Marguerite et Eléonore de Provence, reines de France et d’Angleterre

Publié le 05 Sep 2023
provence

Une chevauchée entre la Provence et les royaumes de France et d’Angleterre au temps de saint Louis, voici ce que vous propose Sophie Brouquet, professeur d’histoire du Moyen-Âge à l’université de Toulouse II-Jean-Jaurès.

 

Son sujet de prédilection ? Les reines médiévales de France et d’Angleterre ; en témoigne son ouvrage chez Perrin, Isabelle de France, reine d’Angleterre. Publié en mai 2023 chez le même éditeur, son dernier livre, Marguerite et Eléonore de Provence, retrace cette fois-ci l’histoire hors-norme de ces deux sœurs devenues reines des plus puissants royaumes de l’époque.

De leur comté de Provence natal, grâce au jeu stratégique de leurs parents pour leur trouver un bon parti, Marguerite est devenue reine de France en épousant celui qui deviendra Saint Louis, et Eléonore reine d’Angleterre en se mariant à Henri III.

Si le roman de Patrick de Carolis, Les demoiselles de Provence, publié chez Pocket en 2006, présentait le charme d’entrer dans l’intimité des personnages avec ses dialogues et ses anecdotes romancées, le livre de Sophie Brouquet apporte la rigueur de l’historien.

Un travail dont l’auteur fait volontiers part à son lecteur : « Tandis que les aléas de l’histoire de France ont fait disparaître un grand nombre d’archives, l’Angleterre s’est montrée plus précautionneuse. Les quelques fragments de comptabilités royales françaises ne font guère le poids face aux fonds royaux anglais. Dans ces circonstances, l’historien doit faire le pari que le quotidien de Marguerite de Provence n’était pas si différent de sa sœur Eléonore, à quelques détails près. » La liste des principaux acteurs des événements, les cartes et les arbres généalogiques présents en annexe ne sont pas de trop pour se repérer dans cette longue épopée que constituent les vies de nos deux reines.

L’aspect historique de cette saga n’enlève néanmoins rien au plaisir de la lecture. On y est comme transporté, traversant la Manche à chaque chapitre pour rejoindre l’une ou l’autre reine, explorant également la Terre Sainte, lors de la croisade pendant laquelle Marguerite accompagne son époux.

Le récit aborde tous les aspects de la vie médiévale de ces deux reines : de leurs revenus respectifs à leurs relations conjugales, les petites histoires croisent la grande. Le lecteur découvre tous les personnages qui font l’entourage des couples royaux. Ainsi plongé dans les arcanes du pouvoir, il prend conscience de l’influence que pouvaient avoir ces deux reines. Une influence que Sophie Brouquet sort de l’oubli, car « peu après leur disparition, les liens qu’elles avaient tissés entre les deux royaumes de France et d’Angleterre se sont très vite déchirés et transformés en un très long conflit, l’un des plus sombres de l’histoire européenne : la guerre de Cent Ans. »

 

marguerite et eleonore de provence provence

A lire également : Henri Béraud, la plume au vitriol

Marguerite Aubry

Marguerite Aubry

Ce contenu pourrait vous intéresser

CultureLectures

Une réédition du Triomphe pour le Prince Éric

Recension jeunesse | Les Éditions du Triomphe ont réédité les deux premiers tomes du Prince Éric cette année avec les illustrations originales. Retrouvez dans cette page culture une sélection de livres jeunesse pour l'été. Paru dans le n° 1812.

+

prince éric
CultureLettre Reconstruire

Le De Regno de saint Thomas d’Aquin

La Bibliothèque politique et sociale | Lettre Reconstruire n° 38 (juillet 2024) | L’un des ouvrages politiques de saint Thomas d’Aquin parmi les plus diffusés fut assurément le De Regno. Malgré quelques difficultés, ce traité expose des principes politiques, et, à ce titre, il reste toujours pertinent de le lire.

+

principes de politique Thomas de Reno
Culture

Le Dernier Homme : un homme nouveau

Carte Blanche de Judith Cabaud | Les livres de l’histoire contemporaine depuis l’époque de la Réforme, sont constellés d’écrits d’esprits forts qui souhaitent, par la raison humaine, un avenir sans Dieu. Des Encyclopédistes au Zarathoustra de Nietzsche, on a donc prophétisé, avec force détails, le nihilisme dans lequel nous baignons aujourd’hui et les comportements humains. Les chrétiens, qui sont les derniers hommes à suivre les pas du Christ ressuscité, seront forcément des hommes nouveaux.

+

huxley orwell homme nouveau