Doudou sécurité maximum

Publié le 24 Nov 2017
Doudou sécurité maximum L'Homme Nouveau

De loin, il aperçoit la haute clôture qui l’enfermera et le séparant du monde. Inéluctablement, l’angoisse grandit à la vitesse du véhicule qui s’avance vers le lieu de sa peine. Pourtant, ce n’est pas la première fois. Il est un habitué, un vétéran, un dur. Mais pourtant, sans qu’il ne le montre, la blessure est profonde. Pour revenir si souvent, c’est qu’il doit être un récidiviste.

Récidiviste, il l’est. À chaque retour la contrition grandit. Pour qu’on le ramène si souvent ici, derrière ces grilles, c’est qu’il doit avoir fait quelque chose de mal.

Il regrette son crime, bien qu’il ne sache pas exactement en quoi il consiste. Un bon avocat l’aurait probablement sauvé en plaidant la non-responsabilité criminelle car il ne comprend pas bien les notions de bien et de mal. Mais personne ne pensera à plaider pour lui.

Il sent qu’il dérange

Au fond, bien que confusément, il sent qu’il dérange, qu’il n’est pas en phase avec le monde qui l’entoure. Il est en dépendance et fait obstacle à liberté.

Cette femme qu’il aime de tout son cœur… Il ne voulait pas lui faire de mal… Il ne voulait pas être un boulet. Il sait qu’il lui a pourri la vie et il faut qu’il paye.

Les chefs d’accusations, bien qu’implicites, pourrait se résumer ainsi :

Le prévenu, François, a fait souffrir Marie, cette femme qu’il aime. Il lui a causé des sévices physiques, freiné son indépendance, limité son émancipation et nuit gravement à son autonomie financière.

La société a tout arrangé pour punir pareil coupable et permettre à la victime de retrouver son égalité mis à mal.

Encore ce matin, on amène le petit François, deux ans, faire son temps à la crèche.

Ce contenu pourrait vous intéresser

ChroniquesSpiritualité

L’acédie, ou le dégoût du surnaturel

Commentaire audience du Pape | Ce 14 février, jour du mercredi des Cendres, le pape François évoquait l'acédie, cet état de tiédeur et de dégoût qui mène à la mort spirituelle. Cette audience faisait suite à sa catéchèse des vices et vertus, entamée en décembre dernier.

+

acédie
ChroniquesÉducation

L’enseignement catholique et la République : une impasse ?

L'Essentiel de Thibaud Collin | Les affaires médiatiques récentes ont le mérite de montrer comment l’État accule l’enseignement catholique sous contrat dans l’impasse des « valeurs de la République ». Mais nos évêques semblent ne pas avoir compris les forces à l’œuvre... Un abandon de la théologie politique aux conséquences terribles.

+

enseignement catholique loi debré
ChroniquesEgliseCarême

À travers le désert Dieu nous guide vers la liberté

Commentaire du Pape | Le pape François a adressé un message de Carême à tous les chrétiens le 1er février 2024, intitulé « À travers le désert Dieu nous guide vers la liberté ». L’exode de l’esclavage vers la liberté n’est ni abstrait, ni utopique. Il est concret et, pour que nous ayons un carême fructueux, il faut qu’il soit vrai et non hypocrite, réel et non idéaliste.

+

désert carême liberté
ChroniquesCarême

« Je veux voir Dieu ! » (1/3) : Le retour de la prédication sur les fins dernières

L’association Notre-Dame de Chrétienté, qui organise chaque année à la Pentecôte le pèlerinage de Chrétienté de Paris à Chartres, a choisi pour thème de sa 42e édition (les 18, 19 et 20 mai 2024) le sujet des fins dernières. En ce temps de carême, l’abbé Jean de Massia, aumônier général du pèlerinage, revient sur l’importance de la prédication des fins dernières, et les enjeux de cette doctrine catholique, dans une série de trois articles.

+

shutterstock 1034080006 fins dernières