Arménie (4/5) : Qui sont les chrétiens arméniens ?

Publié le 04 Sep 2023
chrétiens arméniens

La liturgie arménienne poursuit les mêmes buts que la liturgie romaine : rendre un hommage digne et sensé à Dieu tout en offrant aux fidèles une part de la compréhension des mystères divins. ©Charles Noël

Si le christianisme est le fondement principal de l’identité arménienne, les croyants du pays composent un tableau insolite, bigarré et compliqué : divisions doctrinales, pratiques proches du paganisme, histoire enchevêtrée de persécutions, de guerres et de controverses… Aperçu sur un destin unique. 

  Au son des cloches du sanctuaire et des zournas, à travers les nuages sortant de l’encensoir et des pots d’échappement des Bentley, une colombe s’envole des mains de la mariée dans le ciel azur d’Arménie. Après le couronnement des époux, le prêtre les renvoie chaleureusement mais prestement, du miel bénit sous le bras, car déjà un autre cortège se présente pour recevoir le sacrement nuptial. Le prêtre officiant au monastère de Noravank a une journée chargée.   Un de ses confrères, se faufilant parmi la foule, trouve un instant pour saluer ses enfants et sa femme mais très vite il doit retourner à ses obligations sacerdotales. Le soleil de plomb transformant les pierres millénaires en brasero complique l’œuvre des ministres. À quelques dizaines de kilomètres de là, au monastère de Tatev, le père Michael retire sa mitre et se rafraîchit un instant après sa messe, avant de retrouver la force de donner le baptême à un jeune enfant.

Une pratique toujours vivante

Fruit de presque deux mille ans d’histoire chrétienne, malgré les vicissitudes des conquêtes et des invasions, de soviétisme en mondialisation, la pratique religieuse arménienne est toujours vivante.   Et quand en Artsakh l’ennemi azéri détruit la plus grande et ancienne concentration de khatckars, le peuple allume des croix en LED géantes sur les montagnes, et les oligarques réservent des panneaux publicitaires pour y afficher des versets bibliques. Si l’œil occidental peut parfois être surpris de ces manifestations démesurées de la foi du charbonnier, on ne peut s’empêcher d’être touché et de chercher à comprendre. Pourquoi subsiste-il une foi arménienne ? Quel est son niveau de complexité et de diversité ? 

 « C’est grâce à saint Grégoire l’Illuminateur et à la conversion de Tiridate IV que la chrétienté locale connut la fin des persécutions et un essor qui porte encore ses fruits.  »

Fils de Noé

Myasnik, un habitant d’Ararat, croyant de l’Église évangélique arménienne, affirme vivement : « nous sommes les fils de Noé, si nous existons encore c’est uniquement par la volonté de Dieu ». Il y a trois ans encore, lui et ses…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Charles Noël

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneInternational

L’Iran : un preneur d’otages non déclaré

Le jeudi 13 juin, le Français Louis Arnaud était libéré des prisons iraniennes et rentrait en France. Son nom ne dit pas grand-chose au public. Touriste de passage en terre perse, il était pourtant détenu depuis deux ans par le régime iranien, arrêté avec des compagnons de voyage européens sous le prétexte qu’ils auraient participé à des manifestations de l’opposition locale.

+

iran otage
International

L’Afrique du Sud entre passion et raison

Les élections générales en Afrique du Sud avaient lieu fin mai. L'African National Congress, parti historique de Nelson Mandela et au pouvoir depuis 1994, reste premier, mais avec seulement 40 % des voix. Le deuxième parti est dirigé par un Blanc, et le troisième par Jacob Zuma, ancien président du pays.

+

Afrique du Sud
EgliseChrétiens dans le monde

Le problème fondamental de l’Église en Chine : la liberté 

Le 21 mai dernier s’est tenue à Rome une conférence internationale intitulée « 100 ans après le Concile pour la Chine : entre l’histoire et le présent », organisée par l’Université pontificale urbanienne en collaboration avec l’agence de presse Fides et la Commission pastorale pour la Chine. Cette grande conférence a réuni, pour la première fois au Vatican, des autorités de l’Église et des représentants officiels de la République populaire de Chine.

+

concile chine
International

Le nouveau pacte européen sur la migration et l’asile

Décryptage | Le 10 avril, le Parlement européen adoptait un nouveau règlement pour gérer l’immigration : « le Pacte sur la migration et l’asile » dans l’Union européenne. Le 14 mai, les chefs d’État de l’Union le validaient en grande pompe. Sans être complètement mauvais, on peut douter que le pacte suffise à gérer la pression démographique exercée sur l’Union européenne. Simplement parce qu’il ne comble pas, ou mal, les failles du dispositif législatif en vigueur. Néanmoins, la vraie nouveauté est l’installation d’un système de filtrage aux frontières extérieures de l’Europe, y compris dans les aéroports.

+

Hongrie migration
International

Élections européennes et nationalismes européens

Décryptage | Les citoyens des pays membres de l’Union européenne vont voter le 9 juin pour élire le Parlement. C’est l’affolement à gauche et dans l’establishment politico-médiatique : partout les nationalistes montent dans les sondages. En France, le Rassemblement national arrive en tête. Devant même le parti présidentiel qui s’est arrogé le titre de « Renaissance ». Dans le débat d’idées, plus que jamais, deux camps se font face : la gauche et la droite. Les tenants de la première s’inscrivent dans la logique d’une Union européenne aux normes de plus en plus oppressantes. Ceux de la droite veulent au contraire une évolution vers une forme d’Europe des nations.

+

élections européennes