Rembrandt au musée de Condé

Publié le 15 Fév 2018

Henri d’Orléans, duc d’Aumale (1822-1897), fils du roi Louis-Philippe, a donné à l’Institut de France son château de Chantilly et les collections qu’il y avait réunies afin de créer le musée Condé mais avec une condition, celle de ne pas prêter les œuvres. Parmi celles-ci, un grand nombre de magnifiques dessins n’étaient pas accessibles au public. Grâce à la création du cabinet d’art graphique, dans les chambres des invités du duc, on découvre par des expositions temporaires certaines de ses belles acquisitions.

Le duc d’Aumale affectionnait particulièrement le travail de Rembrandt. Il aurait souhaité posséder le magnifique Autoportrait à trente-quatre ans de l’artiste, commente Nicole Garnier-Pelle, commissaire de l’exposition. Hélas, celui-ci lui échappa en étant acheté par la National Gallery de Londres. Aussi se rattrapa-t-il, en se procurant une photographie ancienne de ce tableau qui ouvre l’exposition, où sont donnés à voir de très beaux tirages de gravures de ce maître. 21 eaux-fortes originales, parmi les plus belles connues, et quelques dessins attribués à Rembrandt ou à son entourage, sont présentés. Des visages de vieillards, des mendiants, l’admirable Paysage aux trois arbres (1643) où l’on aperçoit dans le ciel les traces d’un bras provenant d’une gravure précédente, montrant que l’artiste réutilisait une plaque de cuivre pour un autre sujet, un très beau tirage de Jésus guérissant les malades (v.1648) connu sous le nom de La Pièce aux cent florins, se succèdent… Cette œuvre, magnifiquement composée, d’une grande profondeur spirituelle, réunit les miracles du Christ au visage doux et humble, rayonnant de lumière et plein d’humanité, et s’adressant à une foule douloureuse. Bouleversant !

Ne pas manquer cette exposition en visitant le superbe domaine de Chantilly !

Jusqu’au 3 juin 2018, Domaine de Chantilly. Musée de Condé.

Exposition incluse dans le billet Domaine sans supplément. 

Du 2 novembre au 23 mars 2018 inclus, ouvert tous les jours sauf le mardi, 10h30-17h / 18h pour le parc.

Du 24 mars au 29 octobre 2018 : 10h-18h. 

Catalogue : Nicole Garnier-Pelle et Jaco Rutgers, Rembrandt, Au Musée de Condé de Chantilly, Éditions Faton/Domaine de Chantilly, coll. « Les carnets de Chantilly », 96 p., 19,50 euros.

Ce contenu pourrait vous intéresser

CultureLectures

Une réédition du Triomphe pour le Prince Éric

Recension jeunesse | Les Éditions du Triomphe ont réédité les deux premiers tomes du Prince Éric cette année avec les illustrations originales. Retrouvez dans cette page culture une sélection de livres jeunesse pour l'été. Paru dans le n° 1812.

+

prince éric
CultureLettre Reconstruire

Le De Regno de saint Thomas d’Aquin

La Bibliothèque politique et sociale | Lettre Reconstruire n° 38 (juillet 2024) | L’un des ouvrages politiques de saint Thomas d’Aquin parmi les plus diffusés fut assurément le De Regno. Malgré quelques difficultés, ce traité expose des principes politiques, et, à ce titre, il reste toujours pertinent de le lire.

+

principes de politique Thomas de Reno
Culture

Le Dernier Homme : un homme nouveau

Carte Blanche de Judith Cabaud | Les livres de l’histoire contemporaine depuis l’époque de la Réforme, sont constellés d’écrits d’esprits forts qui souhaitent, par la raison humaine, un avenir sans Dieu. Des Encyclopédistes au Zarathoustra de Nietzsche, on a donc prophétisé, avec force détails, le nihilisme dans lequel nous baignons aujourd’hui et les comportements humains. Les chrétiens, qui sont les derniers hommes à suivre les pas du Christ ressuscité, seront forcément des hommes nouveaux.

+

huxley orwell homme nouveau