Jean Breton n’en pense pas moins | Télétravail, séparatisme… les vraies définitions !

Publié le 29 Avr 2021
Jean Breton n'en pense pas moins | Télétravail, séparatisme... les vraies définitions ! L'Homme Nouveau

Pierre Larousse aurait-il eu des sueurs froides en découvrant ces définitions de Jean Breton ? Difficile de le savoir. 
En tous cas, ce quatrième petit bout de ce qui pourrait être une sorte de Dictionnaire des temps troublés nous pousse à gratter un peu la surface de ces mots que nous entendons des dizaines de fois par jour… pour, au moins, ne pas être dupes !

Télétravail :                1. Dispositif permettant d’accomplir l’intégralité de ses missions sans prendre le risque inconsidéré d’attraper le virus sur son lieu de travail, de rester ainsi parfaitement en sécurité, quitte à travailler moins efficacement et tant pis pour la rentabilité de l’entreprise. « L’état paiera ». Syn. télétrouille.

2. Dispositif permettant de rester chez soi sans prendre le risque inconsidéré de se fatiguer, quitte à remplir ponctuellement quelques-unes de ses missions au profit de son entreprise, et tant pis pour sa rentabilité. « L’état paiera ». Syn. télévacances.

3. Dispositif permettant aux jeunes cadres dynamiques de rester encore plus longtemps au travail, puisqu’évitant les transports et pauses déjeuner. Évite le risque inconsidéré de s’occuper de ses enfants à la maison, ou de penser à autre chose qu’à son salaire. Dispositif apprécié des psychologues, que « l’état paiera ».

Personne à risque :      Personne s’écartant de l’état de santé idéal et inatteignable défini arbitrairement par un groupuscule de médecins sponsorisé par BigPharma ; désigne ainsi n’importe quel bien-portant en tant que potentiel malade qui s’ignore. Graal du quadragénaire souhaitant se faire vacciner mais refusant d’être une personne âgée.

Personne âgée :           1. Dépositaire de la mémoire d’un peuple, objet de soins attentifs de la part des plus jeunes, en tant que piliers de la tradition et bâtisseurs du monde d’aujourd’hui.

2. Sous-catégorie de personne à risque, puisqu’atteint d’une maladie incurable et mortelle, sexuellement transmissible et, pour eux, proche du stade terminal (voir vie). Sous-catégorie des retraités, donc assimilables à des rentiers (voir Vache-à-lait), à des fainéants irresponsables et prétentieux (voir boomer).

Séparatisme :              Tendance dans les différentes parties d’un même pays à se former une existence séparée. Point focal de la lutte contre l’islamisme pour ceux qui ne veulent pas le combattre ; cela permet en effet de nier le problème, puisque ceux qui profitent des allocations familiales ne souhaitent évidemment pas se séparer de la France. Pas de séparatisme, pas d’islamisme.

Front :                         1. Caractère : impudence, effronterie, prétention déméritée.

2. Républicain : Bricolage politique prétendant rassembler sous une seule bannière des partis opposés, en prétendant à leurs sympathisants qu’un résultat électoral clivant s’assimile à un coup d’état. Par ext. : sauvetage de la démocratie, en altérant volontairement son fonctionnement pour l’empêcher de prendre une des voies qu’elle se choisit elle-même.

Récupération :            Pol. : Acte d’accusation envers un politicien, où l’on estime honteux qu’il fasse son travail dans la droite ligne de ses idées lorsque les évènements décrivent exactement une caractéristique de la Cité qu’il dénonce et prétend combattre. La peine encourue par ce crime est la création à son encontre d’un front.

***

Vous n’avez pas encore lu les précédentes définitions du Dictionnaire des temps troublés de Jean Breton ? Découvrez la première sélection ici, la deuxième ici et la troisième ici.

