Slovaquie : succès pour la première marche nationale pour la vie

Publié le 23 Sep 2013
Slovaquie : succès pour la première marche nationale pour la vie L'Homme Nouveau

De 20 au 22 septembre la Slovaquie a vécu sa première Marche nationale pour la vie à Košice; deuxième plus grande ville du pays. Pendant des années, des évènements similaires, mais plus petits ont été organisés aux niveaux régionaux ou municipaux. Cette année, la Conférence des évêques de Slovaquie a initié une action nationale avec pour objectif d’appeler au changement sociétal qui devrait se manifester par la protection de chaque être humain depuis sa conception jusqu’à sa mort naturelle. La loi actuelle, « héritage » de l’époque communiste (l’ancienne Tchécoslovaquie), autorise l’avortement pendant les trois premiers mois de grossesse.

La Marche nationale pour la vie a commencé vendredi soir par une messe célébrée par Mgr Alojz Tká, évêque de Košice. Les deux jours suivants ont été remplis par un programme riche de conférences, de rencontres avec les experts dans plusieurs domaines, de concerts, de veillées de prière mais surtout des messes célébrées pendant tout le week-end dans plusieurs églises de la ville. Ils étaient 70 000 (un très grand succès pour un pays de 5 millions d’habitants) réunis dans les rues et demandant une loi qui protégera l’être humain dès sa conception, la famille fondée par un homme et une femme et les droits des parents à éduquer leurs enfants.

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneSociétéBioéthique

« Les Survivants » : lutter sans renforcer le système ?

La récente action d’éclat du collectif anti-avortement « Les Survivants » a eu essentiellement comme effet la fermeture de son site Internet. Reposant sur un « coup de com », elle pourrait coûter cher à certains militants. L’occasion de se poser la question des moyens, des fins et des résultats de la lutte contre l'avortement de ces cinquante dernières années.

+

survivants
A la uneChroniquesSociété

Providence, conversion et nature politique

L'Essentiel de Joël Hautebert | Ainsi que le disait Jeanne d’Arc elle-même, « les hommes d’armes combattent et Dieu donne la victoire », nous exhortant par là à résister à la décadence contemporaine sans attendre de miracle ni espérer de renversement immédiatement visible. Car c’est ainsi que fonctionnent la nature et la grâce, dans les individus comme dans les civilisations.

+

providence nature politique
SociétéÉducation

L’Institut Saint-Joseph : éduquer les enfants, épauler les parents

Initiatives chrétiennes | S’appuyant sur les principes de l’éducation intégrale, un nouveau collège a vu le jour en Provence en septembre. Ses fondateurs ont la volonté de développer la personne dans toutes ses dimensions, en particulier spirituelle, et de se faire les relais de l’éducation familiale. Entretien avec Louis et Sophie Olivier, fondateurs de l’Institut Saint-Joseph au Barroux.

+

institut saint-joseph école