Caméra

Publié le 28 Jan 2017
Caméra L'Homme Nouveau

Il faut maintenant une caméra obligatoire dans les abattoirs, histoire de voir si veaux, vaches, cochons, couvées… sont abattus selon les normes européennes. C’est la loi ! Grands seigneurs, les députés veulent confondre les petits saigneurs. Paraîtrait que certains sont indélicats avec les bêtes : coups de bottes ici ou là, pour que les bestiaux rentrent « sans rétisser », comme on dit en Mayenne, dans le corridor fatal, acceptant de finir steak entre deux tranches de pain brioché chez McDo. Tout le monde profite de ces abattages massifs, fast-food, chaînes de restau, temples de malbouffe et grandes surfaces mais lui, il ira en prison, l’employé des abattoirs, si ses gestes nous coupent l’appétit car notre appétit c’est du profit ! Plus choquant que les salariés rustres des abattoirs, ce qui a déclenché cette prise de conscience sociétale à propos de la souffrance animale, c’est une vidéo qui montrait, à côté d’une carcasse de vache vidée, l’embryon du veau qui se débattait. Vilaine image que ce petit veau qui, vivant mais pas encore né, meurt sur le dallage de l’abattoir avant d’être jeté à la poubelle. La France s’est scandalisée. Mais pas de planning familial pour dire que cet embryon n’était pas un veau mais un amas de cellules. Pas de bonnes consciences abortives pour questionner le projet parental de la vache qui fait le veau. Simplement des Français scandalisés qu’on laisse mourir un petit animal dans la poubelle.

Bonne idée finalement que ces caméras, nous savons déjà au-dessus de quelles poubelles d’avortoir les brancher. Et vous qui n’avez pas eu besoin de vidéo pour vous scandaliser, vous les organisateurs et marcheurs pour la vie, merci d’éveiller les consciences !

Ce contenu pourrait vous intéresser

Chroniques

L’amour doit remplacer le culte de la Raison

Carte blanche de Judith Cabaud | Depuis le Dieu de l’Ancien Testament qui dicta sa loi humaine et divine à Moïse, les hommes ont trouvé le moyen d’interpréter ces commandements à leur guise. Par des procédés légalistes et juridiques, ils se sont emparés du contrôle de la vie de leurs semblables des mains du Créateur. Cependant, on découvre que tout n’est pas explicable par la raison. À l’heure actuelle, la plus grande qualité de l’Église catholique reste l’humilité et la charité.

+

maires pour le bien commun principes de politique raison
ChroniquesCulture

L’exposition : Revoir Van Eyck, La Vierge du Chancelier Rolin

La Vierge du Chancelier Rolin de Van Eyck, seul tableau du peintre à être conservé au Louvre, sort tout juste de restauration. Le musée lui consacre jusqu'en juin une exposition exceptionnelle, entouré de six autres œuvres de Van Eyck jamais présentées en France, et pour certaines prêtées pour la première fois. 

+

Revoir Van Eyck, La Vierge du Chancelier Rolin
ChroniquesEgliseSpiritualité

Ayons un abandon confiant et total dans l’unique Bon Pasteur

Commentaire du Pape | Lors de la récitation du Regina caeli du 21 avril dernier, le Pape a commenté l’épisode évangélique bien connu du Bon Pasteur, lu la semaine auparavant dans la forme extraordinaire. Cette image du Bon Pasteur est très biblique. L’Ancien Testament peint, à plusieurs reprises, les traits caractéristiques du bon et du mauvais pasteur.

+

bon berger bon pasteur
Chroniques

Ni abstrait ni différencié, l’homme enraciné

L'Essentiel de Joël Hautebert | Dans le grand déséquilibre contemporain, deux écueils menacent la juste conception des êtres humains, considérés d’un côté comme des pions interchangeables et de l’autre comme n’ayant en commun que leur « zoologie ». Seule la conception chrétienne tient finalement les deux bouts de la chaîne. Une leçon plus que jamais d’actualité, à l’heure où la Nouvelle Droite pourrait faire figure de remède au mondialisme.

+

homme enraciné