D’où vient l’autorité que l’on invoque aujourd’hui ?

Publié le 24 Mai 2024
autorité auctoritas

L’auctoritas, terme antique qui désigne le prestige intangible, que détenaient les empereurs romains. © Pixabay

Réagissant à une série de violences graves caractéristiques de la société française contemporaine, Gabriel Attal tentait récemment, sous l’œil des caméras, de démontrer son autorité devant des jeunes promis à un séjour en internat. Un exercice qui n’a pas été couronné de succès. La notion claire de ce qu’est l’autorité permet de comprendre pourquoi. 

  Depuis quelques jours le Premier ministre sort les dents. Non pas de lait, mais l’on peut constater une tentative de sa part pour asseoir son autorité. Il faut dire que sa jeunesse, la défiance de l’ensemble de la classe politique mais aussi l’état de notre pays ne permettent pas d’incarner facilement celui qui doit gouverner. Aussi multiplie-t-il les communications allant dans ce sens, par exemple à l’occasion de l’ouverture d’un internat éducatif à Nice, accompagné par le garde des Sceaux, Éric Dupond-Moretti, et du maire de la ville Christian Estrosi. Lors du reportage, outre un sentiment de gêne qui semblait comme exsuder de l’écran et s’attacher à notre âme, nous avons éprouvé un étonnement croissant.   

Un ministre en peine

Le Premier ministre faisait face à des jeunes déclarés « en difficulté », présents à l’internat pour y être éduqués, et pourtant il apparaissait que c’était Gabriel Attal qui était en peine. Les journalistes se sont empressés de déclarer qu’il « recherchait » son autorité. Nous supposons donc qu’il l’avait perdue et que cette perte était la cause du symptôme que nous avons cru déceler.  Car nous avons vu que le premier ministre tentait d’imposer l’ordre avec une frêle mais frénétique agressivité. Questions courtes et lapidaires, coupant la parole, exigeant des réponses immédiates et des participations « spontanées », tout en jouant au « copain » et en essayant de faire le « jeune », bref une absurde pantomime d’un homme ignorant tout de l’autorité. Notre casquette de logicien sur la tête, il nous faut reprendre calmement ce qu’est cette notion. Il s’agit d’un terme d’origine romaine : auctoritas. Il désigne premièrement un « prestige intangible » [1]. Il faut le distinguer du pouvoir légal que vous avez (que les Romains appelaient la potestas) et du commandement militaire que l’on peut exercer ou subir (que l’on nommait imperium). Pour Gabriel Attal, sa potestas réside dans son poste de Premier…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

François-Marie Portes

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneSociétéSpiritualité

« Joëlettes chantantes » : des joies à partager au-delà du handicap

Entretien | Inspirée par les « routes chantantes » déjà expérimentées pour des personnes valides, une association nouvellement créée a décidé de faire profiter des personnes handicapées de ces séjours mêlant sport, spiritualité et activités musicales pour des jeunes. Une idée audacieuse dont les difficultés n’ont pas arrêté les réalisateurs, grâce entre autres à des véhicules adaptés, les joëlettes.

+

joëlette chantante
A la uneSociété

Un avenir politique voilé de dangereuses incertitudes

Décryptage | Le résultat des élections européennes et la dissolution surprise de l’Assemblée nationale par Emmanuel Macron ouvrent la perspective de scénarios politiques inquiétants dans un contexte déjà très tendu : élection présidentielle anticipée, chaos social, graves difficultés financières, promesse d’émeutes, pays ingouvernable ? Un tableau sombre auquel ne manque pas la possibilité de retournements imprévisibles.

+

politique émeutes