Albums et revues destinés aux enfants pour 2024

Publié le 17 Jan 2024
enfant albums

© freepik

La rédaction de L’Homme Nouveau vous propose une page recension de lectures jeunesse pour commencer l’année, avec un choix éclairé de quelques histoires, albums et BD. À retrouver dans le n°1799.

 

Coup de cœur

Promenade au musée, Sophie Roubertie Promenade au musee albumPas toujours facile d’emmener des enfants au musée pour voir des tableaux ! Ce bel album pourra être une bonne introduction pour apprendre à voir autrement, à regarder et apprécier les œuvres d’art. 25 tableaux de peintres célèbres sont ainsi présentés : de Giotto à Picasso, en passant par Raphaël, Léonard de Vinci, Le Caravage, Rembrandt ou La Tour ; mais aussi Vermeer, Watteau ou Chardin, Goya, David, Monet, Van Gogh, et d’autres encore. Les reproductions des œuvres choisies sont belles, souvent très connues, comme La Joconde ou Louis XIV en majesté, et surtout elles sont remises dans leur contexte, expliquées avec des mots accessibles aux enfants, en des paragraphes courts, aérés et illustrés ; ce qui n’empêche nullement l’auteur de donner une petite fiche technique du tableau avec ses dimensions, sa date de réalisation, le procédé utilisé et l’endroit où l’on peut le voir actuellement. L’auteur présente son livre comme une « promenade ». Et c’est vrai que l’on prend goût à tourner les pages pour découvrir un autre tableau, un autre peintre, la manière dont il a conçu et construit son œuvre, pourquoi il a utilisé telle ou telle couleur et l’effet produit, avec un focus sur un ou plusieurs détails. Un album très réussi pour se familiariser avec l’art et goûter des joies intemporelles, dès 8 ans. Promenade au musée, Sophie Roubertie, Éditions Mame, 96 p., 19,90 €.  

L’histoire

La chasse aux prêtres en Vendée, Mauricette Vial-Andru chasse aux pretres albumIl fut en temps où assister à la messe était considéré comme un crime par les autorités françaises. Comment en était-on arrivé là ? C’est…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Marie Lacroix

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneChroniquesSociété

D’où vient l’autorité que l’on invoque aujourd’hui ?

C'est logique de François-marie Portes | Réagissant à une série de violences graves caractéristiques de la société française contemporaine, Gabriel Attal tentait récemment, sous l’œil des caméras, de démontrer son autorité devant des jeunes promis à un séjour en internat. Un exercice qui n’a pas enté couronné de succès. La notion claire de ce qu’est l’autorité permet de comprendre pourquoi. 

+

autorité auctoritas
Société

Les Maisons d’Alliance, des béguinages modernes

Initiative chrétienne | Au moment où le projet de loi sur la fin de vie promet de renvoyer les personnes âgées à leur poids financier sur la société, avec la possibilité de les euthanasier, des initiatives se développent pour leur permettre d’avancer sereinement vers la mort en restant autonomes aussi longtemps que possible, reliées aux autres et soutenues spirituellement. Entretien avec Frédéric Zack, directeur général de l’association « Maisons d'Alliance ».

+

maisons d'alliance
SociétéBioéthique

« La loi sur la fin de vie ne fait qu’aggraver le sentiment de culpabilité de certains handicapés. »

Entretien | La proposition de loi sur la fin de vie ayant été adoptée par les députés jeudi 16 mai, elle sera débattue au Sénat à partir du 26. Afin d'alerter sur les enjeux et conséquences de cette loi, l'Office Chrétien des personnes Handicapées (OCH) a publié lundi 13 mai, un communiqué intitulé « Fin de vie : Et les plus fragiles dans tout ça ? » et signé par une quinzaine d'associations et d'organismes du domaine de la santé engagés pour la vie des plus fragiles. Emmanuel Belluteau, président de l'OCH, nous éclaire sur les raisons de cette tribune et les enjeux de la proposition de loi.

+

old patient suffering from parkinson album
SociétéBioéthique

L’IA générative : rivale ou alliée de l’homme ?

Entretien | Devant les progrès fulgurants de l’intelligence artificielle (IA), la question qui vient d’abord à l’esprit est celle de sa capacité à remplacer l’être humain. Mais au-delà des performances de plus en plus sidérantes des machines, la question reste celle de leur utilisation vertueuse et surtout de la puissance unique de l’intelligence humaine, seule ordonnée à la vérité. Analyse du Doyen de l’IPC, Emmanuel Brochier.

+

IA intelligence artificielle