Au quotidien n°171 : un nouveau patriotisme

Publié le 18 Mar 2021
Au quotidien n°171 : un nouveau patriotisme L'Homme Nouveau

« En quoi les ennemis qui ont combattu la France sont-ils des grandes figures de Français  , » C’est la question pas si étonnant que cela que pose Nathan Daligault sur le site de L’Incorrect (12 mars 2021).

Selon la Doxa progressiste, les étrangers auraient « fait la France ». Tout aussi connu mais bien moins avoué, ils la défont aujourd’hui. Un problème d’intégration contre lequel compte bien lutter le Président de la République. En souhaitant créer de nouvelles figures républicaines plus « inclusives », Emmanuel Macron s’essaie à un exercice très IIIème République, dans lequel il considère que le « partage d’un commun est décisif ». Pour permettre à la jeunesse diversifiée d’aimer la France, l’objectif est de leur proposer des figures de Français de branche au parcours desquels s’inspirer. Un drôle de républicanisme travesti, lui qui ne reconnaissait autrefois à tous les Français que des ancêtres gaulois. Le patriotisme d’Emmanuel Macron c’est édicter la liste de tous les grands artistes qui seraient nés à l’étranger. Étrange manière de célébrer la France que d’essentialiser des Français selon leur origine, c’est à dire les ramener à leur ethnie.

Une telle tache ne pouvait qu’être confiée à un énième comité « d’experts ». Pas étonnant de voir en charge de ce recensement de grandes personnalités du racialisme ou de l’histoire décoloniale que sont Pascal Blanchard ou Pascal Ory. À leurs côtés, quelques hérauts de la France de la diversité. L’écrivaine Leïla Slimani, Aissata Seck ou Isabelle Giordano. Enfin, un peu plus étonnement, on pouvait y retrouver des islamologues comme  Rachid Benzine. L’objectif était clair : faire la liste de personnalités dont les origines étrangères permettraient aux Français issus de l’immigration de s’y identifier.

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneSociétéBioéthique

GPA et filiation (3/4) : La gestation pour autrui est-elle bien féministe ? 

Dossier « GPA : la filiation niée par un nouvel esclavagisme » (3/4) | À un moment de l’histoire humaine où les frontières biologiques sont bousculées par de nouvelles technologies et où la « dignité » est instrumentalisée pour s’affranchir des barrières morales, un philosophe revient sur la GPA et sur la dégradation qu’elle représente pour la mère, l’enfant et les « parents d’intention ».

+

gpa féminisme
A la uneSociétéBioéthique

GPA et filiation (2/4) : L’humanité de la maternité

Dossier « GPA : la filiation niée par un nouvel esclavagisme » (2/4) | On ne peut nier biologiquement le lien qui s’instaure entre la mère et le fœtus lors de la grossesse, point de départ indissociable de la maternité et de la vie d’un enfant. Dans le cadre d’un contrat de gestation pour autrui (GPA), la mère n’est plus que gestatrice, et l’enfant est brutalement soustrait à celle qu’il a appris à reconnaître durant les neuf mois.

+

gpa
A la uneSociétéFin de vie

L’euthanasie repoussée par la dissolution de l’Assemblée nationale  

Le 7 juin dernier, jour du Sacré-Cœur, l’Assemblé nationale a débattu sur le projet de loi de fin de vie. Cette proposition de loi est en arrêt temporaire dû à la dissolution de l’Assemblé nationale. Ce dimanche 9 juin, au soir du scrutin des élections européennes, Emmanuel Macron a annoncé la dissolution de l’Assemblé Nationale. Cette décision a entraîné l'arrêt immédiat de tous les travaux en cours au Palais Bourbon.  

+

euthanasie
SociétéBioéthique

GPA et filiation (1/4) : La logique marchande, au cœur de la gestation pour autrui 

Dossier « GPA : la filiation niée par un nouvel esclavagisme » (1/4) | À l’approche des élections européennes, la question de la gestation pour autrui (GPA) refait surface. Si le droit français a permis jusqu’à maintenant de protéger la femme et l’enfant, une GPA soi-disant « éthique » est pourtant de plus en plus mises en avant par des personnalités et des entreprises étrangères.

+

gpa
Société

Transition de genre des mineurs : les procédures médicales enfin encadrées ?

Décryptage | Alarmé par le développement des traitements hormonaux et chirurgicaux de la transition de genre des enfants et leur impact négatif, le Sénat vient de voter une proposition de loi encadrant ces procédures, à la suite des dispositions prises dans un nombre grandissant de pays. Un pas dans la direction de la protection de la santé et du futur des mineurs concernés.

+

transition de genre mineur
SociétéFin de vie

La mort, honteuse et confisquée

L'Essentiel de Thibaud Collin | De mensonges en manipulations, l’euthanasie s’imposera bientôt par la loi à la société française. À l’origine de cette transgression finale, une vision déformée de la vie et la disparition de l’au-delà qui fondent cette ultime et illusoire tentative de contrôle, souvent en confisquant au mourant la conscience de sa fin.

+

mort fin de vie