***

Jean Breton est le pseudonyme que prend, dans L’Enlèvement de Volkoff, « 2K », agent chargé par la France d’enlever le dictateur du Monterrosso dans des Balkans pas si imaginaires que ça. Sa couverture de journaliste sportif lui permet de prendre de la hauteur sur les évènements qu’il observe ; les connaissances de son métier lui permettent de voir la duplicité des médias en charge de « couvrir » la guerre ethnique et religieuse ; son expérience du terrain lui conserve un pragmatisme proche du bon sens paysan. Sa devise : Duc in Altum !

Ce contenu pourrait vous intéresser

ChroniquesPhilosophie

Nietzsche : Généalogie historique ou continuités illusoires ?

IDÉES | Philosophie nietzschéenne 4 | L’une des thèses principales du philosophe allemand prétend établir des filiations historiques et morales entre Rome, la Renaissance et Napoléon, la Judée, la Réforme et la Révolution française. Interprétation simplistes, ces continuités ne résistent pas à l’examen. Quatrième volet de notre présentation de la philosophie nietzschéenne.

+

Friederich Nietzsche
ChroniquesPhilosophie

L’antichristianisme de Nietzsche : haine, mystifications et confusion (2)

IDÉES | Philosophie nietzschéenne 3 | Dans un curieux retournement de ses aspirations de jeunesse, le philosophe Friedrich Nietzsche déclare la guerre au christianisme, l’accusant d’inviter à la fuite du monde réel, de promouvoir une compassion débilitante, de déviriliser les hommes. Accusations non étayées et particulièrement injustes qu’il faut démonter. Deuxième volet de notre présentation de la philosophie nietzschéenne.Faisant un mauvais procès au christianisme, Nietzsche l’accuse d’être une religion de failles, accusation démontée par la vie même du Christ, celle de saint Paul et celle que mènent les moines. Troisième volet de notre présentation de la philosophie nitzschéenne (article 1 et article 2 à retrouver sur notre site).

+

Friederich Nietzsche
ChroniquesSociétéPhilosophie

D’où vient l’autorité que l’on invoque aujourd’hui ?

C'est logique de François-marie Portes | Réagissant à une série de violences graves caractéristiques de la société française contemporaine, Gabriel Attal tentait récemment, sous l’œil des caméras, de démontrer son autorité devant des jeunes promis à un séjour en internat. Un exercice qui n’a pas enté couronné de succès. La notion claire de ce qu’est l’autorité permet de comprendre pourquoi. 

+

autorité auctoritas
ChroniquesPhilosophie

L’antichristianisme de Nietzsche : haine, mystifications et confusion (1)

IDÉES | Philosophie nietzschéenne 2 | Dans un curieux retournement de ses aspirations de jeunesse, le philosophe Friedrich Nietzsche déclare la guerre au christianisme, l’accusant d’inviter à la fuite du monde réel, de promouvoir une compassion débilitante, de déviriliser les hommes. Accusations non étayées et particulièrement injustes qu’il faut démonter. Deuxième volet de notre présentation de la philosophie nietzschéenne.

+

Friederich Nietzsche
Chroniques

L’amour doit remplacer le culte de la Raison

Carte blanche de Judith Cabaud | Depuis le Dieu de l’Ancien Testament qui dicta sa loi humaine et divine à Moïse, les hommes ont trouvé le moyen d’interpréter ces commandements à leur guise. Par des procédés légalistes et juridiques, ils se sont emparés du contrôle de la vie de leurs semblables des mains du Créateur. Cependant, on découvre que tout n’est pas explicable par la raison. À l’heure actuelle, la plus grande qualité de l’Église catholique reste l’humilité et la charité.

+

maires pour le bien commun principes de politique raison
ChroniquesCulture

L’exposition : Revoir Van Eyck, La Vierge du Chancelier Rolin

La Vierge du Chancelier Rolin de Van Eyck, seul tableau du peintre à être conservé au Louvre, sort tout juste de restauration. Le musée lui consacre jusqu'en juin une exposition exceptionnelle, entouré de six autres œuvres de Van Eyck jamais présentées en France, et pour certaines prêtées pour la première fois. 

+

Revoir Van Eyck, La Vierge du Chancelier Rolin