Islam : une stratégie affichée

Publié le 23 Juin 2023
islam

La nouvelle « polémique » déclenchée par le livre de Florence Bergeaud-Blackler sur le « frérisme » montre combien certains sujets gênent. Étudiant la stratégie pourtant revendiquée d’une conquête islamique qui devrait inquiéter les Européens, l’anthropologue ne manque pas de dépeindre des milieux intellectuels français incapables de voir la réalité en face, et le détournement de la recherche scientifique, instrumentalisée par la notion d’islamophobie.

  Notre époque ne manque pas de sujets majeurs qui, bien que ne faisant pas tous les jours la Une des journaux, doivent être l’objet d’une attention récurrente et soutenue. Tel est le phénomène musulman en Europe et plus particulièrement en France. Des millions de musulmans sont venus dans notre pays à partir du démantèlement de l’empire colonial français, puis par vagues successives encouragées par le patronat pour avoir une main d’œuvre à bas coût. Le regroupement familial a transformé une immigration de travail en une immigration de peuplement. La grande majorité des musulmans est née en France et constitue une minorité de citoyens toujours plus nombreuse. Le livre de Florence Bergeaud-Blackler, Le Frérisme et ses réseaux, l’enquête (1), permet de prendre la mesure d’un phénomène essentiel : le projet actuel d’islamisation de la société française. Le livre de cette anthropologue, chargée de recherches au CNRS, a suscité une polémique médiatique et scientifique (2) révélatrice du caractère sensible d’un tel sujet. Ce livre est important et doit être lu ; nous ne pourrons pas dire que nous n’étions pas prévenus. Florence Bergeaud-Blackler entend par « frérisme » non seulement l’organisation des Frères musulmans mais aussi la nébuleuse des réseaux, associations, think tanks et prédicateurs plus ou moins imprégnés de sa doctrine et de ses pratiques. Elle définit le frérisme « comme un projet intellectuel, politico-religieux, visant l’instauration d’une société islamique mondiale ». Et elle ajoute : « Le frérisme est un “système d’action”, fondé sur une Vision, sur une Identité et suivant un Plan. » L’articulation des trois dimensions en fait toute l’efficacité. La confrérie des Frères musulmans a été créée par Hassan al-Banna en 1928, en Égypte sous domination britannique. Quelques années auparavant, en 1924, Atatürk avait mis fin au califat ottoman au nom de la laïcité de la nouvelle république turque. Le calife détenait l’autorité spirituelle sur tous les musulmans sunnites (80 % de l’ensemble). Il appela au moment de la Première Guerre mondiale – l’empire ottoman étant allié aux empires allemand et austro-hongrois – tous…

Pour continuer à lire cet article
et de nombreux autres

Abonnez-vous dès à présent

Thibaud Collin

Ce contenu pourrait vous intéresser

ChroniquesPhilosophie

Nietzsche : Généalogie historique ou continuités illusoires ?

IDÉES | Philosophie nietzschéenne 4 | L’une des thèses principales du philosophe allemand prétend établir des filiations historiques et morales entre Rome, la Renaissance et Napoléon, la Judée, la Réforme et la Révolution française. Interprétation simplistes, ces continuités ne résistent pas à l’examen. Quatrième volet de notre présentation de la philosophie nietzschéenne.

+

Friederich Nietzsche
ChroniquesPhilosophie

L’antichristianisme de Nietzsche : haine, mystifications et confusion (2)

IDÉES | Philosophie nietzschéenne 3 | Dans un curieux retournement de ses aspirations de jeunesse, le philosophe Friedrich Nietzsche déclare la guerre au christianisme, l’accusant d’inviter à la fuite du monde réel, de promouvoir une compassion débilitante, de déviriliser les hommes. Accusations non étayées et particulièrement injustes qu’il faut démonter. Deuxième volet de notre présentation de la philosophie nietzschéenne.Faisant un mauvais procès au christianisme, Nietzsche l’accuse d’être une religion de failles, accusation démontée par la vie même du Christ, celle de saint Paul et celle que mènent les moines. Troisième volet de notre présentation de la philosophie nitzschéenne (article 1 et article 2 à retrouver sur notre site).

+

Friederich Nietzsche
ChroniquesSociétéPhilosophie

D’où vient l’autorité que l’on invoque aujourd’hui ?

C'est logique de François-Marie Portes | Réagissant à une série de violences graves caractéristiques de la société française contemporaine, Gabriel Attal tentait récemment, sous l’œil des caméras, de démontrer son autorité devant des jeunes promis à un séjour en internat. Un exercice qui n’a pas enté couronné de succès. La notion claire de ce qu’est l’autorité permet de comprendre pourquoi. 

+

autorité auctoritas
ChroniquesPhilosophie

L’antichristianisme de Nietzsche : haine, mystifications et confusion (1)

IDÉES | Philosophie nietzschéenne 2 | Dans un curieux retournement de ses aspirations de jeunesse, le philosophe Friedrich Nietzsche déclare la guerre au christianisme, l’accusant d’inviter à la fuite du monde réel, de promouvoir une compassion débilitante, de déviriliser les hommes. Accusations non étayées et particulièrement injustes qu’il faut démonter. Deuxième volet de notre présentation de la philosophie nietzschéenne.

+

Friederich Nietzsche
Chroniques

L’amour doit remplacer le culte de la Raison

Carte blanche de Judith Cabaud | Depuis le Dieu de l’Ancien Testament qui dicta sa loi humaine et divine à Moïse, les hommes ont trouvé le moyen d’interpréter ces commandements à leur guise. Par des procédés légalistes et juridiques, ils se sont emparés du contrôle de la vie de leurs semblables des mains du Créateur. Cependant, on découvre que tout n’est pas explicable par la raison. À l’heure actuelle, la plus grande qualité de l’Église catholique reste l’humilité et la charité.

+

maires pour le bien commun principes de politique raison
ChroniquesCulture

L’exposition : Revoir Van Eyck, La Vierge du Chancelier Rolin

La Vierge du Chancelier Rolin de Van Eyck, seul tableau du peintre à être conservé au Louvre, sort tout juste de restauration. Le musée lui consacre jusqu'en juin une exposition exceptionnelle, entouré de six autres œuvres de Van Eyck jamais présentées en France, et pour certaines prêtées pour la première fois. 

+

Revoir Van Eyck, La Vierge du Chancelier Rolin