Pissaro redécouvert

Publié le 18 Mai 2017
Pissaro redécouvert L'Homme Nouveau

Camille Pissarro (1830-1903) est à l’honneur ce printemps. Deux expositions à Paris présentent son travail qui n’avait pas été montré depuis la rétrospective du Grand Palais en 1981. Au Musée Marmottan, une soixantaine d’œuvres provenant de collections publiques et privées prestigieuses permettent de redécouvrir le « premier » des impressionnistes (comme le nomme Cézanne). Né dans les Antilles danoises, il est, au départ, fortement influencé par Daubigny et Corot qu’il admire. Son cheminement pictural lui fait changer sa manière jusqu’à ses dernières œuvres réalisées à Paris depuis un appartement loué place Dauphine. Les peintures, dessins et gravures dévoilés au Musée du Luxembourg se concentrent sur la vingtaine d’années où il vécut avec sa famille à Eragny dans le Vexin, non loin de Monet à Giverny. Ce dernier lui avait permis d’acheter cette demeure à la campagne en lui prêtant une certaine somme d’argent. La famille nombreuse du maître connaît, en effet, souvent des difficultés financières. D’origine juive, il se dit athée, anarchiste, imprégné des œuvres de Proudhon et anticapitaliste. Cela n’apparaît pas dans sa peinture paisible qui est un reflet de son regard sur les paysages, les travaux saisonniers des champs (Faneuses, le soir, à Eragny 1893, ou La cueillette des pommes, 1887-1888). Pour lui, « l’art est l’expression de la pensée mais aussi de la sensation, surtout de la sensation ». C’est ce que reflète ses toiles aux couleurs frémissantes.

Jusqu’au 9 juillet 2017. Musée du Luxembourg, 19, rue de Vaugirard, 75006 Paris. Tél. : 01 40 13 62 00. Ouvert de 10h30 à 18h du lundi au jeudi, de 10h30 à 19h du vendredi au dimanche.

Jusqu’au 2 juillet 2017. Musée Marmottan, 2, rue Louis Boilly, 75016 Paris. Tél. : 01 44 96 50 33. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h. Nocturne le jeudi jusqu’à 21 h. Fermé le lundi

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneCultureLectures

4 livres d’histoire pour son mois de juin

Recension adulte | Dans notre page culture, nous vous parlons de Pie VII, le pape qui défia Napoléon par Xavier Maréchaux, Jean-Marie Perrot, 12 décembre 1943, un crime communiste d'Yves Mervin, une Nouvelle histoire du Japon de Pierre-François Souyri et enfin une BD sur la bataille de Verdun. Paru dans le n°1808.

+

livre histoire
CultureLectures

Cap sur le Cœur de Jésus : Un joli conte pour se préparer à la Première Communion

Recension jeunesse | La rédaction de L’Homme Nouveau vous propose une page recension de lectures jeunesse avec un choix éclairé de quelques histoires à lire ou faire lire. Les Petits Allongés de Berck est un joli roman d'Isabelle Davy sur le monde des enfants tuberculeux. Cap sur le Cœur de Jésus permet aux enfants de se préparer à la première communion en neuf chapitres. Le Pardon du Morbihan relate l'histoire d'Élisabeth, engagée comme intendante au manoir de Kervrech en 1915. Paru dans le n°1808.

+

roman jeunesse première communion
CultureLectures

Côté édition : Pénombres, Glanes et approches théologiques

Côté éditions | Malgré une carrière tôt brisée par la mort, Joseph Malègue est l’auteur de ce que certains considèrent comme le plus grand roman du XXe siècle mais d’un seul autre roman. Les éditions de L’Homme Nouveau rééditent un ensemble de quatre textes, parus en 1939 sous le titre Pénombres, dans lesquels l’écrivain manifeste son souci du salut.

+

Piemonte 337 scaled e1715867758849 pénombres
CultureLecturesThéologie

« La Croix de Jésus » de Louis Chardon, une leçon de tendresse divine

Culture | Le dominicain Louis Chardon, théologien et prédicateur du XVIIe siècle aujourd’hui bien oublié, est l’auteur de La Croix de Jésus dont Les Belles Lettres proposent ces temps-ci une réédition, avec une introduction de l’écrivain et philosophe Romain Debluë. Celui-ci éclaire pour nous le mariage de la théologie et de la mystique, de la souffrance et de l’amour chanté par le religieux. Entretien.

+

croix de jésus création