Au quotidien n°209 : manœuvres dans le Pacifique

Publié le 18 Mai 2021
Au quotidien n°209 : manœuvres dans le Pacifique L'Homme Nouveau

Pour la première fois, souligne Le Monde (14 mai 2021), la Marine Nationale et l’armée de terre ont participé à des manœuvres communes avec le Japon et les États-Unis dans le cadre d’une démonstration de puissance face à la Chine communiste.

Ces exercices commencés vendredi 14 mai témoignent d’une coopération militaire accrue de l’Archipel avec les nations européennes, en plus de celle, traditionnelle, avec les Etats-Unis, sur fond d’inquiétudes croissantes face à la montée en puissance de la Chine dans la région indo-pacifique. Pékin ne s’y est pas trompé, fustigeant ces exercices dans un éditorial du 13 mai du quotidien China Daily, voix du pouvoir, en parlant d’une « erreur potentiellement coûteuse si les Etats-Unis et leurs alliés évaluent mal la situation et pensent qu’ils peuvent utiliser la coercition pour forcer la Chine à renoncer à défendre ses intérêts fondamentaux ». (…)

Ces manœuvres inédites font partie de l’exercice ARC21, commencé le 11 mai à la base des FAD d’Ainoura, dans le département de Nagasaki (Sud-Ouest). Programmé jusqu’au 16 mai, il prévoit aussi des opérations navales en mer de Chine orientale, à vocation militaire et humanitaire, ainsi que de surveillance des activités de la Corée du Nord, dans le cadre de l’application des sanctions de l’ONU en réponse à ses programmes nucléaire et de développement de missiles. (…)

L’ARC21 a aussi une forte portée politique. Les manœuvres se tiennent non loin des Senkaku, îlots nippons en mer de Chine orientale, revendiqués par Pékin, qui les appelle « Diaoyu ». « L’exercice ARC21 est un moyen de dissuasion face au comportement de plus en plus agressif de la Chine dans la région », juge Takashi Kawakami, directeur de l’Institut d’études internationales de l’université Takushoku.

« La France est un partenaire qui partage avec le Japon la vision d’un Indo-Pacifique libre et ouvert », rappelle le ministre japonais de la défense, Nobuo Kishi. L’amiral Pierre Vandier, chef d’état-major de la marine française expliquait en novembre 2020, en prélude à l’ARC21, l’exercice véhicule « un message à la Chine », à savoir « l’importance de la liberté de navigation et du respect du droit international. Nous faisons front commun sur ce point avec nos partenaires que sont le Japon, les Etats-Unis, l’Australie et l’Inde ». 

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneSociétéLectures

L’inégalité, un outil de civilisation ?

Entretien | Juriste et historien, Jean-Louis Harouel s’attaque dans un livre récemment paru au mythe de l’égalité. Il postule que cette « passion laide » contemporaine, destructrice de la famille, entre autres, ne sert en rien les intérêts d’une population, en montrant que seule l’inégalité, créatrice de richesses, encourage la production et par là-même augmente le niveau de vie et conditionne le progrès moral et scientifique. Entretien avec Jean-Louis Harouel sur son livre Les Mensonges de l’égalité. Ce mal qui ronge la France et l’Occident.

+

égalité mythe
SociétéEglise de France

Pandémie : un avant-goût de la restriction des libertés fondamentales ?

Entretien | Le colloque « Pandémie, Droit et Cultes » s’est tenu à Paris en mars 2022. Ses actes rappellent qu’entre 2020 et 2022, les prérogatives de l’État ont été augmentées de manière extraordinaire au détriment des libertés essentielles, dans un renversement complet de la hiérarchie des biens. Une situation dangereuse qui pourrait bien se reproduire sous des prétextes variés. Entretien avec Guillaume Drago, co-organisateur du colloque et professeur de droit public à l’université de Paris-Panthéon-Assas.

+

pandémie liberté de culte
A la uneSociétéBioéthique

Fraternité et euthanasie : un débat sciemment faussé

Faisant droit aux revendications anciennes et répétées de certaines associations, le président Macron vient d’annoncer une loi sur l’euthanasie. Mais en usant d’un registre lexical détourné qui évoque l'« aide à mourir », l’autonomie de l’individu, les « conditions strictes » et la « fraternité »... Toutes expressions trahissent le sophisme, l’influence des officines francs-maçonnes, la solution miraculeuse aux déficits et surtout la crainte d’un vrai débat.

+

fraternité euthanasie
SociétéBioéthique

50 ans de résistance à l’avortement (3/3) : Combat contre l’avortement et transition postdémocratique

Question disputée | Combattre à temps et à contretemps en faveur de la vie humaine, de sa conception à sa mort naturelle, est une urgence née des lois mortifères mises en place par un système politique qui, loin d'être neutre, a rompu dès ses origines avec les exigences de la loi naturelle. Dès lors, n'est-il pas nécessaire de finaliser ce combat particulier en l'insérant dans une perspective plus large ?

+

AdobeStock 417378513 avortement