Des dessins pour le dire !

Publié le 28 Déc 2011
Des dessins pour le dire ! L'Homme Nouveau

Vous avez détesté les dessins de Charlie Hebdo, vous aimerez ceux de L’Homme Nouveau ! C’est sur cette note que nous aimerions (entre autres) quitter 2011 pour aborder une nouvelle année sous le signe du sourire et de la bonne humeur. Qui peut l’ignorer ? L’hebdomadaire Charlie Hebdo a consacré récemment un cahier spécial de huit pages à des dessins salissant le Christ et le christianisme. Même si vous ne lisez pas ce genre de presse, il est peu probable que vous n’en ayez pas entendu parler. Il suffisait de tourner le bouton de sa radio ou d’allumer son poste de télévision pour savoir que ce journal satirique avait donné cette fois dans la caricature anti-chrétienne. La presse papier, quotidiens et magazines, n’était d’ailleurs pas en reste ! Belle publicité pour une publication qui fait de l’outrance son fonds de commerce.

Miege(1)

Il est vrai que le dessin de presse est une tradition bien française qui donne à saisir l’essentiel d’une situation ou d’un message à travers quelques traits bien fixés. Il faut du talent pour savoir capter d’un coup l’atten­tion du lecteur, le faire sourire et l’inviter à réfléchir à travers un dessin. Le talent, les dessinateurs présents dans ce numéro (Miège, Innocent et leur ami Éloi) n’en manquent pas, dans des genres très différents. D’où l’idée qui leur est venue de proposer comme cadeau de début d’année les trois dessins-affiches que vous trouverez exceptionnellement en pages 15, 16, 17 et 18 de ce numéro. Il s’agissait pour eux de montrer qu’ils pouvaient faire autre chose que des dessins outranciers, sales et de mauvais goût, tout en indiquant clairement que les catholiques n’avaient aucun problème à être ce qu’ils sont et à tenir leur place dans la France du XXIe siècle. Pas de conduite mimétique ici ; pas de désir de répondre sur le même registre, mais tout simplement celui d’exercer son art et son métier dans un autre cadre moral et culturel. On le verra, les styles sont différents comme l’humour de chacun l’est. Pas de marche au pas ici au rythme de la fanfare de la scatologie ! Pas d’embrigadement du lecteur qui reste libre d’aimer ou de ne pas aimer ! Pas de message forcé et accusateur, sauf celui de dire que le christianisme ne désespère pas et qu’il se sent prêt à relever les nombreux défis (qui sont loin de se limiter à la dénonciation de certains spectacles) de l’année qui vient.

L’idée est aussi d’être missionnaire. Ces dessins-affiches sont destinés à être découpés et affichés partout où vous le pouvez (dans le respect de la propriété et de la loi) ou à être offerts comme clin d’œil amical. Vous pouvez aussi nous commander plusieurs numéros pour faire connaître le journal et ses dessinateurs. Nous n’aurons pas le relais de la grande presse. Pas de télévision, de radio ou de grands journaux pour montrer une autre catégorie de dessins de presse. Vous serez nos seuls relais et nos seuls échos possibles. Avec le site Délits d’images qui a tenu à relayer cette initiative.

Je le dis sans exagération : nos dessinateurs sont nettement plus talentueux que bien de leurs confrères de la dérision permanente. Contrairement à eux, ils ne sont pas invités dans les salons du dessin de presse et sont exclus généralement par les beaux parleurs. Les mêmes qui n’ont à la bouche que les mots « accueil », « acceptation de la différence » et « générosité ». Leurs défauts ? Une pensée libre et le respect des valeurs de la civilisation chrétienne. Assurément, c’est une maigre musette pour faire carrière, mais c’est, en revanche, l’assurance de pouvoir se regarder en face chaque matin. Nous sommes aussi heureux de leur rendre ici hommage.

Pour les soutenir et pour faire connaître ces dessins, il suffit de commander ce numéro à nos bureaux ou directement sur ce site. 

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneSociétéBioéthique

GPA et filiation (3/4) : La gestation pour autrui est-elle bien féministe ? 

Dossier « GPA : la filiation niée par un nouvel esclavagisme » (3/4) | À un moment de l’histoire humaine où les frontières biologiques sont bousculées par de nouvelles technologies et où la « dignité » est instrumentalisée pour s’affranchir des barrières morales, un philosophe revient sur la GPA et sur la dégradation qu’elle représente pour la mère, l’enfant et les « parents d’intention ».

+

gpa féminisme
A la uneSociétéBioéthique

GPA et filiation (2/4) : L’humanité de la maternité

Dossier « GPA : la filiation niée par un nouvel esclavagisme » (2/4) | On ne peut nier biologiquement le lien qui s’instaure entre la mère et le fœtus lors de la grossesse, point de départ indissociable de la maternité et de la vie d’un enfant. Dans le cadre d’un contrat de gestation pour autrui (GPA), la mère n’est plus que gestatrice, et l’enfant est brutalement soustrait à celle qu’il a appris à reconnaître durant les neuf mois.

+

gpa
A la uneSociétéFin de vie

L’euthanasie repoussée par la dissolution de l’Assemblée nationale  

Le 7 juin dernier, jour du Sacré-Cœur, l’Assemblé nationale a débattu sur le projet de loi de fin de vie. Cette proposition de loi est en arrêt temporaire dû à la dissolution de l’Assemblé nationale. Ce dimanche 9 juin, au soir du scrutin des élections européennes, Emmanuel Macron a annoncé la dissolution de l’Assemblé Nationale. Cette décision a entraîné l'arrêt immédiat de tous les travaux en cours au Palais Bourbon.  

+

euthanasie
SociétéBioéthique

GPA et filiation (1/4) : La logique marchande, au cœur de la gestation pour autrui 

Dossier « GPA : la filiation niée par un nouvel esclavagisme » (1/4) | À l’approche des élections européennes, la question de la gestation pour autrui (GPA) refait surface. Si le droit français a permis jusqu’à maintenant de protéger la femme et l’enfant, une GPA soi-disant « éthique » est pourtant de plus en plus mises en avant par des personnalités et des entreprises étrangères.

+

gpa
Société

Transition de genre des mineurs : les procédures médicales enfin encadrées ?

Décryptage | Alarmé par le développement des traitements hormonaux et chirurgicaux de la transition de genre des enfants et leur impact négatif, le Sénat vient de voter une proposition de loi encadrant ces procédures, à la suite des dispositions prises dans un nombre grandissant de pays. Un pas dans la direction de la protection de la santé et du futur des mineurs concernés.

+

transition de genre mineur
SociétéFin de vie

La mort, honteuse et confisquée

L'Essentiel de Thibaud Collin | De mensonges en manipulations, l’euthanasie s’imposera bientôt par la loi à la société française. À l’origine de cette transgression finale, une vision déformée de la vie et la disparition de l’au-delà qui fondent cette ultime et illusoire tentative de contrôle, souvent en confisquant au mourant la conscience de sa fin.

+

mort fin de vie