Chrétiens d’Orient : prière et diplomatie

Publié le 05 Sep 2015
Chrétiens d'Orient : prière et diplomatie L'Homme Nouveau

Le 15 août, les cloches de France et d’ailleurs sonnaient en soutien aux chrétiens d’Orient, tandis que le gouvernement organise une conférence internationale pour le 8 septembre. Ces actions suffiront-elles à faire reculer Daech toujours plus menaçant ?

La moitié des chrétiens d’Irak, depuis 1990, et de Syrie, depuis 2011, ont quitté leur pays pour s’établir dans des camps de réfugiés ou pour s’installer en Occident. « Si la situation perdure, elle signera la fin de la présence chrétienne dans la région » prévient Mgr Sako, patriarche de Babylone des Chaldéens. Mais il y a un réveil des consciences et des âmes. En témoigne le succès de l’opération Christian Bells, le 15 août. À l’origine de cette manifestation de solidarité spirituelle, on trouve une laïque de Toulouse, Anne de Ladoucette, engagée dans la Société de Saint-Vincent de Paul.

Une initiative spirituelle

Comme elle a bien voulu en donner le témoignage à L’Homme Nouveau, l’initiative trouve son origine en mars dernier. Elle participait à la « Nuit des témoins », organisée par l’AED à Toulouse, comme en d’autres villes de France. Elle a été bouleversée par les témoignages de chrétiens persécutés qu’elle a entendus. Elle a alors eu l’idée d’un geste symbolique – faire sonner les cloches des églises – comme une manifestation publique de soutien et de charité spirituelle envers les chrétiens d’Orient qui souffrent persécutions. La date choisie, le 15 août, ­fête de l’Assomption, devait marquer qu’il s’agissait d’une initiative spirituelle et non politique, un acte de confiance envers la Vierge Marie, refuge des chrétiens, et en son pouvoir d’intercession.

Mgr Rey, évêque de Fréjus-Toulon, a été le premier évêque à relayer l’initiative et à demander aux paroisses de son diocèse de s’y associer. En quelques jours, d’autres évêques, en France et dans d’autres pays, ont appelé eux aussi à faire sonner les cloches le jour de la fête de l’Assomption, à midi. Au total, 76 diocèses en France et 59 diocèses dans 16 autres pays sur différents continents ont rejoint l’appel, sans compter, comme le souligne Radio Vatican, « les très nombreuses paroisses qui ont participé à cette démarche sans consigne précise des évêques locaux ».

Cette manifestation de solidarité spirituelle, qui a été un succès éclatant et dont les médias ont…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneSociétéBioéthique

« La loi sur la fin de vie ne fait qu’aggraver le sentiment de culpabilité de certains handicapés. »

Entretien | La proposition de loi sur la fin de vie ayant été adoptée par les députés jeudi 16 mai, elle sera débattue au Sénat à partir du 26. Afin d'alerter sur les enjeux et conséquences de cette loi, l'Office Chrétien des personnes Handicapées (OCH) a publié lundi 13 mai, un communiqué intitulé « Fin de vie : Et les plus fragiles dans tout ça ? » et signé par une quinzaine d'associations et d'organismes du domaine de la santé engagés pour la vie des plus fragiles. Emmanuel Belluteau, président de l'OCH, nous éclaire sur les raisons de cette tribune et les enjeux de la proposition de loi.

+

old patient suffering from parkinson fin de vie
SociétéBioéthique

L’IA générative : rivale ou alliée de l’homme ?

Entretien | Devant les progrès fulgurants de l’intelligence artificielle (IA), la question qui vient d’abord à l’esprit est celle de sa capacité à remplacer l’être humain. Mais au-delà des performances de plus en plus sidérantes des machines, la question reste celle de leur utilisation vertueuse et surtout de la puissance unique de l’intelligence humaine, seule ordonnée à la vérité. Analyse du Doyen de l’IPC, Emmanuel Brochier.

+

IA intelligence artificielle
SociétéLectures

Faire grandir les enfants avec Honoré, l’écureuil et Marceline, l’hirondelle

Recension jeunesse | La rédaction de L’Homme Nouveau vous propose une page recension de lectures jeunesse pour ce mois de mai, avec un choix éclairé de quelques histoires à lire ou faire lire, et autres activités. Avec les albums Honoré, l’écureuil qui refusait d’aider et Marceline, l’hirondelle qui voulait faire confiance, les enfants retiendront une belle leçon de vie à la lumière de l’Évangile. Paru dans le n°1807.

+

enfant lecture
SociétéBioéthiqueDoctrine sociale

La dimension « politique » de la défense de la loi naturelle

L’avalanche de lois « sociétales » en France depuis plus d’un demi-siècle, toutes étant des atteintes directes à la loi naturelle, a provoqué dans une partie du monde catholique une délégitimation diffuse ou expresse des institutions politiques les ayant édictées, cela au sein du déferlement individualiste de l’après-68 et de cette sorte d’explosion en plein vol de l’Église en état de Concile. Le « mariage » homosexuel et la constitutionnalisation de l’avortement ont porté chez ces mêmes catholiques le climat à l’incandescence. D’où la question : que faire ?

+

loi naturelle