Vermeer et Pissarro

Publié le 02 Juin 2017
Vermeer et Pissarro L'Homme Nouveau

Dans une belle collection à petits prix, les éditions Larousse nous plongent dans l’art de tous les âges. L’exposition que lui a consacrée le Louvre a permis à beaucoup de mieux appréhender Johannes Vermeer (1632-1675). Cet ouvrage s’attache à le replacer au milieu des maîtres hollandais, qui ont chacun leurs particularités, avant d’offrir un large panel de peintures de divers artistes. Une immersion dans la peinture hollandaise passionnante.

Les impressionnistes sont également à l’honneur en ce moment et la parution de ce nouvel ouvrage de l’historien de l’art Gérard Denizeau ne peut qu’encourager à voir les expositions qui peuvent avoir lieu autour d’eux. L’auteur offre tout d’abord un long récit de la vie de Camille Pissarro (1830-1903) et de l’évolution de son art, pages illustrées bien entendu par certaines de ses œuvres. Suit ensuite la présentation de plus de 70 chefs-d’œuvre du peintre, par ordre chronologique, de 1856 à 1903. Une belle manière d’appréhender cet impressionniste pas comme les autres.

Pissarro

Johann Protais et Éloi Rousseau, Vermeer et les maîtres hollandais, Larousse, 128 p., 12,90 € et Gérard Denizeau, Camille Pissarro, Larousse, 128 p., 12,90 €.

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneCultureEglise de France

Mgr Chappoulie, évêque d’Angers

Carte blanche d'Yves Chiron | La nouvelle biographie Mgr Chappoulie, de Vichy à l’épiscopat d’Angers écrite par l'abbé Serge-Daniel Ekani est parue fin 2023 aux éditions de L'Harmattan. Elle décrit la vie de celui qui fut le lien entre l'Église et l'État français entre 1940 et 1944, et qui œuvra longtemps dans les organismes missionnaires.

+

Mgr Chappoulie
Culture

Un vin aux armes du Saint-Siège pour 2026 

Focus | À proximité des spectaculaires jardins de Castel Gandolfo, surplombant le lac d’Albano, le Vatican possède depuis 2020 deux hectares de vigne, dont le vin, maturé en fûts de chêne, sera embouteillé pour la première fois en 2026. Portant une étiquette aux armes du Saint-Siège, ces bouteilles seront destinées uniquement au Vatican, pour la table du Pape. Le reste sera vendu exclusivement au sein de l’Annona, le supermarché détaxé réservé aux employés de l’enclave. 

+

vin castel Gandolfo