L’Imitation de Jésus-Christ, livre premier, chapitre V : De la lecture de l’Ecriture sainte

Publié le 01 Déc 2013
L'Imitation de Jésus-Christ, livre premier, chapitre V : De la lecture de l'Ecriture sainte L'Homme Nouveau

Comme chaque dimanche, nous continuons la publication, chapitre après chapitre, de ce grand livre de la spiritualité chrétienne qu’est L’Imitation de Jésus-Christ. Les lecteurs trouveront ci-dessous, dans la belle traduction de l’abbé Félicité de Lamennais, le cinquième chapitre – « De la lecture de l’Ecriture sainte » – du Livre premier qui porte lui-même comme titre : « Avis utiles pour entrer dans la vie intérieure ». C’est aujourd’hui le début d’une nouvelle année liturgique, aussi souhaitons-nous à tous nos lecteurs une sainte année à l’imitation du Christ. 

Il faut chercher la vérité

1. Il faut chercher la vérité dans l’Ecriture sainte et non l’éloquence.
Toute l’Ecriture doit être lue dans le même esprit qui l’a dictée.
Nous devons y chercher l’utilité plutôt que la délicatesse du langage.
Nous devons lire aussi volontiers des livres simples et pieux que les livres profonds et sublimes.
Ne vous prévenez point contre l’auteur; mais, sans vous inquiéter s’il a peu ou beaucoup de science, que le pur amour de la vérité vous porte à le lire.
Considérez ce qu’on vous dit, sans chercher qui le dit.

La vérité du Seigneur demeure

2. Les hommes passent, mais la vérité du Seigneur demeure éternellement.
Dieu nous parle en diverses manières, et par des personnes très diverses.
Dans la lecture de l’Ecriture sainte, souvent notre curiosité nous nuit, voulant examiner et comprendre lorsqu’il faudrait passer simplement.
Si vous voulez en retirer du fruit, lisez avec humilité, avec simplicité, avec foi, et ne cherchez jamais à passer pour habile.
Aimez à interroger; écoutez en silence les paroles des saints, et ne méprisez point les sentences des vieillards, car elles ne sont pas proférées en vain.

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneEglise

Communautés : oasis ou citadelles ?

L'Essentiel de Joël Hautebert | Tendance de fond ces dernières années, la société paraissant malade ou repoussante à beaucoup, le communautarisme de tout poil prospère. La parution d’un ouvrage de l’abbé Raffray, qui se veut une réponse aux inquiétudes contemporaines, est l'occasion de faire le point sur ce qui pourrait sembler bien tentant à des chrétiens dégoûtés par le monde dans lequel ils vivent et soucieux de se rassembler pour se garder des maladies de l’âme qu’il véhicule.

+

communauté oasis
EgliseLiturgie

La Pause liturgique : Gloria 6, Rex Génitor, (Mémoires des Saints)

Ce Glória est daté du Xe siècle, et il est utilisé, comme le précédent, pour les fêtes des Saints. Les sources manuscrites de ce Glória, assez peu nombreuses, sont toutes françaises, ce qui semble indiquer son lieu d’origine et de composition. Il emprunte sa mélodie au 8e mode, mais il est tout différent du précédent : tandis que le Glória 5 s’envole à chaque verset vers les hauteurs de la quinte du mode authente, celui-ci se cantonne pour l’essentiel à l’intérieur d’une tierce très modeste, Sol-Si. Bien sûr, il se déploie à l’aigu de temps en temps, mais il est beaucoup plus horizontal que son voisin.

+

gloria grégorien
Eglise

La réparation comme démarche spirituelle

Commentaire du Pape | À l'occasion du 350e anniversaire des apparitions du Sacré Cœur de Paray-le-Monial, le Pape a prononcé quelques mots lors du colloque « Réparer l’irréparable », organisé le 4 mai dernier au Vatican. 

+

réparation France sacré cœur roi