent d'ailleurs les propos du chef de l'État. Mais il ne s'agit pas seulement d'une basse manœuvre politicienne pour rester au pouvoir. Se dessine là la vraie nature de la postmodernité, qu'il s'agit avant tout de bien comprendre pour y opposer une action structurée tendue vers le bien de la Cité.

+

chaos
Société

La prévention comme moyen prioritaire de la lutte contre le trafic de drogues

Parole du Pape | À l’occasion de la Journée internationale contre l’abus et le trafic de la drogue, le 26 juin dernier, lors de sa dernière audience générale, le Pape a interrompu son cycle de catéchèses sur l’Esprit et l’Épouse, pour se pencher sur ce fléau de plus en plus répandu, propagé pour des intérêts qui ne tiennent aucun compte des tragédies qu’elle crée chez tant de personnes sans expérience et dans tant de familles.

+

Pape François drogue