Je ne suis pas kini !

Publié le 08 Sep 2016
Je ne suis pas kini ! L'Homme Nouveau

« Ben, fallait pas les laisser entrer ! » répondait Arletty à qui lui reprochait d’avoir couché avec des Allemands pendant l’Occupation… Évidemment nous ne confondons pas musulmans et nazis, nous savons tous que « l’islam, c’est pas ça ». Mais imaginons simplement nos pères, grands-pères mais surtout nos grands-mères et mères en 1944, découvrant un groupe de blondes Allemandes Gretchens en tresses et costume bavarois, venues chanter des jodels en costume traditionnel. Il est à parier que les plantureuses Teutonnes auraient vite déguerpi devant la colère de nos vieilles au patriotisme taquiné… Sans même avoir eu le temps d’expliquer que « la Bavière c’est pas ça » et qu’il ne fallait pas amalgamer Bavière et nazisme, elles auraient pris leurs jambes à leur cou, craignant la tonte fatidique de nos valeureux FFI (fort nombreux, à partir du 6 juin cette année-là !).

Nos politiques de gauche et de droite nous ont tous affirmé, le ton grave et le regard préoccupé, que nous étions en guerre. En guerre contre le terrorisme, Daech, l’islamisme radical, le salafisme, certaines formes détournées de salafisme, bref on ne sait pas trop qui ; on sait seulement que le costume pour le bain de leurs femmes, c’est le burkini. La question est donc : faut-il interdire nos plages au costume de bain de l’ennemi ou faut-il interdire nos plages à l’ennemi ? C’est probablement une nouvelle façon de gagner les guerres que de demander à l’ennemi de changer d’uniforme et de costume de bain… C’est rigolo de faire la guerre comme ça ! Quel paradoxe de constater que nos sans-culottes font de la taille du maillot, qu’il soit « bur » ou « bi », l’essentiel des enjeux politiques du moment…

Pour aller plus loin sur ce dossire Burkini, lire notre dossier.

Ce contenu pourrait vous intéresser

A la uneChroniquesSociété

D’où vient l’autorité que l’on invoque aujourd’hui ?

C'est logique de François-marie Portes | Réagissant à une série de violences graves caractéristiques de la société française contemporaine, Gabriel Attal tentait récemment, sous l’œil des caméras, de démontrer son autorité devant des jeunes promis à un séjour en internat. Un exercice qui n’a pas enté couronné de succès. La notion claire de ce qu’est l’autorité permet de comprendre pourquoi. 

+

autorité auctoritas
Chroniques

L’amour doit remplacer le culte de la Raison

Carte blanche de Judith Cabaud | Depuis le Dieu de l’Ancien Testament qui dicta sa loi humaine et divine à Moïse, les hommes ont trouvé le moyen d’interpréter ces commandements à leur guise. Par des procédés légalistes et juridiques, ils se sont emparés du contrôle de la vie de leurs semblables des mains du Créateur. Cependant, on découvre que tout n’est pas explicable par la raison. À l’heure actuelle, la plus grande qualité de l’Église catholique reste l’humilité et la charité.

+

maires pour le bien commun principes de politique raison
ChroniquesCulture

L’exposition : Revoir Van Eyck, La Vierge du Chancelier Rolin

La Vierge du Chancelier Rolin de Van Eyck, seul tableau du peintre à être conservé au Louvre, sort tout juste de restauration. Le musée lui consacre jusqu'en juin une exposition exceptionnelle, entouré de six autres œuvres de Van Eyck jamais présentées en France, et pour certaines prêtées pour la première fois. 

+

Revoir Van Eyck, La Vierge du Chancelier Rolin
ChroniquesEgliseSpiritualité

Ayons un abandon confiant et total dans l’unique Bon Pasteur

Commentaire du Pape | Lors de la récitation du Regina caeli du 21 avril dernier, le Pape a commenté l’épisode évangélique bien connu du Bon Pasteur, lu la semaine auparavant dans la forme extraordinaire. Cette image du Bon Pasteur est très biblique. L’Ancien Testament peint, à plusieurs reprises, les traits caractéristiques du bon et du mauvais pasteur.

+

bon berger bon pasteur