Fiducia supplicans et l’engagement politique des catholiques

Publié le 25 Jan 2024
fiducia supplicans

Le combat des Veilleurs (ici en 2013) aurait-il encore un sens avec Fiducia supplicans ? © CC BY 2.0 FRANCECATHO

La confusion engendrée par Fiducia supplicans n’a pas que des conséquences morales. La défense par les citoyens de la loi naturelle, sur laquelle ont tant insisté les papes et dont François devrait être également le garant, en est gravement fragilisée. Quelle légitimité aurait eu par exemple La Manif pour Tous si elle avait lieu de nos jours ?

  Replaçons-nous en esprit douze années en arrière. Le projet de loi dit du « mariage pour tous » rencontrait une opposition d’une ampleur inattendue, intellectuellement argumentée et d’un dynamisme exceptionnel dans ses manifestations de masse. Le catholicisme français y participa activement dans toutes ses composantes, y compris cléricales ; des cardinaux, des évêques, des prêtres et des religieux prenaient place dans les cortèges des manifestations et faisaient entendre leurs voix dans les églises et dans l’espace public.   

Une réaction inattendue

Ce combat n’a pas été gagné mais la puissance de la réaction en a étonné plus d’un. Quelles que soient les causes de son échec, il est cependant certain que, comme tout combat, celui-ci a été rendu possible par la certitude du bien à promouvoir et du mal à éviter. Lorsque les idées sont claires, la volonté d’agir devient plus ferme. Il s’agissait de défendre l’institution du mariage, naturellement fondée sur l’altérité homme/femme, en vue de la procréation des enfants. Les mots avaient un sens. Deux personnes du même sexe ne pouvaient former un « couple ». Il allait également de soi que le jugement sur les actes et sur la nature d’une institution était distingué de celui sur les personnes. Bien des homosexuels ont manifesté et se sont prononcés contre la subversion du mariage. Tous ces manifestants catholiques pouvaient s’appuyer sur un enseignement clair et précis tout autant que charitable émanant de Rome. Ils étaient les fils spirituels de l’enseignement pérenne de l’Église en matière de mariage et plus généralement au sujet de la loi naturelle, sur lequel le Pape régnant de l’époque et son prédécesseur avaient tant insisté depuis trente ans. Un certain nombre de vérités élémentaires étaient qualifiées de points non négociables pour aider les catholiques dans leur engagement politique. La théologie morale nourrissait l’intelligence des catholiques et fortifiait leur volonté d’agir contre cette étape majeure de la révolution anthropologique. Ce n’était pas il y a un siècle. Cela fait simplement douze ans… Restons mentalement dans ce contexte et imaginons l’impact qu’aurait eu alors, au début du mouvement de la Manif…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Joël Hautebert

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneChroniquesSociété

D’où vient l’autorité que l’on invoque aujourd’hui ?

C'est logique de François-marie Portes | Réagissant à une série de violences graves caractéristiques de la société française contemporaine, Gabriel Attal tentait récemment, sous l’œil des caméras, de démontrer son autorité devant des jeunes promis à un séjour en internat. Un exercice qui n’a pas enté couronné de succès. La notion claire de ce qu’est l’autorité permet de comprendre pourquoi. 

+

autorité auctoritas
Chroniques

L’amour doit remplacer le culte de la Raison

Carte blanche de Judith Cabaud | Depuis le Dieu de l’Ancien Testament qui dicta sa loi humaine et divine à Moïse, les hommes ont trouvé le moyen d’interpréter ces commandements à leur guise. Par des procédés légalistes et juridiques, ils se sont emparés du contrôle de la vie de leurs semblables des mains du Créateur. Cependant, on découvre que tout n’est pas explicable par la raison. À l’heure actuelle, la plus grande qualité de l’Église catholique reste l’humilité et la charité.

+

maires pour le bien commun principes de politique raison
ChroniquesCulture

L’exposition : Revoir Van Eyck, La Vierge du Chancelier Rolin

La Vierge du Chancelier Rolin de Van Eyck, seul tableau du peintre à être conservé au Louvre, sort tout juste de restauration. Le musée lui consacre jusqu'en juin une exposition exceptionnelle, entouré de six autres œuvres de Van Eyck jamais présentées en France, et pour certaines prêtées pour la première fois. 

+

Revoir Van Eyck, La Vierge du Chancelier Rolin
ChroniquesEgliseSpiritualité

Ayons un abandon confiant et total dans l’unique Bon Pasteur

Commentaire du Pape | Lors de la récitation du Regina caeli du 21 avril dernier, le Pape a commenté l’épisode évangélique bien connu du Bon Pasteur, lu la semaine auparavant dans la forme extraordinaire. Cette image du Bon Pasteur est très biblique. L’Ancien Testament peint, à plusieurs reprises, les traits caractéristiques du bon et du mauvais pasteur.

+

bon berger bon pasteur