Au quotidien n°183 : la Turquie vaut bien un divan

Publié le 08 Avr 2021
Au quotidien n°183 : la Turquie vaut bien un  divan L'Homme Nouveau

L’Europe a tenté de renouer ses liens avec la Turquie par une visite à Ankara du président du Conseil européen Charles Michel et de la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen. Celle-ci n’a pas été invitée à s’asseoir avec les hommes, islam oblige, mais seulement sur un divan, à part. Derrière cette visite rapporte Présent (7 avril 2021), la question des migrants.

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et le président du Conseil européen Charles Michel étaient mardi à Ankara pour des discussions avec le président turc Recep Tayyip Erdogan. Après ses multiples déclarations incendiaires de l’année dernière, Erdogan semble avoir changé de ton depuis le début de l’année, ce que les commentateurs européens mettent sur le compte des difficultés économiques de la Turquie dont le premier marché à l’export est l’Union européenne, puisqu’elle compte pour plus de 40 % des exportations.

On pourrait cependant tout aussi bien imputer ce changement de ton au fait que le président turc a atteint ses buts, dans le Caucase où il a soutenu l’Azerbaïdjan contre l’Arménie, et encore en Libye où la Turquie a consolidé sa présence ; également en Méditerranée orientale où la Grèce est désormais engagée dans des négociations pour régler le différend provoqué par un accord de délimitation maritime signé par Ankara avec le gouvernement de Tripoli en novembre 2019 et par l’envoi de missions d’explorations gazières l’année dernière dans des eaux revendiquées par la Grèce comme faisant partie de ses zones économiques exclusives aux termes de traités internationaux non ratifiés par la Turquie.

Inversement, la Turquie se retrouve isolée en Méditerranée après la création en septembre 2019 par l’Italie, la Grèce, Chypre, l’Egypte, la Jordanie, Israël et les Territoires palestiniens d’un « Forum du gaz de la Méditerranée orientale ». Un forum rejoint par la France en mars 2021.

Ce sont donc autant de raisons qui peuvent pousser Ankara à vouloir renouer les relations avec l’UE tandis qu’à Bruxelles, et surtout à Berlin, on recherche un retour à l’accord sur les réadmissions de migrants par la Turquie, signé en 2016 mais mal appliqué par Ankara, et même plus du tout depuis au moins l’année dernière, quand au début du printemps la Turquie avait lancé des vagues de migrants à l’assaut des frontières grecques.

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneChroniquesSociété

D’où vient l’autorité que l’on invoque aujourd’hui ?

C'est logique de François-marie Portes | Réagissant à une série de violences graves caractéristiques de la société française contemporaine, Gabriel Attal tentait récemment, sous l’œil des caméras, de démontrer son autorité devant des jeunes promis à un séjour en internat. Un exercice qui n’a pas enté couronné de succès. La notion claire de ce qu’est l’autorité permet de comprendre pourquoi. 

+

autorité auctoritas
A la uneSociété

Les Maisons d’Alliance, des béguinages modernes

Initiative chrétienne | Au moment où le projet de loi sur la fin de vie promet de renvoyer les personnes âgées à leur poids financier sur la société, avec la possibilité de les euthanasier, des initiatives se développent pour leur permettre d’avancer sereinement vers la mort en restant autonomes aussi longtemps que possible, reliées aux autres et soutenues spirituellement. Entretien avec Frédéric Zack, directeur général de l’association « Maisons d'Alliance ».

+

maisons d'alliance
SociétéBioéthique

« La loi sur la fin de vie ne fait qu’aggraver le sentiment de culpabilité de certains handicapés. »

Entretien | La proposition de loi sur la fin de vie ayant été adoptée par les députés jeudi 16 mai, elle sera débattue au Sénat à partir du 26. Afin d'alerter sur les enjeux et conséquences de cette loi, l'Office Chrétien des personnes Handicapées (OCH) a publié lundi 13 mai, un communiqué intitulé « Fin de vie : Et les plus fragiles dans tout ça ? » et signé par une quinzaine d'associations et d'organismes du domaine de la santé engagés pour la vie des plus fragiles. Emmanuel Belluteau, président de l'OCH, nous éclaire sur les raisons de cette tribune et les enjeux de la proposition de loi.

+

old patient suffering from parkinson fin de vie
SociétéBioéthique

L’IA générative : rivale ou alliée de l’homme ?

Entretien | Devant les progrès fulgurants de l’intelligence artificielle (IA), la question qui vient d’abord à l’esprit est celle de sa capacité à remplacer l’être humain. Mais au-delà des performances de plus en plus sidérantes des machines, la question reste celle de leur utilisation vertueuse et surtout de la puissance unique de l’intelligence humaine, seule ordonnée à la vérité. Analyse du Doyen de l’IPC, Emmanuel Brochier.

+

IA intelligence artificielle
SociétéLectures

Faire grandir les enfants avec Honoré, l’écureuil et Marceline, l’hirondelle

Recension jeunesse | La rédaction de L’Homme Nouveau vous propose une page recension de lectures jeunesse pour ce mois de mai, avec un choix éclairé de quelques histoires à lire ou faire lire, et autres activités. Avec les albums Honoré, l’écureuil qui refusait d’aider et Marceline, l’hirondelle qui voulait faire confiance, les enfants retiendront une belle leçon de vie à la lumière de l’Évangile. Paru dans le n°1807.

+

enfant lecture